Accueil Tags Blu-ray découverte

Tag: Blu-ray découverte

Test Blu-ray : Le camion

0
Le camion tient du film expérimental : c’est tout à la fois un film qui ne s’est pas fait, mais qui paradoxalement existe, par le biais de sa description orale.

Test Blu-ray : La menace

0
Les trois premiers films de Gérard Oury n'étaient pas des comédies mais des policiers. Son deuxième film, La menace, marquait une collaboration avec Frédéric Dard, auteur de polars extrêmement prolifique, et surtout connu sous le pseudonyme de San Antonio.

Test Blu-ray : La doublure

0
Imparfait mais régulièrement amusant, La doublure est, à ce jour, l’avant-dernier film de Francis Veber, qui semble s’être un peu éloigné du cinéma depuis 2008 et son auto-remake de L’emmerdeur.

Test Blu-ray : Le jaguar

2
Ce qui est intéressant avec Le jaguar, septième film de Francis Veber en tant que réalisateur, c’est que le duo formé à l’écran par Jean Reno et Patrick Bruel devait, à l’origine, être composé de Vincent Lindon et Patrick Bruel. La dynamique du film en aurait sans doute été différente.

Test Blu-ray : Cécile est morte

0
Cécile est morte, deuxième « Maigret » interprété par Préjean, un an après Picpus, donnera réellement au spectateur un ressenti et une satisfaction très supérieurs au premier épisode.

Test Blu-ray : Picpus

0
Proposant une adaptation très libre de l’enquête imaginée par Simenon, Picpus développe assez laborieusement son intrigue, qui demeure assez longtemps obscure, voire incompréhensible. Le tout est cependant rythmé par un certain humour, notamment véhiculé par les dialogues signés Jean-Paul Le Chanois.

Test Blu-ray : L’hôtel de la plage

2
Deux ans à peine après le carton À nous les petites anglaises, Michel Lang prenait le parti d’emmener une joyeuse bande de comédiens en vacances à Locquirec, dans le Finistère, à l’occasion du tournage de L'hôtel de la plage.

Test Blu-ray : Scout toujours

0
A la (re)découverte de Scout toujours, on ne pourra s’empêcher de constater à quel point Gérard Jugnot prenait le contrepied de ses collègues œuvrant dans le genre, avec un réel souci de construction narrative, une vraie belle photo, des compositions de plans réfléchies qui imposent au final une véritable valeur ajoutée à l’ensemble.

Test Blu-ray : Les anges gardiens

0
Ayant réuni rien de moins que 5,8 millions de français dans les salles en 1994, Les anges gardiens était bizarrement resté inédit en Haute-Définition en France. Une erreur aujourd’hui réparée puisque le film de Jean-Marie Poiré vient de sortir au format Blu-ray chez Gaumont.

Test Blu-ray : La fille prodigue

0
Mettant en scène cinq acteurs en tout et pour tout, La fille prodigue se concentrera durant les trois quarts de sa durée sur deux acteurs : Michel Piccoli et Jane Birkin. Autant dire qu'il vaudrait mieux que vous aimiez les nuances de leurs jeux respectifs, sous peine de vous voir violemment mis à la porte du film de Jacques Doillon.

Test Blu-ray : Faut pas prendre les enfants du bon dieu...

0
Si Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages constitue la première expérience de Michel Audiard en tant que réalisateur, en 1968, le « style Audiard » était déjà parfaitement rôdé, grâce notamment à une demi-douzaine de collaborations avec Georges Lautner, qui lui auront permis de populariser ses intrigues à la croisée des chemins entre le polar et le cartoon, dynamisées par la mise en scène foldingue de Lautner et le plus souvent portées par la présence au casting de Mireille Darc en tête d’affiche.

Test Blu-ray : L’étudiante

0
Grand classique populaire de la comédie romantique niaise made in France, L’étudiante a remporté, avec 1.583.067 entrées, un grand succès dans les salles en 1988, confirmant l’histoire d’amour des français de l’époque avec la jeune Sophie Marceau, maintenant âgée de 22 ans. Probablement pensé, au départ, comme une deuxième suite à La boum, le film marquait les retrouvailles du trio Claude Pinoteau / Danièle Thompson / Sophie Marceau, le tout étant toujours rythmé par l’abominable soupe musicale de Vladimir Cosma. Les amateurs ne s’y tromperont pas, d’autant que le film est une coproduction franco-italienne, et qu’en Italie, le film est intitulé Il tempo delle melle 3, soit… La boum 3. Il y a d’ailleurs fort à parier que si le film s’était également appelé comme ça en France, il aurait probablement attiré un million de personnes de plus au cinéma.