DVD — 17 juin 2019
Test Blu-ray : The kid

 
États-Unis : 2019
Titre original : –
Réalisation : Vincent D’Onofrio
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h40
Genre :
Date de sortie DVD/BR : 20 juin 2019

 

Dans l’Ouest américain, un jeune garçon, Rio est forcé de fuir à travers le sud-ouest américain pour sauver sa soeur des griffes de leur oncle. En chemin, ils rencontrent le shérif Pat Garrett, à la recherche du fameux hors-la-loi Billy the Kid. Rio devient alors fasciné par Billy à qui il rêve de ressembler…

 


 

Le film

[3,5/5]

L’amitié puis le face-à-face sanglant ayant opposés Pat Garrett et Billy le Kid au cœur de l’Ouest américain a inspiré d’innombrables récits, romans, bandes dessinées, films et séries TV au fil des années. En revanche, toutes ces histoires ayant largement nourri l’imaginaire populaire depuis plus d’un siècle tirent plus ou moins leur origine du livre de Pat Garrett « The authentic life of Billy the Kid », dont l’authenticité justement fut largement discutée et controversée.

Se basant sur les événements ayant pris place entre décembre 1980 et juillet 1881, Vincent D’Onofrio et son scénariste Andrew Lanham prennent le parti de mettre en images les derniers mois de la vie de Billy le Kid, de son arrestation à sa mort sous les balles de Pat Garrett. Même s’ils sont connus, les événements opposant ces deux figures mythiques du Far West sont toujours aussi hypnotiques et passionnants. L’originalité de The kid est que ces derniers nous sont racontés du point de vue d’un jeune garçon embarqué malgré lui aux côtés des deux hommes, et tiraillé entre chacun d’entre eux. Malin, le scénario de Lanham utilise ce personnage fictif pour combler les « trous », les inconnues dans l’histoire : le personnage est astucieusement positionné pour apparaître, presque à la Zelig, lors des épisodes clés de l’histoire, et sera donc celui qui aidera Billy le Kid à planifier son évasion, mais également le responsable de sa mort puisque c’est lui qui révélera sa cachette à Garrett. Il est amusant aussi de constater que le titre du film ne fait en réalité pas référence à Billy the Kid – incarné ici de manière convaincante par Dane DeHaan – mais donc au jeune Rio Cutler, 14 ans, obligé de fuir avec sa grande sœur Sara (, fille de Vincent D’Onofrio à la ville) après avoir abattu son père. D’un point de vue historique, si les événements semblent se dérouler sur une période plus ramassée qu’en réalité, la « version » des faits proposée par le film tient plutôt la route. On pourrait même dans l’absolu rapprocher le personnage de Rio Cutler et celui, bien réel, de Brushy Bill Roberts, qui affirma au début des années 50 être le vrai Billy the Kid, et qui devait en réalité être plus jeune que le Kid de quelques années.

Côté casting, on trouvera également l’excellent Ethan Hawke dans la peau de Pat Garrett, et un absolument méconnaissable dans la peau de Grant Cutler, l’oncle de Rio et Sara, prêt à tout pour venger la mort de son frère. La photo est très belle, le film globalement très efficace, et derrière la caméra, pour son deuxième long-métrage en tant que réalisateur, Vincent D’Onofrio révèle un véritable tempérament de cinéaste, proposant par moments quelques beaux moments de cinéma, mis en scène de façon très originale : on pense par exemple à la scène de pendaison, assez brillante dans son genre. Un bon petit western qui ravira à coup sûr les amateurs du genre.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Côté Blu-ray, The kid débarque en France dans une galette éditée par Metropolitan Vidéo qui, soyons honnête, envoie vraiment le bois niveau image et son. Le master est sublime, affichant un piqué très précis et un niveau de détail époustouflant. Les contrastes sont très affirmés, les couleurs éclatantes et les noirs d’une profondeur absolue : c’est du très beau travail. Côté son, VF et VO sont proposées en DTS-HD Master Audio 5.1 et en envoient littéralement plein les oreilles du spectateur : ces deux mixages feront à coup sûr trembler vos murs lors des scènes d’action ou les fusillades du film. Le confort d’écoute est optimal, le dynamisme échevelé, en un mot comme en cent l’immersion est absolue. Du très beau travail.

Rayon suppléments, Metropolitan nous propose une petite sélection de bandes-annonces de films à venir ou déjà disponibles chez l’éditeur.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles