Test Blu-ray : Les lions sont lâchés

0
848

Les lions sont lâchés

 
France, Italie : 1961
Titre original : –
Réalisateur : Henri Verneuil
Scénario : Michel Audiard, France Roche
Acteurs : Jean-Claude Brialy, Claudia Cardinale, Danielle Darrieux
Éditeur : Gaumont
Durée : 1h37
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 20 septembre 1961
Date de sortie Blu-ray : 25 novembre 2015

 

 

Lassée par sa vie en province et son mari, Albertine vient à Paris. Elle est accueillie par son amie Cécile qui l’introduit dans le Tout-Paris. Au début déconcertée par ce poker mondain dont elle ne connaît pas les règles, Albertine s’adapte et fait la connaissance d’un jeune romancier à la mode dont elle tombe amoureuse. Ils passent du temps ensemble, mais le jeune homme doit s’éloigner pour écrire son roman. La jeune femme oscillera alors entre amants et déceptions…

 


 

Le film

[3,5/5]

Tourné au début des années 60, Les lions sont lâchés est une petite comédie de mœurs racontée d’un point de vue exclusivement féminin, d’une fraicheur vraiment étonnante, mais développant également -dialogues de Michel Audiard obligent- un cynisme vis à vis des femmes tendant presque à la misogynie pure et simple. Néanmoins, le talent de ses interprètes et le brio du scénario signé France Roche empêchent le film de tourner à la simple diatribe anti-femmes, comme il le serait sans doute devenue sous la plume d’un Sacha Guitry. Au lieu de ça, la gent féminine n’est plus la seule à subir les assauts du ton gentiment acerbes du dialoguiste des Tontons Flingueurs, qui défouraille à tout va sur « la vie parisienne » de l’époque, décrivant le grand monde parisien comme un cour servile et hypocrite composé de précieux ridicules tous obsédés par leur propre nombril.

Au casting, plusieurs grands noms du cinéma français se partagent équitablement l’affiche derrière le personnage de Claudia Cardinale, doublée afin d’être débarrassée de son accent italien : le spectateur suivra donc les démêlés sentimentaux de la jeune femme avec Michèle Morgan, Danielle Darrieux et, côté hommes, Jean-Claude Brialy et Lino Ventura. Derrière la caméra, on retrouvera tout le talent d’Henri Verneuil, plutôt catalogué cinéaste « d’hommes », qui délaissait à cette occasion Jean Gabin et les ambiances interlopes pour se frotter à cette bluette aussi innocente que vraiment drôle et rythmée de façon à ce que le spectateur ne puisse jamais s’ennuyer.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Disponible chez Gaumont au sein de la onzième vague de sa collection « Blu-ray Découverte », Les lions sont lâchés s’offre donc un lifting HD sur galette Blu-ray, que l’éditeur propose au prix tout doux de 12,99€.

Aussi bien côté image que côté son, le master proposé par l’éditeur est de bonne tenue ; le film est proposé au format 2.35:1 respecté et encodé en 1080p. Le noir et blanc s’avère assez superbe, le grain cinéma est parfaitement préservé et même si certains plans affichent de légères baisses de définition, l’ensemble demeure absolument satisfaisant. Le mixage audio est proposé en DTS-HD Master Audio mono d’origine, clair et sans souffle : parfait !

Côté suppléments, Gaumont nous propose de découvrir une présentation du film inédite signée Philippe Durant, journaliste et spécialiste de la carrière de Michel Audiard. Ce dernier y revient sur le côté « unique » du film dans les filmographies respectives de Verneuil et Audiard. Un bon petit sujet, clair et concis !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici