Test Blu-ray : The voices

1
111


États-Unis, Allemagne : 2014
Titre original : –
Scénario : Michael R. Perry
Acteurs : , ,
Éditeur : France Télévisions Distribution
Durée : 1h43
Genre : Comédie, Horreur
Date de sortie cinéma : 11 mars 2015
Date de sortie DVD/BR : 22 juillet 2015

 

 

Jerry vit à Milton, petite ville américaine bien tranquille où il travaille dans une usine de baignoires. Célibataire, il n’est pas solitaire pour autant dans la mesure où il s’entend très bien avec son chat, M. Moustache, et son chien, Bosco. Jerry voit régulièrement sa psy, aussi charmante que compréhensive, à qui il révèle un jour qu’il apprécie de plus en plus Fiona – la délicieuse Anglaise qui travaille à la comptabilité de l’usine. Bref, tout se passe bien dans sa vie plutôt ordinaire – du moins tant qu’il n’oublie pas de prendre ses médicaments…

 

 

Le film

[4/5]

Après avoir fait son trou dans la bande dessinée et tenté en trois films intéressants de recréer son univers au cinéma, s’attaquait, pour sa première expérience américaine, à l’illustration d’une histoire issue de l’imagination de quelqu’un d’autre. Le scénario de The voices est en effet signé Michael R. Perry, auteur de très nombreux épisodes de séries TV en tous genres, et dont les faits d’arme au cinéma se limitaient jusqu’ici à Paranormal activity 2. Autant dire que sur le papier, le projet The voices n’était pas forcément des plus emballants. La surprise n’en fut que plus grande…

Car à l’arrivée, The voices s’avère une franche réussite, et probablement le meilleur film de Marjane Satrapi à ce jour (même si l’on a une tendresse particulière pour l’excellent ). Drôle, inquiétant et vraiment original, le scénario de Perry est une sombre pépite, bien barrée et baroque, slalomant entre les genres autant qu’avec les « points de vue », tirant en cela les leçons de Rashomon mais en les intégrant de façon assez brillante à une intrigue nous balançant en plein cœur d’une série de meurtres commis par le (sympathique) personnage principal. La mise en images signée Marjane Satrapi est vraiment brillante et inspirée, nous proposant une série de séquences qui resteront à coups sûrs gravées dans les mémoires. D’autant plus durablement d’ailleurs que la photo du film est signée du génial Maxime Alexandre, collaborateur régulier d’Alexandre Aja depuis Haute tension, et que beaucoup de plans se révèlent visuellement sublimes. Du côté des acteurs, on retiendra principalement la prestation habitée de Ryan Reynolds, épatant en homme-enfant de plus en plus inquiétant au fur et à mesure que l’intrigue évolue. Une vraie bonne surprise, dont notre rédac’ chef Pascal Le Duff, dont le talent n’a d’égal que l’humilité et l’altruisme, vous narrait les qualités avant la sortie du film dans les salles françaises en mars dernier.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par France Télévisions Distribution se trouve également être une belle surprise : l’image est très belle, avec un bon ressenti HD global – le piqué est précis, le niveau de détail excellent et la la gestion des couleurs fait clairement honneur aux cadres de toute beauté imaginés par Marjane Satrapi et Maxime Alexandre. L’encodage est bel et bien proposé en 1080p, mais on regrettera tout de même cela dit un régulier effet de « banding » horizontal, surtout visible au début du film et sur les scènes les plus sombres. Côté son, les deux mixages DTS-HD Master Audio 5.1 (VF/VO) proposent une spatialisation très dynamique (avec une époustouflante séquence d’orage). On préférera cela dit nettement la version originale, afin surtout de cerner au plus près des émotions la prestation de Ryan Reynolds.

Niveau suppléments, la galette de The voices nous propose peu d’éléments, mais ceux-ci sont plutôt intéressants. On commence avec une série d’entretiens avec l’équipe du tournage, durant lesquels la réalisatrice Marjane Satrapi s’exprime en anglais (!!). On terminera avec un petit module express sur la conception des effets visuels, ainsi qu’une version Karaoké sommairement animée de la chanson qui clôt le film.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici