Test Blu-ray : Le Tartuffe

0
1408

Le Tartuffe

France : 1984
Titre original : –
Réalisateur : Gérard Depardieu
Scénario : Molière
Acteurs : Gérard Depardieu, François Périer, Yveline Ailhaud
Éditeur : Gaumont
Durée : 2h21
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 5 septembre 1984
Date de sortie Blu-ray : 3 novembre 2021

Tartuffe, un escroc qui se fait passer pour un dévot, s’installe au foyer du riche bourgeois Orgon. Toute la famille s’insurge contre l’autorité prise par cet inconnu et met en doute sa bonne foi. Mais Orgon, étrangement aveuglé, s’obstine dans son erreur et décide de déshériter les siens au profit de son unique confident…

Le film

[3/5]

« J’admire Molière, je suis fan de sa carrière, mais qu’est-ce que c’est chiant ! »

Ces propos de l’actrice Capucine Anav, proférés sur le plateau de TV Mag le 13 octobre dernier, se télescopent aujourd’hui avec l’actualité vidéo – impossible en effet de ne pas y penser alors que Gaumont nous propose aujourd’hui de redécouvrir en Blu-ray le premier film réalisé par Gérard Depardieu, Le Tartuffe, sorti en 1984 et respectant à la lettre le texte de Molière.

Probablement pensé et mis en scène par Gérard Depardieu de façon à démontrer au public – et aux allergiques à l’auteur – à quel point la plume de Molière pouvait encore se montrer extrêmement moderne, Le Tartuffe développe un ensemble de partis pris esthétiques qui, paradoxalement, pourraient apparaître comme « contre-productifs », du moins si l’idée était de mettre en avant l’avant-gardisme et la contemporanéité de ce texte du XVIIème Siècle.

Régulièrement considéré comme le chef d’œuvre de Molière, Le Tartuffe nous propose une étude de caractères absolument remarquable. Cette profondeur et cette justesse dans les mots est probablement également liée au choix de ne faire intervenir le personnage – qui est pourtant au centre de toutes les préoccupations – qu’à partir du troisième acte, qui marque d’ailleurs un point de rupture dans le rythme de la pièce.

Le Tartuffe est également une des pièces contenant le plus de tirades célèbres, certaines étant d’ailleurs devenues des expressions du langage courant. Du fameux « Couvrez ce sein que je ne saurais voir » à « Contre la médisance il n’est point de rempart » en passant par « Pour être dévot je n’en suis pas moins homme » ou encore « Une femme a toujours une vengeance prête », on ne compte plus en effet les petites phrases – qu’on appellerait aujourd’hui des punchlines – ayant marqué les esprits à travers les siècles.

Pour autant, on ne pourra s’empêcher de trouver Le Tartuffe version Gérard Depardieu étrangement « scolaire », avec sa série d’acteurs manquant de naturel et débitant les vers de Molière certes à la façon d’élèves appliqués, mais semblant bien incapables de donner vie au texte, de l’habiter, de lui insuffler une âme et des sentiments. Porté par un Gérard Depardieu arborant des lèvres et des yeux outrageusement maquillés, Le Tartuffe joue donc la carte de la distanciation, alors que le décor et la mise en scène du film demeurent quant à eux d’une sobriété extrême, froide, presque sordide.

Ces partis pris ont beau faire le prix de ce Tartuffe à la mode Depardieu, on ne pourra cependant s’empêcher de penser qu’ils contribuent à mettre à mal, à compromettre la vraisemblance de l’action. C’est dommage dans le sens où cette froideur déconnectée de toute idée d’émotion tend, en plus d’effacer complètement l’aspect comique du texte d’origine, à réduire l’impact du propos de Molière, et ce même si le texte en lui-même possède suffisamment de force pour maintenir l’attention du spectateur en éveil.

Le Blu-ray

[4/5]

Jusqu’ici inédit uniquement disponible au format DVD dans la collection « Gaumont à la demande », Le Tartuffe débarque aujourd’hui en Blu-ray sous les couleurs de Gaumont, intégrant la prestigieuse collection Blu-ray Découverte de l’éditeur (parfois également appelée Gaumont découverte en Blu-ray). Et comme à son habitude, Gaumont nous livre ici une galette Haute Définition absolument impeccable. La définition et le piqué sont précis, le master est de toute beauté et nous propose un bel hommage à la photo presque désaturée du film, signée Pascal Marti. Côté son, on aura droit à un solide mixage DTS-HD Master Audio 2.0 toujours parfaitement clair et intelligible.

Du côté de la section suppléments, faute d’entretien avec Gérard Depardieu, on trouvera un entretien avec Georges Forestier (31 minutes). Le professeur de littérature française reviendra sur Le Tartuffe ou l’imposteur de Molière, son histoire et la place qu’occupe la pièce dans l’œuvre de Molière. Il reviendra notamment sur le fait que la pièce a connu deux versions, ainsi que sur sa portée morale. Dans les dix dernières minutes de son intervention, il évoquera également le film de Gérard Depardieu, évoquant le contexte de tournage (la version filmée d’une pièce adaptée par Jacques Lassalle au Théâtre National de Strasbourg), l’influence du Théorème de Pasolini, la dimension un peu bâtarde du film (pas tout à fait du théâtre filmé, mais pas tout à fait du cinéma non plus) et bien sûr le fait que tout l’humour de l’œuvre est ici gommé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici