DVD — 27 août 2019
Test DVD : Just a gigolo

 
France : 2019
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Olivier Baroux, Kad Mérad
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h30
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 17 avril 2019
Date de sortie DVD : 28 août 2019

 

Comment vivre heureux et riche sans travailler ? Être Gigolo. Mais après 25 ans de vie commune avec Denise, Alex le « gigolo » se fait congédier sans préavis et se retrouve à la rue. Forcé de s’installer chez sa soeur et son neveu de 10 ans, il n’a alors qu’une obsession : retrouver au plus vite une riche héritière…

 


 

Le film

[3/5]

Pour ceux qui n’en auraient jamais entendu parler, CopyComic est une chaîne YouTube qui, depuis octobre 2017, publie des vidéos comparatives d’extraits de sketchs ou de films d’humoristes anglophones et francophones. Les vidéos mettent en exergue les troublantes similarités des sketchs des humoristes francophones par rapport aux originaux, dont certains ne laissent aucun doute sur la probabilité d’un plagiat.

Dans le cadre d’un « remake », comme ici avec Just a gigolo, la frontière est plus floue. Kad Merad et Olivier Baroux n’ont certes pas caché que leur scénario est une « adaptation » de celui signé et pour le film (2017). Sauf que l’on aurait aimé que les duettistes, qui s’étaient fait connaître en tant qu’humoristes il y a quelques années sous le nom de Kad et Olivier, prennent le temps de recréer quelques gags originaux plutôt que de simplement recycler ceux qui fonctionnaient dans le film américain. Ainsi, si Just a gigolo fonctionne occasionnellement, si certains des acteurs du film sont vraiment très bons et ont franchement toute notre sympathie (Anne Charrier, Lionel Abelanski, Yann Papin, Caroline Anglade…), c’est la comparaison avec l’œuvre originale qui fait beaucoup de mal au film d’Olivier Baroux, d’autant que How to be a latin lover affichait également au casting quelques pointures de la comédie US, tels que Salma Hayek, Kristen Bell ou encore Rob Riggle…

Aussi, si vous n’avez pas vu le film d’origine, il y a des chances pour que Just a gigolo fonctionne régulièrement sur vos zygomatiques ; en revanche, la comparaison entre le film d’Olivier Baroux et le film original de Ken Marino risque bien, à plus ou moins long terme, de faire du tort au long-métrage français. On ne doute pas d’ailleurs de voir débarquer un jour prochain des extraits des deux films sur CopyComic si les tentatives de Gad Elmaleh afin de réduire la chaîne Youtube au silence n’aboutissent pas.

Et puisque charité bien ordonnée commence par soi-même, je le confesse également : en une douzaine d’années de textes publiés sur le Net, il m’est arrivé de piquer, par ci par là, des vannes à Marcel Gotlib, à Édika, ou encore à Frédéric Dard (San Antonio). Mais il est plus gratifiant d’essayer de vous faire sourire avec des blagues originales !

 

 

Le DVD

[3,5/5]

Proposé par TF1 Studio au format DVD uniquement (avec 276.000 entrées, le film n’a probablement pas réuni assez de français dans les salles pour être édité en Blu-ray), Just a gigolo s’offre une galette sobre et efficace, allant à l’essentiel, en composant de façon adroite avec les limites d’un encodage en définition standard. L’image est propre, le piqué assez précis et les couleurs naturelles : parfait. Côté son, l’éditeur nous propose de découvrir le film dans un mixage Dolby Digital 5.1 immersif et parfois bien punchy. On notera également la présence d’un mixage stéréo en Dolby Digital 2.0, plus anecdotique évidemment d’un strict point de vue acoustique, mais probablement plus clair et équilibré si vous visionnez le DVD sur un simple téléviseur. Pas de bonus.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles