Test Blu-ray : Le sanctuaire

1
123

 
États-Unis, Royaume-Uni, Irlande : 2015
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Corin Hardy, ,
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h37
Genre : Horreur
Date de sortie cinéma : 30 mars 2016
Date de sortie DVD/BR : 24 août 2016

 

 

Envoyé en Irlande par son entreprise afin d’élaborer un nouveau projet de recherche, Adam Hitchens s’installe, avec sa femme et leur bébé, en plein cœur d’une forêt mystérieusement épargnée par le déboisement industriel. Mis en garde par les habitants du village voisin contre une terrifiante menace qui pèse sur leur fils, le couple fait d’abord preuve de scepticisme, avant de réaliser qu’ils seront seuls à lutter contre les gardiens de ce « sanctuaire »…

 

 

Le film

[5/5]

Sorti en France au cinéma le 30 mars dernier dans un petit circuit de 85 salles, Le sanctuaire a réuni environ 35.000 curieux dans les salles obscures ; on est loin des chiffres réalisés par le mastodonte horrifique de l’année Conjuring 2 (1,3 millions de spectateurs sur 262 salles), mais cette petite co-production irlandaise aurait mérité mieux : le film de Corin Hardy tutoie en effet ce qui se fait de mieux en matière de film d’horreur, toutes nationalités confondues…

Comme beaucoup de bandes horrifiques européennes, Le sanctuaire va chercher l’horreur au sein des contes et légendes du vieux continent. Et si le film de Corin Hardy évoque dans un premier temps ses « esprits de la forêt » de façon très organique, dans une sorte de mélange évoquant à la fois Isolation, Les ruines ou encore Long weekend, le film opère par la suite plusieurs revirements de situation qui le font côtoyer d’autres chefs d’œuvres du cinéma de genre, tels que The descent ou bien sûr Evil dead, qui demeure l’influence la plus évidente d’un point de vue formel.

Mais si Le sanctuaire peut faire penser, au détour d’une séquence ou deux, à ces quelques classiques du genre, il n’en demeure pas moins un film unique, original, possédant sa propre identité, forte et très marquée. Conte macabre, survival terrifiant, film de monstre à l’ancienne, le film de Corin Hardy (un nom à retenir à tout prix) s’avère un puissant uppercut dans la mâchoire des amateurs de films de genre cyniques et adeptes du « c’était mieux avant ». Convoquant l’esprit de H.P. Lovecraft dans un maelstrom de terreur sombre et poétique, Le sanctuaire met à l’amende dix ans, que dis-je, peut-être même vingt ans de grosses productions horrifiques, faisant un big fuck enragé au found footage et proposant un retour aux sources du genre, via une photographie ultra-léchée et des effets spéciaux traditionnels du meilleur effet. Hardy et son équipe n’utilisent les CGI qu’en dernier recours et enchainent les plans iconiques composés comme autant de tableaux macabres et visuellement sublimes ; le tout est encore consolidé par un duo d’acteurs époustouflant, composé de Joseph Mawle (Abraham Lincoln chasseur de vampires) et Bojana Novakovic (If you love me).

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par France Télévisions Distribution permettra donc aux retardataires de découvrir ce petit trésor de film d’horreur à ne manquer sous aucun prétexte. Niveau image, c’est du tout bon, avec un master stable, bien contrasté (c’était essentiel étant donné que tout le film se déroule de nut), affichant un piqué d’une précision absolue : rien ne viendra gâcher votre plaisir et la découverte des superbes plans mis en images par Corin Hardy et son chef opérateur Martijn van Broekhuizen. Côté son, le film s’illustre en DTS-HD Master Audio 5.1 en VF et VO, et dans les deux cas le mixage s’avère dynamique et bien enveloppant. La scène arrière est omniprésente, le caisson de basse relève ponctuellement les passages les plus animés : l’immersion au cœur du film est totale. Une superbe galette, sur laquelle on ne trouvera malheureusement pas le moindre supplément.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici