Accueil Tags Anna Kendrick

Tag: Anna Kendrick

Test Blu-ray : L’ombre d’Emily

0
Révélé en 2011 avec Mes meilleures amies, Paul Feig a par la suite rapidement enchainé les comédies potaches (Les flingueuses, Spy, S.O.S. fantômes), servant la soupe avec plus ou moins de succès à Melissa McCarthy et autres talents comiques féminins au tournant des années 2010. En ayant connaissance de ce parcours de cinéaste, il était bien difficile d’imaginer la tonalité que prendrait L’ombre d’Emily, thriller adapté de « Disparue », le premier roman de Darcey Bell. Et contre toute attente, le film de Paul Feig se révèle une réussite, évoluant en funambule entre les genres, et nous proposant au final à la fois une comédie efficace ET surtout un thriller très solide.

Test DVD : Table 19

0
Genre bien établi de la comédie américaine depuis de nombreuses années maintenant, la « comédie de mariage » a toujours le vent en poupe, les auteurs rivalisant littéralement d’ingéniosité afin de tourner en dérision une cérémonie et plus largement une « institution » incontournable de l’American Way of Life. On se souvient, pêle-mêle, de Serial noceurs, Mariage à la grecque 1 et 2, The big divorce, Mes meilleures amies, Donne-moi ta main, I love you man, Meilleures ennemies, Le témoin amoureux, Témoin à louer ou encore du très amusant Hors contrôle… Aujourd’hui, c’est Table 19 qui débarque directement en vidéo sous les couleurs de 20th Century Fox, sans passer par la case cinéma – malgré un solide capital sympathie du côté des colonnes de critique-film, le film s’est en effet ramassé un beau gadin au box-office américain en ne réalisant que 3,6 millions de dollars de recettes, ne suffisant même pas à rentabiliser un budget –pourtant modeste– de cinq millions.

Test Blu-ray : Mr. Wolff

0
Gavin O’Connor enchaîne les projets à vitesse grand V – à peine avait-on eu le temps de découvrir l'intéressant Jane got a gun que son nouveau film, intitulé Mr. Wolff, débarquait sur les écrans français. Mr. Wolff en V.O, c'est The accountant – alors, qu'on se le dise, Ben Affleck revient, et il est accountant. Accountant du tout, même. Ha ! Ha ! Sur ce bon mot qui, j'en suis sûr, vous a fait hurler de rire devant votre écran (là on touche vraiment des cimes au niveau de l'humour), revenons à notre film : Mr. Wolff suit donc la trajectoire d'un expert-comptable autiste et génie des mathématiques aux activités louches, incarné par un Ben Affleck dont le jeu tout en sobriété mono-expressive colle parfaitement à la personnalité froide et calculatrice (de poche) de Christian Wolff.

Test Blu-ray : Les trolls

0
Chanter, danser, faire des câlins et manger des cupcakes, voici la délicieuse vie que mènent Les Trolls. Ce dessin animé, très soigné, est basé sur les poupées Trolls, des petits personnages qui ont la particularité d’avoir une longue mèche de cheveux de couleur, sortis tout droit de l’imaginaire de Thomas Dam en 1959. Ce film est une explosion de joie et de bons sentiments, nous nous amusons, nous chantons, nous rions beaucoup… Pendant 1h33, nous devenons un Troll et cela fait du bien. Nous vivons pleinement cette aventure très colorée et dynamique. Cette comédie animée a l’originalité de conter les histoires de la princesse Poppy et de mettre en scène ses pensées sous la forme d’un storybook grâce au procédé d’animation qu’est la stop motion.

Test Blu-ray : Hors contrôle

0
Hors contrôle est la dernière comédie trash mettant en scène Zac Efron. Pour ceux et celles qui l'auraient oublié, Zac Efron était entre 2006 et 2008 le héros de la saga High school musical pour Disney, et accessoirement l'idole des adolescentes du monde entier. Le temps l'ayant effacé des esprits pubères, l'acteur exploite depuis quelque temps maintenant son physique de jeune premier dans la comédie graveleuse US, avec un certain succès d'ailleurs : après Dirty Papy (71 millions de dollars de recette) et Nos pires voisins 1 & 2 (370 millions à eux-deux), Hors contrôle a également rencontré son public avec 76 millions de recettes au box-office mondial, et presque 210.000 entrées en France.

Golden Globes 2017 : les nominations télévision

0
L’annonce des nominations pour les Golden Globes ont été annoncés ce lundi 12 décembre par Laura Dern, Anna Kendrick et Don Cheadle. La 74ème...

Critique : Les Trolls

0
Aujourd’hui est un grand jour pour les Burgans, ils vous invitent à célébrer avec eux la fête la plus joyeuse de tous les temps : le Trollstice ! Durant cette cérémonie, un Burgan a le bonheur d’être choisi pour manger un Troll et ainsi devenir une personne heureuse. Si c’est un jour d’allégresse pour les Burgans, il est particulièrement redouté des Trolls même si cela ne les empêche pas d’être un peuple joyeux et de « chanter, danser, faire des câlins » tout au long de l’année. Et vous ? Que préférez-vous : vous éclater avec les Burgans ou avec les Trolls ? Le choix vous appartient ! Le mercredi 19 octobre 2016 sera festif et placé sous le signe de la bonne humeur puisque cupcakes, arc-en-ciel, paillettes et musique ont été spécialement préparés à votre intention !

Test Blu-ray : The voices

1
The voices s’avère une franche réussite, et probablement le meilleur film de Marjane Satrapi à ce jour (même si l’on a une tendresse particulière pour l’excellent Persepolis). Drôle, inquiétant et vraiment original, le scénario de Perry est une sombre pépite, bien barrée et baroque, slalomant entre les genres autant qu’avec les « points de vue »

Test Blu-ray : Life after Beth

0
Film indé US typique, écrit et réalisé par Jeff Baena (co-scénariste de J'aime Huckabees), Life after Beth aborde le genre d'une manière un peu détournée, et ne tient certes pas toutes les promesses que son pitch prometteur laissait augurer.

Test DVD : Into the Woods – Promenons-nous dans les bois

0
Visuellement époustouflant, musicalement inspiré, narrativement créatif (et gonflé !), Into the woods : Promenons-nous dans les bois s'avère un film étonnant, surtout quand on considère qu'il nous vient tout droit du giron de Walt Disney Pictures. Adapté de l'œuvre de Stephen Sondheim, tout comme Sweeney Todd : Le diabolique barbier de Fleet street avant lui, le film de Rob Marshall s'avère en effet bien plus proche dans son esprit gentiment frappadingue des longs-métrages de Tim Burton que des films généralement produits par la maison aux grandes oreilles. S'il ne présente certes pas les débordements gore d'un Sweeney Todd, les chansons sont très similaires, rythmiquement et thématiquement, de celles du film de Burton ; au final Into the woods s'avère également volontiers cruel et inhabituellement sombre pour une production Disney.

Critique : Cake

2
Jennifer Aniston souffre beaucoup dans le rôle, qui aurait dû lui garantir la consécration en tant qu’actrice dramatique. Le problème, c’est que son interprétation relève précisément du numéro d’acteur, appliqué et sérieux, mais en même temps calculé jusqu’à la moindre larme près et par conséquent nullement naturel. A cause de ce jeu trop conscient de lui-même, le destin de cette femme meurtrie dans l’âme et dans le corps nous importe peu. Son pessimisme dépressif suscite presque chez nous l’envie morbide de voir tôt ou tard son malheur culminer dans la tragédie suicidaire. Cela aurait au moins fourni un dénouement grandiloquent de toute beauté à ce film aux enjeux ennuyeusement minimalistes. Au moins, les personnages secondaires qui gravitent autour de la héroïne moribonde nous donnent un peu plus envie de suivre l’histoire, grâce à leur courage plus manifeste de faire face à une situation désespérante.

Critique : The Voices

0
Après le film d'animation Persepolis et les fictions Poulet aux prunes et La Bande des Jotas, Marjane Satrapi signe The Voices, sa première expérience américaine, une excellente comédie absurde, criminelle et horrifique...