Accueil Tags Catherine Keener

Tag: Catherine Keener

Test Blu-ray : November criminals

0
Si le film n’a pas eu l’honneur de sortir dans les salles françaises, on se souvient avoir récemment découvert la bande-annonce de November criminals sur les DVD et Blu-ray édités par Sony Pictures ; cette dernière « vendait » le film comme un thriller de machination, rappelant par exemple le cinéma d’Alan J. Pakula dans les années 90. Quelle ne fut pas dès lors notre surprise à la découverte du film, qui s’avère radicalement différent de ce à quoi on s’attendait…

Test Blu-ray : Get out

0
Faisant indéniablement partie des bonnes surprises cinéma du premier semestre 2017, Get out arrive en Blu-ray sous les couleurs d'Universal Pictures. Et qui dit Universal dit en général l'assurance d'un transfert tout à fait recommandable en termes de Haute Définition. Et comme à son habitude, l'éditeur nous offre un encodage nous proposant une très belle facture technique, avec un piqué précis une colorimétrie absolument superbe. Le grain cinéma est respecté à la lettre, bref, il s'agit là d'un rendu HD optimal, rendant justice à la belle photo naturaliste du film. Côté son, Universal ne nous propose que la VO en DTS-HD Master Audio 5.1. Plutôt impressionnant dans son genre, ce mixage révèle nombre de détails étonnants, qui ne nuisent jamais à la patine old school du film. La VF quant à elle s'épanouit seulement en DTS 5.1, dans un mixage clair et propre, au doublage soigné.

Critique : Get Out

0
Premier long métrage de Jordan Peele, Get Out, porté par Daniel Kaluuya, qui s’est illustré dans le dernier épisode de la première saison de Black Miror, raconte l’histoire d’un homme afro-américain qui rencontre la famille blanche de sa copine. Une rencontre sous pression qui va partir dans les tours.

Critique : La chanson de l’éléphant

1
Grâce à une construction très habile et au jeu des comédiens, grâce aussi à l'utilisation pertinente de gros plans sur le visage de ceux-ci, Charles Binamé réussit une bonne transposition d'une pièce de théâtre sur le grand écran. La reconstitution de la vie dans un hôpital psychiatrique au milieu des années 60 est un autre point fort de "La Chanson de l'éléphant".

Critique : New York Melody

0
La plus grande surprise ici est de découvrir le joli filet de voix de l'actrice Keira Knightley qui chante avec un talent inattendu dans les rues de New-York afin d'enregistrer un disque en plein air dans des lieux publics. Habituée à porter de belles toilettes dans des films historiques, elle revient au monde contemporain pour cette très plaisante comédie moins romantique que musicale. Mark Ruffalo, mal rasé et hirsute, est le producteur fatigué qui l'accompagne dans cette folle équipée improvisée portée par les agréables compositions de Gregg Alexander, leader du groupe pop New Radicals sur des paroles signées entre autres par le réalisateur lui-même.

Les sorties du 20 novembre

0
De très bons films sortent cette semaine dans des genres complètement différents. Un coup de cœur pour celui de Guillaume Gallienne Les Garçons et Guillaume, à table ! que nous avions vu à Cannes. Du lourd avec Capitaine Phillips, le nouveau thriller du maître Greengrass avec un Tom Hanks prodigieux. Borgman, également vu à Cannes, devrait en laisser plus d'un sur la touche : c'est clairement le film le plus absurde que l'on ait vu cet année ! Enfin encore du très bon : La maison à la tourelle qui voit la naissance d'une grande réalisatrice.

Capitaine Phillips

0
Capitaine Phillips retrace l’histoire vraie de la prise d’otages du navire de marine marchande américain Maersk Alabama, menée en 2009 par des pirates somaliens. La relation qui s’instaure entre le capitaine Richard Phillips, commandant du bateau, et Muse, le chef des pirates somaliens qui le prend en otage, est au cœur du récit. Les deux hommes sont inévitablement amenés à s’affronter lorsque Muse et son équipe s’attaquent au navire désarmé de Phillips. À plus de 230 kilomètres des côtes somaliennes, les deux camps vont se retrouver à la merci de forces qui les dépassent…

Trust

1
Produit et réalisé par David Schwimmer, le fameux « Ross » de la série Friends, Trust a le mérite de se démarquer des autres films dans la compétition du Festival de Deauville 2011 par son sujet d'actualité : les dangers d'Internet. Un film réussit qui met pourtant mal à l'aise et risque de changer des comportements chez certains.

Into the Wild

2
10 ans. C’est le temps qu’il aura fallu à Sean Penn pour réaliser Into the wild. 10 ans pour lire le livre de Jon Krakauer basé sur l’histoire vraie de Christopher Johnsson McCandless, pour réclamer les droits d’auteur auprès de sa famille et enfin, 8 mois pour retracer l’histoire sans en faire un documentaire. C’est le quatrième long-métrage de Sean Penn et il se divise en cinq étapes de la vie d’un homme : la renaissance, l’adolescence, l’âge adulte, la famille et l’accès à la sagesse.