Accueil Tags Universal Pictures France

Tag: Universal Pictures France

Test Blu-ray : Ma

0
C'est bien connu : quand on est une femme à Hollywood, si l'on veut être prise au sérieux en tant qu’actrice et que l'on vise, à plus ou moins long terme, les premiers rôles de la « A List » des gros studios, rien ne vaut un bon rôle de chtarbée. Depuis Glenn Close et Liaison fatale, la déséquilibrée a en effet le vent en poupe, et hurler comme une hystérique en roulant des yeux et brandissant une hache peut finalement ouvrir pas mal de portes, professionnellement parlant. Attendez madame, posez cette hache, si la méthode semble fonctionner à Hollywood, pas sûr que ça marche vraiment en dehors de l'usine à rêves. D'ailleurs, ça ne fonctionne pas à tous les coups non plus sur les plateaux de cinéma, mais pensez à Jennifer Jason Leigh, à Charlize Theron, à Kathy Bates ou encore à Rebecca de Mornay… Le fait est que le rôle de la psychopathe de service peut aisément relancer pour quelques années une carrière en perte de vitesse, surtout quand on approche de la quarantaine.

Test Blu-ray : Cold blood legacy – La mémoire du sang

0
Depuis une dizaine d'années au bas mot, la carrière de Jean Reno est en chute libre. Enchaînant sans discontinuer les bides au box-office et les productions low cost, l'ancien chouchou des français ne semble plus être que l'ombre de lui-même, le lointain vestige d'une époque où les noms de Luc Besson et de Jean-Marie Poiré se traduisaient par de gros succès populaires dans les salles françaises. Au fur et à mesure, le nom de Jean Reno semble être devenu une « sous-marque » ; d'ailleurs, si cette tendance s'accentue encore, on va bientôt devoir l'appeler Jean Dacia.

Test Blu-ray : The dead don’t die

0
Après s'être attaqué il y a quelques années au western (Dead man, 1995) puis au film d'action (Ghost dog, la voie du samouraï, 1999), Jim Jarmusch fait à nouveau le choix d'investir un genre et d'en détourner les codes afin de les adapter à son style, à son univers unique. Et il n'y a pas le moindre doute à avoir, The dead don't die, c'est du Jarmusch pur jus. On retrouve dans ce faux film d'horreur tous les éléments qui ont fait sa réputation et contribué à lui ériger la carrière que l'on connaît : rythme lent et contemplatif, humour à froid, casting composé de stars...

Test Blu-ray : Les crevettes pailletées

0
Après une belle carrière en salles ayant tout de même réuni 577.000 français, Les crevettes pailletées débarque donc en Blu-ray, sous la bannière d’Universal Pictures. Et comme à son habitude, l’éditeur nous livre une galette très soignée : côté image, le master s’avère propre et bien défini ; le piqué est d’une précision à couper le souffle et les couleurs vraiment éclatantes.

Test Blu-ray : Marie Stuart, reine d’Écosse

0
A en lire certaines critiques ailleurs sur le Net, on en viendrait parfois à se demander si certains confrères n'ont pas tendance à confondre une œuvre de cinéma, qui plus est Hollywoodienne – dont l'objectif premier est le divertissement – et un manuel scolaire d'histoire, à visée évidemment pédagogique. Ainsi, on aurait envie de leur expliquer que la vocation première de Marie Stuart, reine d’Écosse n’est certainement pas de dresser un tableau historique, économique et politique fidèle et rigoureux de l’Europe du XVIème siècle.

Test Blu-ray : Le Grinch

0
S'il est encore relativement peu connu en France, l'auteur pour enfants Dr. Seuss (1904-1991) constitue une véritable institution aux États-Unis, au point de voir régulièrement ses créations adaptées et réadaptées au cinéma et à la télévision. Après deux adaptations sous la forme de courts-métrages en 1966 et 1992, puis un long-métrage « live » avec Jim Carrey en 2000, Le Grinch revient donc à nouveau afin de gâcher Noël dans un film d'animation mis en boite par les équipes d'Illumination Entertainment. Mais que ceux qui craignaient que la boite se cachant derrière le succès des Minions rendent le personnage du Grinch un peu trop « jaune » se rassurent : les auteurs de chez Illumination ont certes retravaillé l'histoire d'origine en la modelant à leur propre fantaisie, en y ajoutant des éléments et des détails narratifs absents du bouquin original de Dr. Seuss, mais ils ont parfaitement respecté la tonalité et l'esprit du Grinch.