Accueil Tags Karin Viard

Tag: Karin Viard

César 2020 : les nominations & la polémique

0
Eh oui, eh oui, on entend déjà les protestations venir ! Ce n'est effectivement pas du tout aujourd'hui que les nominations pour la 45ème édition des César ont été annoncées. La petite cérémonie traditionnelle au Fouquet's a déjà eu lieu il y a deux semaines, le mercredi 29 janvier, en présence de Alain Terzian, le président de l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma, et de Florence Foresti, la maîtresse de la cérémonie qui aura lieu le vendredi 28 février à 21h00 à la Salle Pleyel à Paris et qui sera diffusée en clair et en direct sur Canal +.

Prix Lumières 2020 : les nominations

0
Pour fêter son 25ème anniversaire, l'Académie des Lumières a vu les choses en grand cette année ! La cérémonie des Prix Lumières, attribués par les représentants de la presse étrangère à Paris, aura en effet lieu le lundi 27 janvier 2020 à l'Olympia à Paris.

César 2019 : les nominations

0
Les nominations pour la 44ème édition des César ont été annoncées avant-hier matin par Alain Terzian, le président de l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma, et Maxime Saada, président du groupe Canal +. La cérémonie aura lieu le vendredi 22 février à la Salle Pleyel et sera diffusée comme d'habitude en clair et en exclusivité sur Canal + à partir de 21h00.

Critique : Voyez comme on danse

0
Seize ans ! Seize ans, c'est long, bordel ! Nous ne suivons pas d'assez près le cinéma français pour nous être rendus compte plus tôt que cela fait une éternité que Michel Blanc n'a plus réalisé de film. Et pourtant, si ! Cela fera donc, quasiment jour pour jour, autant d'années depuis la sortie de Embrassez qui vous voudrez en octobre 2002.

Festival d’Angoulême 2018 : ça commence aujourd’hui

0
La 11ème édition du Festival du Film Francophone d'Angoulême s'ouvrira ce soir. Jusqu'à dimanche prochain, le 26 août, les spectateurs pourront découvrir dans les salles de la ville charentaise une compétition composée de dix longs-métrages, quatorze films en avant-première, ainsi qu'un hommage dédié au cinéma haïtien, les bijoux de famille du distributeur UGC et un focus sur le réalisateur Jacques Doillon.

Prix Lumières 2018 : les nominations

0
Également en début de semaine, lundi dernier, le 11 décembre, a eu lieu l'annonce des nominations des 23èmes Prix Lumières à la Monnaie de Paris. Ce prix annuel, créé en 1995 à l'initiative du producteur Daniel Toscan Du Plantier et du journaliste américain Edward Behr, est attribué par les représentants de la presse étrangère à Paris.

Test DVD : Le petit locataire

0
Ce film, présenté comme étant une comédie, ne fait pratiquement jamais rire et, curieusement, il trouve ses plus belles scènes dans les moments d'émotion.

Critique : Potiche

0
Au cours d’une filmographie qui évolue et progresse au rythme d’un florilège de genres divers, François Ozon n’a sans doute jamais été plus frivole que dans Potiche. Les origines de l’histoire, issue du théâtre de boulevard pur et dur, y sont certainement pour quelque chose. La mise en scène sait néanmoins conférer à ce conte sur l’ascension d’une femme dans la France des années 1970 une élégance à la fois légère et stylisée.

Critique : L’Effet aquatique

2
Le plus beau cadeau qu'on puisse faire à la réalisatrice, décédée alors que le montage du film n'était pas totalement terminé, consiste à ne pas retenir ses rires face aux situations très drôles qu'elle nous présente.

Test Blu-ray : Lolo

1
Actrice multi-facettes, navigant avec aisance des productions indépendantes US les plus pointues aux comédies populaires en passant par le cinéma horrifique, Julie Delpy a l'art de surprendre son public. Son dernier film en tant que scénariste / réalisatrice, Lolo, se situe dans la veine « populaire » de son œuvre. Très influencée par la vague de comédies « girly » made in France ayant régulièrement atteint le grand écran depuis deux ans

Palmarès Festival Film de Comédie de l’Alpe d’Huez 2016

1
C'est un film qui réunit Jamel Debbouze et Lambert Wilson qui a remporté le Grand Prix du Festival International du Film de Comédie de...

Critique : Le Grand partage

2
Toute l’étendue de la ringardise française est passée au crible dans cette comédie faussement engagée. L’indignation sociale face à la crise des mal logés y sert au mieux de prétexte pour une mise à l’épreuve du confort matériel et idéologique d’un microcosme hautement stéréotypé.