Test Blu-ray : Les Croods 2 – Une nouvelle ère

0
852

Les Croods 2 – Une nouvelle ère

États-Unis : 2021
Titre original : The Croods – A new age
Réalisation : Joel Crawford
Scénario : Dan Hageman, Kevin Hageman, Bob Logan, Paul Fisher
Acteurs (VO) : Emma Stone, Ryan Reynolds, Nicolas Cage
Éditeur : DreamWorks
Durée : 1h48
Genre : Animation, Comédie
Date de sortie cinéma : 7 juillet 2021
Date de sortie DVD/BR : 7 novembre 2021

Les Croods ont besoin d’un nouvel endroit où habiter. La famille préhistorique part alors en quête d’un endroit plus sûr. Quand ils découvrent un paradis idyllique entouré de murs, ils pensent que tous leurs problèmes sont résolus… Mais une famille y vit déjà : les Bettermans…

Le film

[3,5/5]

Avec plus de 655 millions de dollars de recettes à travers le monde en 2013, Les Croods s’était imposé comme un immense succès pour DreamWorks Animation. D’une façon très logique, une suite a naturellement été mise en chantier, mais les créatifs de chez DreamWorks n’ont pas brusqué les choses, prenant leur temps afin de livrer au spectateur un spectacle solide, tant du point de vue narratif que technique. Sept années furent finalement nécessaires à la production de Les Croods 2 – Une nouvelle ère, mais le timing ne pouvait pas tomber plus mal : le film de Joel Crawford fut une des nombreuses victimes collatérales de la pandémie de COVID-19, et ne remporterait finalement qu’environ 30 % du box-office de l’original.

C’est triste pour Les Croods 2 – Une nouvelle ère, qui aurait probablement réalisé – et mérité – de bien meilleures recettes si le cinéma international n’avait pas été chamboulé par la pandémie. Car bien entendu, Les Croods n’est pas la franchise animée la plus enthousiasmante du genre, mais on ne peut pas non plus nier le talent de ses auteurs afin de nous livrer un grand spectacle à la fois drôle et rythmé, alternant les éclats de rire et les moments de bravoure technique.

Fonctionnant sur le schéma classique du choc des cultures – représenté ici par le contraste entre deux modes de vie – à laquelle les auteurs du film ajoutent une petite touche de coming of age et un discours moral reprenant l’adage selon lequel l’union fait la force, Les Croods 2 – Une nouvelle ère oppose donc les Croods et les Bettermans, qui ont opté pour un mode de vie moderne, respectant les notions d’intimité, d’hygiène et de confort qui semblaient jusqu’ici totalement étrangères à nos hommes et femmes des cavernes préférés.

Les Croods 2 – Une nouvelle ère fait donc le pari de ne pas se reposer sur ses acquis, et de nous proposer une évolution dans la dynamique familiale mise en place dans le premier film ; c’est particulièrement marquant à travers les états d’âme de Grug, le patriarche des Croods (incarné en VO par ce bon vieux Nicolas cage), qui semble dépassé par l’idée que sa fille Eep (Emma Stone) parte fonder son propre foyer avec le jeune Guy (Ryan Reynolds). Il anticipe ainsi le fameux syndrome du « nid vide », même si en l’occurrence il garderait une bonne partie de sa tribu à ses côtés. Cet arc narratif est assez bien mené : Grug s’inquiète en effet autant pour sa fille que pour le vide qu’elle va laisser au sein de sa famille – il semble qu’il s’agisse là d’un sentiment que tout père d’une adolescente pourra comprendre.

Habile dans la façon dont il présente le mode de vie des Bettermans, Les Croods 2 – Une nouvelle ère glisse un certain nombre de références à la société contemporaine, et surtout en ce qui concerne ces « objets » et technologies qui nous possèdent plus que nous les possédons. La référence la plus évidente est celle de la télévision (symbolisée par une simple fenêtre), à laquelle le personnage de Thunk devient rapidement accro – il ne tardera pas à ne plus voir la vie que par l’intermédiaire d’un écran.

Au fur et à mesure que l’intrigue évoluera vers son troisième et dernier acte, Les Croods 2 – Une nouvelle ère se transformera petit à petit en une comédie d’action un poil plus convenue, mais l’animation, les compositions de plans ainsi que l’humour de l’ensemble s’avèrent de tout premier ordre et pour tout dire assez irrésistibles. Idem pour le casting vocal, qui nous propose en version originale de nous régaler des prestations de Emma Stone, Ryan Reynolds, Nicolas Cage et Catherine Keener, ainsi que de Peter Dinklage et Leslie Mann dans le rôle des époux Betterman. En VF, le casting vocal nous proposera d’entendre les voix d’Antoine et Emma de Caunes, qui doublent respectivement Phil et Dawn Betterman. On notera également que la chanson que l’on entend lors du générique final est interprétée par Tenacious D alias Jack Black.

Le Blu-ray

[4/5]

C’est sous les couleurs de DreamWorks Animation SKG que l’on retrouvera aujourd’hui le Blu-ray de Les Croods 2 – Une nouvelle ère, et comme à son habitude, l’éditeur nous livre une galette techniquement impeccable. Le master est d’une superbe précision, affichant un piqué d’une précision absolue et un véritable festival de couleurs éclatantes, encore servies dans leur profusion par un encodage sans faille, ne pixellisant jamais malgré les nombreuses informations à l’écran, le tout étant encore renforcé par des noirs solides et profonds. Côté son, DreamWorks fait également très fort puisque le film bénéficie d’une piste Dolby Atmos à la fois en version originale ET en version française. Les amplis non compatibles décoderont ces deux pistes tonitruantes en Dolby TrueHD 7.1 pour la VO, et en Dolby Digital + 7.1 pour la VF. Et comme on pouvait s’y attendre, les deux mixages s’avèrent d’un dynamisme échevelé, surtout sur les scènes d’action qui rythment la dernière partie du film, tous les canaux y allant de leur puissance et de leur finesse pendant l’affrontement contre le « monstre » qui clôt le spectacle. Ces deux mixages proposent une immersion totale au cœur du film pour le spectateur – en deux mots comme en cent : du bonheur pour toute la famille.

Du côté des suppléments, outre un commentaire audio de Joel Crawford (réalisateur), Mark Swift (producteur), Januel Mercado (scénariste) et Jim Ryan (montage), on trouvera tout d’abord une série de trois courts-métrages assez amusants. Les deux premiers se déroulent dans l’univers du film, et mettent en scène, en 2D, les plus vieilles blagues du monde (3 minutes) et un film mis en scène par Dawn Betterman sur le principe des ombres chinoises (4 minutes). Le troisième court-métrage s’intitulé Pour Gerard (8 minutes) et suit les interactions entre un postier, une petite fille et une pièce magique.

Mais ce n’est pas tout, puisque l’on pourra enchaîner avec une large sélection de scènes coupées présentées par le réalisateur (23 minutes), présentées sous leur forme non finalisée. On s’attardera ensuite sur le casting vocal du film (8 minutes), ce qui permettra aux différents acteurs du film d’évoquer leurs personnages et ce qu’ils peuvent apporter à ces derniers, avant de s’attaquer à un mini-making of (10 minutes) qui reviendra sur les différents défis que représentait cette suite. Le reste des suppléments sera à destination de la famille toute entière, puisqu’on aura droit à des tutoriels de dessin afin d’apprendre à dessiner Eep, Dawn, Guy, Grug, Phil, Gran, Belt et Sash (29 minutes), mais également à des tutos déco (3 minutes) et cuisine (6 minutes) inspirés de l’univers des Croods 2 – Une nouvelle ère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici