DVD — 26 septembre 2016
Test Blu-ray : X-Men – Apocalypse

X-Men – Apocalypse

 
États-Unis : 2016
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : , Bryan Singer, ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 2h24
Genre : Fantastique, Action
Date de sortie cinéma : 24 février 2016
Date de sortie DVD : 21 septembre 2016

 

 

Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et tenter de sauver l’humanité d’une destruction totale…

 

 

Le film

 

« “Apocalypse”, ce mot évoque les heures les plus sombres que la Terre puisse connaître et fait référence à des images de fin du monde. Que se cache-t-il vraiment derrière ce chaos ? Des catastrophes naturelles ou un homme ? Le nouveau film de Bryan Singer nous en donne une réponse. Avec X-Men : Apocalypse, nos mutants Marvel affrontent un ancien pharaon prénommé En Sabah Nur alias Apocalypse (Oscar Isaac) qui resurgit de l’Egypte Antique pour détruire notre monde et ainsi le modeler à son image afin restaurer son empire. Après Batman v Superman : L’aube de la Justice (de Zack Snyder) et Captain America : Civil war (des frères Anthony et Joe Russo), un nouveau groupe de super héros fait son retour cette année pour sauver notre planète qui est encore menacée. (…)

X-Men : Apocalypse tient ses promesses. Un excellent blockbuster bien en rythme et ne manquant pas d’humour avec des personnages très bien caractérisés et interprétés des deux côtés. Comme toujours, une surprise vous attend après le générique, qui est d’une grande importance pour expliquer un des aspects de la vie de Wolverine (Hugh Jackman) qui durant cette aventure nous fait une belle démonstration de force et nous rappelle que cet immortel est toujours au sommet de sa forme. Visiblement, 2016 s’inscrit comme l’année des super-héros puisque X-Men : Apocalypse est le quatrième film d’une longue série qui va la jalonner. »

Extrait de la critique d’Atlantide Pereira. Découvrez-la en intégralité en cliquant sur ce lien.

 


 

Le Blu-ray

[5/5]

Le Blu-ray édité par 20th Century Fox s’avère à nouveau un parfait exemple de l’excellence du support HD en matière d’immersion et de confort de visionnage, surtout en ce qui concerne ce type de films à grand spectacle. Pas la peine de chercher la petite bête, le transfert de X-Men : Apocalypse est littéralement sublime et ne pourra être pris en défaut : le Blu-ray du film nous propose un piqué, des textures et des couleurs d’une richesse impressionnante. Même sur les plans larges, c’est impeccable, irréprochable, avec des noirs profonds et une profondeur de champ exceptionnelle. Côté enceintes, c’est un feu d’artifice sonore ininterrompu et époustouflant avec une VO encodée en DTS-HD Master Audio 7.1 : le mixage en envoie plein les esgourdes et fait littéralement trembler les murs pendant les scènes d’action (on appréciera tout particulièrement la délirante scène consacrée à Quicksilver, qui fait écho à celle, déjà formidable, de la libération de Magneto dans X-Men – Days of future past). En comparaison, la VF, simplement proposée en DTS 5.1, se démène comme une diablesse (le caisson de basses ne connait pas le repos !) mais s’avèrera forcément inférieure à sa grande sœur en termes de puissance et de finesse. C’est dommage pour les amateurs de versions françaises – et on sait qu’ils sont nombreux, surtout sur ce genre de films.

La section suppléments s’avère particulièrement informative et passionnante, nous proposant des bonus très ludiques et agréables – on commencera avec un commentaire audio de Bryan Singer (réalisateur) et Simon Kimberg (scénariste), qui se verra accompagné d’un passionnant et très complet making of d’un peu plus d’une heure, divisé en plusieurs parties thématiques revenant grosso modo sur tous les aspects de cette production pur « plaisir ». On y apprend en fin de sujet qu’étant donné que depuis Days of future past la « timeline » de la saga X-Men est différente de celle des comic-books, les scénaristes se sentent pousser des ailes, et pourraient avoir envie d’y intégrer les personnages d’autres séries Marvel (dont la Fox détient les droits évidemment), Bryan Singer n’excluant pas, par exemple, une rencontre entre les X-Men et Deadpool. On se plongera ensuite dans une longue série de scènes coupées ou rallongées (28 minutes !), introduites par les commentaires (optionnels) de Bryan Singer. Toutes ces scènes sont très sympathiques, et se situent grosso modo dans la première moitié du film. Elles ont toutes sans exception été coupées pour des raisons de durée : la version « intégrale » du film aurait avoisiné les trois heures, aussi Singer a-t-il du tailler dans le vif pour réduire la durée à 2h24. Parmi ces scènes, on notera une très réjouissante visite au centre commercial, avant que Jubilé, Jean, Diablo et Cyclops n’aillent voir Le retour du jedi. Dans le montage « salles », Bryan Singer n’aura finalement conservé que le violent –mais hilarant– tacle à Brett Ratner (X-Men : L’affrontement final), un des personnages balançant que dans chaque saga, l’épisode le plus nul est le troisième.

On continuera dans la bonne humeur avec un très amusant bêtisier, nous donnant à découvrir une ambiance de tournage vraiment très détendue, les acteurs se balançant régulièrement de bonnes grosses vannes à la figure (la palme allant aux échanges de propos homo-érotiques entre James McAvoy et Michael Fassbender). Sous l’appellation fallacieuse de « soirée de fin de tournage » se cache un sujet musical compilant quelques pitreries des acteurs mais également de l’équipe technique, Bryan Singer se prêtant également volontiers aux photos et happenings absurdes. Enfin, une série de bandes-annonces et la traditionnelle galerie photos fermeront la section.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles