Test Blu-ray : Le grand restaurant

0
374

Le grand restaurant


France : 1966
Titre original : Le grand restaurant
Réalisateur : Jacques Besnard
Scénario : Jean Halain, , Jacques Besnard
Acteurs : Louis de Funès, , Maria Rosa Rodriguez
Éditeur :
Durée : 1h27
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 9 septembre 1966
Date de sortie DVD/BR :  25 mars 2015

 

 

La vie de M. Septime, le tyrannique patron du célèbre « Grand restaurant », est bouleversée le jour où un dictateur sud-américain venu dîner chez lui disparaît mystérieusement. Commence alors une rocambolesque course poursuite entre policiers, journalistes et terroristes…

 

 

Le film

[3,5/5]

Le grand restaurant est une comédie schizophrène, clairement divisée en deux parties distinctes et pour le moins déséquilibrées. La première partie du film suit Louis De Funès dans le huis-clos d’un grand restaurant, dans une suite de sketches sans intrigue propre ; à mi-parcours, le film s’emballe et nous propose une course poursuite policière, pile dans la veine des Fantômas dont le public était très friand à l’époque.

Dans sa première moitié, on sent que la volonté de De Funès est de proposer un one-man show à la hauteur de son talent comique : on suit l’acteur dans son numéro de patron de restaurant odieux, le film enchainant les sketches plus ou moins réussis. La réalisation est très télévisuelle (Pierre Palmade reprendra d’ailleurs le principe et le titre du film pour un programme TV en 2010), mais le tout se déroule sans le moindre temps mort sous réserve d’apprécier un tant soit peu les mimiques de Louis De Funès. S’ils ne font pas systématiquement rire aux éclats, certains passages sont d’ailleurs plutôt inspirés, tels que la recette en allemand ou encore le ballet des serveurs.

Si elle propose enfin un début d’intrigue, la deuxième moitié du Grand Restaurant nous propose surtout une course poursuite à base de cascades en voiture sans queue ni tête, typique des « comédies de bagnoles » très en vogue dans la deuxième moitié des années 60 (Un amour de Coccinelle, L’or se barre, etc), ne parvenant pas réellement à captiver le spectateur. De Funès y est réduit à de la figuration « grimaces », et le tout n’est pas forcément des mieux emballés. Cela dit, pour les inconditionnels de l’acteur, il faut admettre que le film de Jacques Besnard comporte dans sa première moitié suffisamment de moments de bravoure pour s’avérer tout bonnement indispensable.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Déjà sorti sur support Blu-ray en 2010, Le grand restaurant intègre donc la « cinquième vague » de la collection de Gaumont (voir notre article sur la saga OSS 117 qui composait la quatrième vague), que l’éditeur propose au prix tout doux de 13€.

Le film est donc présenté au format Cinémascope 2.35 respecté, en 1080p, avec la VF encodée en DTS-HD Master Audio mono d’origine. Le master utilisé pour la première édition semble ne pas avoir changé (grain argentique bien préservé, définition accrue, couleurs stables et encodage sans accroc), mais on notera que l’éditeur, soucieux d’uniformiser sa collection Blu-ray Découverte, n’a pas simplement réutilisé le même disque qu’en 2010 comme l’auraient fait la plupart des éditeurs, mais bel et bien ré-encodé / re-pressé une galette de A à Z, utilisant les menus « pastels » de la collection et surtout en prenant la décision d’ajouter un supplément à une galette qui en était jusqu’ici dépourvue.

Rayon suppléments, l’éditeur nous propose donc tout d’abord un module rescapé de l’édition DVD du film : une analyse de la scène de « ballet » des serveurs par Colette Brosset, la chorégraphe du film. Nous aurons également droit à une riche présentation du film par Bertrand Dicale, biographe « officiel » de Louis De Funès. Ce dernier revient sur la place toute particulière du film dans la carrière de De Funès, ainsi que sur ses problèmes de construction narrative.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici