Test DVD : I know this much is true

0
837

I know this much is true


États-Unis : 2020
Titre original : –
Création : Derek Cianfrance
Acteurs : Mark Ruffalo, John Procaccino, Rob Huebel
Éditeur : HBO
Durée : 6h20 environ
Genre : Série TV, Drame
Date de sortie DVD/BR : 7 juillet 2021

Dominick et Thomas Birdsey sont deux frères jumeaux. Alors que Thomas souffre de problèmes psychiatriques aggravés après le décès de leur mère, Dominick se lance dans une bataille pour faire sortir son frère d’un asile psychiatrique…

La série

[4/5]

I know this much is true est une mini-série en six épisodes créée par Derek Cianfrance, et adaptée du livre de Wally Lamb « La puissance des vaincus ». Fatalité, poids du passé, destins brisés, famille en déliquescence, forte inclinaison à verser dans le mysticisme… Voilà une série qui ne respire pas forcément la joie de vivre, mais qui s’intègre parfaitement au cœur de l’œuvre de Derek Cianfrance, grand illustrateur des sentiments humains les plus contrariés.

Au-delà du malaise et du sentiment d’oppression déprimant développé par les six épisodes de I know this much is true, on retrouve en effet la patte assez unique du réalisateur de Blue Valentine et d’Une vie entre deux océans, surtout dans la beauté presque poétique qu’il développe afin d’aborder les liens puissants unissant les êtres les plus paumés et les plus solitaires.

N’y allant pas avec le dos de la cuillère côté dramatisation, le récit imaginé par Wally Lamb accumule les malheurs autour de deux frères jumeaux sur qui la foudre semble bien déterminée à s’abattre de manière répétée, presque cyclique. Un drame en cache un autre, qui en cache un autre, qui en cache un autre. I know this much is true est l’histoire d’un mauvais karma, d’un acharnement du sort. Au fil des épisodes, alors que s’enchainent les flashbacks et le récit raconté au présent, tout concours à séparer les deux frères, que l’on voit à de nombreuses reprises isolés dans de grands espaces naturels, enfermés dans un cadre ouvert comme mêlant respect et méfiance vis-à-vis des catastrophes à venir.

Incapable de faire face à l’existence, qu’il s’agisse d’envisager la vie ou la mort, l’un des deux frères, Thomas, fragile et « différent », se tournera vers Dieu. Un Dieu dont il a mesuré au fil de son existence la nature imprévisible, lui qui donne pour reprendre quasiment dans le même mouvement. De fait, I know this much is true mettra le spectateur « dans le bain » dès les premières minutes de son récit, qui nous montrent une décision pour le moins radicale prise par Thomas, au grand dam de son frère Dominick, qui tente tant bien que mal de composer avec une existence qui part en couille – c’est d’ailleurs le cas de le dire étant donné ce qui lui arrive dans le deuxième épisode.

Dans le rôle des deux frères, on ne peut que saluer la prestation de Mark Ruffalo, absolument sublime dans un double-rôle lui ayant valu le Golden Globe du meilleur acteur en février 2021. Toute la souffrance exprimée à l’écran par son double-rôle provoquera à coup sûr, au fil des plans à la lenteur savamment calculée des six épisodes de I know this much is true, une émotion bien réelle, malgré un pathos peut-être parfois un peu trop appuyé. On notera également une belle performance de la part de Kathryn Hahn, très éloignée de son registre habituel.

Le coffret DVD

[4/5]

Côté Blu-ray, ESC Éditions nous propose avec cette édition de Creepshow – Saison 1 une expérience complète et remarquable. Dispatchés sur deux disques, les six épisodes de la saison affichent une image de toute beauté, qu’aucun problème de compression ne vient entacher. La définition est précise, les couleurs de bonne tenue, les noirs profonds, l’image dense et agréable à l’œil : du grand Art qui claque en Haute-Définition et 1080p. Niveau son, les épisodes sont proposés en VF et VOST dans des mixages DTS-HD Master Audio 5.1 immersifs et très dynamiques ; le design sonore a été travaillé avec moult bruitages et informations en provenance des quatre coins de la pièce. La VF est peut-être un peu moins intense, même si elle s’avère très soignée dans son genre.

Cliquez sur l’image ci-dessus pour accéder à la page du Concours !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici