Test Blu-ray : Kompromat

0
775

Kompromat

France : 2022
Réalisation : Jérôme Salle
Scénario : Jérôme Salle, Caryl Ferey
Acteurs : Gilles Lellouche, Joanna Kulig, Louis-Do de Lencquesaing
Éditeur : M6 Vidéo
Durée : 2h07
Genre : Thriller
Date de sortie cinéma : 7 septembre 2022
Date de sortie DVD/BR : 3 janvier 2023

Russie, 2017. Mathieu Roussel est arrêté et incarcéré sous les yeux de sa fille. Expatrié français, il est victime d’un « kompromat », de faux documents compromettants utilisés par les services secrets russes pour nuire à un ennemi de l’Etat. Menacé d’une peine de prison à vie, il ne lui reste qu’une option : s’évader, et rejoindre la France par ses propres moyens…

Le film

[3/5]

Le grand public avait découvert Jérôme Salle en 2007 avec le très intéressant Largo Winch, et le réalisateur avait poursuivi sur sa (bonne) lancée avec Zulu en 2013. Après un détour par les fonds marins avec L’Odyssée en 2016, le voilà revenu au thriller avec Kompromat, un polar résolument anti-russe dont l’impact s’est probablement vu renforcé par l’actualité et l’invasion générale de l’Ukraine par la Russie début 2022.

Après avoir attiré 600.000 français dans les salles obscures, Kompromat est donc sorti en Blu-ray et DVD début janvier. L’auteur de ces lignes ayant clairement été pris de vitesse par la plume acérée de son collègue Jean-Jacques Corrio, on vous invite chaleureusement à découvrir ses pensées sur le film de Jérôme Salle en cliquant ici. Voici un résumé de ses propos sur le film, qui résument tout à fait les qualités tout autant que les défauts de Kompromat :

« 2017. Directeur de l’Alliance Française de Irkoutsk, en Sibérie orientale, Mathieu Roussel est un homme sans histoire. Certes, il parait évident que son couple bat de l’aile, Alice, son épouse souhaitant entre autre retourner rapidement dans l’hexagone en emmenant avec elle Rose, leur fille, pour qui Mathieu est un père incomparable, mais sinon, il parle bien le russe, il a de bonnes relations avec les autorités locales et il est épanoui dans son travail. Dans ces conditions, comment se fait-il qu’un beau jour il soit arrêté par la police et envoyé sans ménagement dans la prison locale ? Le juge lui parle de pédophilie, de l’article 242 du code civil russe, la peine qu’il encourt se situe entre 10 et 15 ans d’emprisonnement. Pour Mathieu, il n’y a aucun doute : il est la victime d’un « kompromat », c’est-à-dire l’utilisation de faux documents compromettants, montés de toute pièce par les services secrets russes pour nuire à une personnalité. (…)

La promotion de Largo Winch a amené Jérôme Salle en Russie alors que la première décennie du 21ème siècle se terminait. Il a été frappé par la violence qui régnait dans ce pays, une impression qui s’est renforcée lorsqu’il y est retourné pour la promotion de Largo Winch 2 et de L’odyssée. Pour lui, cette violence allait de pair avec, chez beaucoup de russes, un sentiment de supériorité par rapport à un monde occidental se complaisant dans la décadence. Lorsqu’il a eu connaissance de l’histoire de « kompromat » arrivée au français Yoann Barbereau, histoire que ce dernier a racontée dans « Dans les geôles de Sibérie », Jérôme Salle a vu la possibilité d’évoquer le fossé entre deux visions de la société, celle des russes, avec leur sentiment de supériorité, et celle des occidentaux, souvent trop naïve et trop conciliante. (…)

Dans l’écriture du scénario, Jérôme Salle et Caryl Ferey se sont beaucoup écartés du livre de Yoann Barbereau, ne serait-ce que par l’introduction du personnage de Svetlana qui permet d’ajouter au thriller la naissance d’une relation amoureuse et qui permet aussi d’apporter à Mathieu Roussel une aide substantielle lorsqu’il s’enfuit. Le fait d’être une adaptation d’une histoire véridique n’empêche pas quelques recours à de grosses « ficelles » scénaristiques et l’apparition d’un certain nombre d’invraisemblances. Cela étant, le spectateur ne manque pas d’être happé par cette histoire rocambolesque et haletante qui, au bout du compte, se regarde avec un certain plaisir. Les deux interprètes principaux y sont pour beaucoup : Gilles Lellouche, à qui le « poids des ans » semble réussir, dans le rôle de Mathieu Roussel, et la comédienne polonaise Joanna Kulig, découverte chez Pawel Pawlikowski, dans Ida et, surtout, dans Cold War, dans le rôle de Svetlana. »

Le Blu-ray

[4/5]

Kompromat débarque donc en Blu-ray sous les couleurs de M6 Vidéo : l’occasion idéale pour ceux qui l’auraient loupé en salles de découvrir le dernier film de Jérôme Salle dans la chaleur douillette de son foyer doux foyer. Rodé au format Haute Définition, l’éditeur nous offre ici un transfert de toute beauté : le piqué est d’une remarquable précision, les couleurs sont naturelles et impeccablement saturées, et la définition ne présente pas le moindre problème. Le film est encodé en 1080p, tout juste regrettera-t-on un léger effet de « banding » horizontal, surtout visible si vous visionnez le film sur une dalle ou téléviseur de 120 à 150 centimètres de diagonale. Ce défaut sera en revanche complètement invisible en vidéoprojection sur un écran de grande taille. Côté son, l’éditeur nous propose un mixage DTS-HD Master Audio 5.1 dynamique et parfaitement immersif, même si la plupart des effets sont « atmosphériques » et peu spectaculaires. On notera également que M6 Vidéo n’oublie pas les cinéphiles qui visionnent leurs films à domicile sans utiliser de Home Cinema, puisque l’éditeur nous propose également un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 plus cohérent si vous visionnez Kompromat sur un « simple » téléviseur.

Du côté des suppléments, on trouvera tout d’abord un sympathique making of (16 minutes), qui permettra aux acteurs et à l’équipe d’évoquer les difficultés liées à un tournage s’étant déroulé en pleine crise sanitaire du Covid-19, tout autant que le challenge pour les acteurs consistant à apprendre leur texte en russe de façon phonétique. On terminera le tour des bonus avec une courte scène coupée (2 minutes), dont on ne sait réellement pour quelle raison elle s’est vue écartée du montage final.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici