Accueil Tags Kad Merad

Tag: Kad Merad

Critique : Une belle équipe

0
Récemment, le basket a beau grignoter un peu sur le terrain de la prédominance du foot, avec notamment le battage médiatique autour du premier match de la NBA en France il y a quelques jours, suivi – triste ironie du sort – par la disparition de l'icône Kobe Bryant, en plus de ses nombreux exploits sur le terrain oscarisé en 2018 dans la catégorie du Meilleur Court-métrage d'animation, notre pays et la plupart de ses voisins européens restent cœur et âme acquis au ballon rond.

Demain c’est Noël : Sélection de coffrets Blu-ray / DVD pour...

0
Cela n'a pas pu vous échapper : en dépit des grèves qui immobilisent en partie la France depuis trois semaines, les fêtes de Noël approchent, immuables, comme insensibles à la détresse des usagers de la route et du rail. Et comme tous les ans, les éditeurs vidéo français contribuent à la liesse générale en s’invitant dans votre salon, entre le saumon et la bûche pâtissière, par le biais de superbes coffrets Blu-ray / DVD qui combleront vos longues après-midis d'hiver. Ainsi, si vous n’aviez pas d’idée-cadeau pour Tonton Roger ou pour Jul-Kevin, le petit dernier de la famille, rassurez-vous, 20th Century Fox et Pathé sont là pour vous aider à trouver le coffret idéal, celui qui saura faire plaisir à toutes les générations de cinéphiles qui peuplent à coup sûr votre famille !

Test DVD : Just a gigolo

0
Pour ceux qui n'en auraient jamais entendu parler, CopyComic est une chaîne YouTube qui, depuis octobre 2017, publie des vidéos comparatives d'extraits de sketchs ou de films d'humoristes anglophones et francophones. Les vidéos mettent en exergue les troublantes similarités des sketchs des humoristes francophones par rapport aux originaux, dont certains ne laissent aucun doute sur la probabilité d'un plagiat.

César 2019 : Kad Merad maître de cérémonie

0
Les nouvelles se bousculent du côté de l'Académie du cinéma français en ce moment. Alors que la liste des candidats dans les deux catégories du Meilleur espoir vient d'être annoncée, revenons un instant à la nouvelle de jeudi dernier, le 8 novembre, sur le maître de cérémonie de la prochaine soirée des César.

Test Blu-ray : Comme des rois

0
Le registre dramatique sied décidément bien à Kad Merad, parfait en bonimenteur usé à qui il reste un fond d’habileté pour soutirer quelques dizaines d’euros à des cibles de moins en moins naïves. Dans Comme des rois, Joseph (Kad Merad) est un VRP guère recommandable, spécialisé dans des ventes douteuses de produits illicites en porte-à-porte. Cet escroc de petite envergure a entraîné depuis longtemps son fils Micka (Kacey Mottet Klein).

Festival de l’Alpe d’Huez 2017 : L’Ascension doublement primé

0
C'est de bonne augure – et plutôt mérité, ce qui ne gâte rien - pour la sortie de ce long-métrage en salles ce 25...

Palmarès Festival Film de Comédie de l’Alpe d’Huez 2016

1
C'est un film qui réunit Jamel Debbouze et Lambert Wilson qui a remporté le Grand Prix du Festival International du Film de Comédie de...

Test Blu-ray : Bis

0
Il existe une mouvance dans la comédie française contemporaine dont la particularité est de laisser porter son intrigue par un ou plusieurs acteurs populaires de façon plus ou moins indolente, comme si leur seule présence à l'écran suffisait à assurer le spectacle pendant une heure et demie et s'attirer les faveurs de la majorité du public.

Test DVD : Disparue en hiver

0
Sous l’impulsion des deux chefs d’œuvre de Guillaume Nicloux que sont Une affaire privée et Cette femme-là, respectivement sortis en 2002 et 2003, est né il y a quelques années une nouvelle race de polars post-modernes français, très influencés par la série noire, mariant des personnages cassés par la vie évoluant dans des milieux interlopes. De ces intrigues glauques baignant dans une noirceur abyssale et désespérée naissait une nouvelle forme de thrillers, comptant à ce jour quelques représentants prestigieux. Outre les deux films de Nicloux cités plus haut, on pense par exemple à Edy de Stéphan Guérin-Tillié (2005), ou encore au sublime Poupoupidou de Gérald Hustache-Mathieu (2011).

Critique : Bis

1
Franck Dubosc et Kad Merad réunis dans le même film, cela ne peut donner rien de bon ! Notre appréhension ne résulte pas tant d’un a priori général à l’égard de la comédie populaire française, mais de l’absence d’évolution de la carrière de ces deux acteurs, qui paraissent incapables de transgresser les limites rigides des personnages caricaturaux grâce auxquels ils ont fait fortune. Dubosc, le bon vivant un brin libidineux, et Merad, le bon bougre qui se démène comme il le peut dans son existence de souffre-douleur, représentent certes une sorte de pilier du genre. Mais leurs frasques finissent rapidement par lasser, faute d’un quelconque renouvellement de leur registre. L’espoir de voir quelque chose d’à peu près frais s’estompe ainsi sans tarder face à cette comédie, qui recycle de surcroît bon nombre de dispositifs éculés du fantastique.

Critique : Disparue en hiver

0
En digne successeur de Bourvil, Kad Merad est surtout abonné aux rôles de souffre-douleur comique, qui subit stoïquement les frasques de Dany Boon, inspirées de près ou de loin par celles de Louis De Funès. Ce fond de commerce populaire semble lui être si convenable, qu’il ne sort que très rarement de sa zone de confort. Or, sans pouvoir prétendre au statut d’acteur dramatique de premier plan, Kad Merad avec sa trogne de chien battu véhicule une tristesse profonde, qui sied parfaitement aux personnages tourmentés de l’intérieur et de l’extérieur. Comme celui qu’il interprète avec une sobriété remarquable dans ce thriller très solide.

Critique : On a marché sur Bangkok

0
… parce que sur la Lune, c'est déjà fait … comme le rappelle le slogan de cette comédie (?) d'aventures du célèbre duo Kad & O qui n'a pas encore fait ses preuves sur le grand écran, si l'on épargne le diptyque Pamela Rose, seule réelle tentative de retrouver l'esprit déviant de leur travail à la radio, à la télévision et même sur scène lors de leur unique tentative à ce jour. Côté cinéma, c'est pas encore gagné...