Test Blu-ray : His dark materials – À la croisée des mondes – Saison 2

0
433


Royaume-Uni, États-Unis : 2020
Titre original :
Créateur :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 6h30 environ
Genre : Série TV, Fantastique
Date de sortie DVD/BR : 7 juillet 2021

Lyra, totalement désemparée par la mort de son meilleur ami Roger, suit Asriel dans l’inconnu. Au sein d’une mystérieuse cité abandonnée, elle fait la rencontre de Will, un jeune garçon venant du même monde que le nôtre et qui, tout comme Lyra, est hanté par un passé trouble. Les deux jeunes gens vont rapidement découvrir que leurs destinées sont liées afin de réunir Will avec son père, mais le chemin sera semé d’embûches alors que la guerre menace de faire rage. De son côté, Mrs. Coulter est toujours aussi déterminée à ramener Lyra… Et tous les moyens seront bons pour cela !

La saison

[4/5]

Pour ceux qui auraient loupé notre chronique de la première saison de , on rappellera que la série est l’adaptation d’une trilogie de romans jeunesse écrits par le romancier britannique entre 1995 et 2000. Plus important encore, il nous faut préciser que les événements relatés au cours de la première saison du show avaient déjà faits l’objet d’un film en 2007, – La boussole d’or, qui devait à l’origine compter deux suites – qui avaient finalement été annulées suite à l’échec du premier épisode au box-office.

Il faut ainsi souligner la pression sur les épaules de concernant la deuxième saison de , dans le sens où la série attaque enfin un chapitre réellement inédit de l’histoire, au lieu de simplement enrichir et améliorer ce qui avait déjà été fait au cinéma par Chris Weitz. Bien entendu, il y avait déjà dans les huit premiers épisodes de ce nouveau « découpage » de larges pans de l’histoire et un tas de sous-intrigues qui étaient restées largement, voire complètement, inexplorés par le film de 2007, mais le fait est que les fans de la série de romans de devaient vraiment attendre avec impatience cette nouvelle salve d’épisodes.

Et il y a fort à parier pour que ceux-ci ne soient pas déçus du voyage, tant nous offre avec cette deuxième saison de la démonstration époustouflante de son savoir-faire inégalé en matière de séries TV : les huit nouveaux épisodes de la série développent en effet une expérience visuelle absolument fascinante, portée par un production design époustouflant (décors, costumes, effets spéciaux), des acteurs convaincants et un sens du rythme et de la narration qui n’a vraiment plus rien à envier au grand frère le cinéma. On saluera par ailleurs tout particulièrement la réussite grandiose des images de synthèse réalisées pour le show, qui réussissent à s’imposer à la fois comme très impressionnantes et intégrées de manière quasi-organique à l’histoire.

Nous avions laissé Lyra () en fuite avec son Daemon, Pan (une espèce de petit furet), dans un sentiment général de désordre et de confusion lié à la « déchirure » créée dans le ciel par Lord Asriel (). Les premières scènes de cette deuxième saison de renforceront encore cette impression de monde en perte de repères, notamment avec la découverte des aspects les plus sombres de la personnalité de Mrs. Coulter (), qui semble prête à tout pour découvrir où se cache Lyra et quelle est sa véritable nature. Sans trop en révéler sur le déroulement de l’intrigue, on découvrira avec Lyra le monde de Cittàgazze, ainsi qu’un nouveau personnage qui aura une importance considérable durant cette saison : Will Parry ().

Au fil des épisodes, pour qui n’a pas lu les romans de la saga d’origine, on aura cependant tendance à trouver que cette deuxième saison de a tendance à s’appuyer sur une série de coïncidences que l’on pourra considérer au mieux comme « heureuses », au pire comme un peu trop bienvenues pour être réellement honnêtes. Cela dit, le déroulement du récit jusqu’ici pourrait aussi nous faire penser qu’il s’agit peut-être là de menaces sous-jacentes, ce qui pourrait expliquer leur caractère fortuit un peu artificiel.

Pour autant, d’un point de vue narratif autant que thématique, s’avère toujours aussi brillant dans la façon dont elle remet sur le tapis le conflit séculaire entre religion et progrès scientifique. Ce thème important est d’ailleurs résumé à la perfection par le personnage incarné par , joliment nuancé, qui développe au fil de la saison une variété d’émotions et de motivations tout à fait saisissants. Bref, autant dire donc qu’après avoir dévoré les huit épisodes de cette deuxième saison de , on a toujours aussi hâte de découvrir la suite, qui devrait logiquement marquer le point final aux aventures de Lyra et de Will.

Le coffret Blu-ray

[4/5]

C’est donc fort logiquement sous les couleurs de que débarque – Saison 2 sur format Blu-ray, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la série prend vraiment tout son essor visuel sur support Haute Définition. Les couleurs sont naturelles, le piqué est précis, et la définition ne nous prend jamais en défaut : les noirs sont superbement gérés et les nombreuses scènes de nuit ne présentent aucun souci. Le rendu HD est donc de toute beauté, sans la moindre baisse de régime au fil de la saison : visuellement, les épisodes affichent une pêche tout simplement épatante. La précision de l’ensemble nous permet de découvrir mille petits détails par ci par là, bref tout est fait pour rendre justice à l’imagination sans borne et au production design soigné développé par les équipes créatives aux commandes de . Côté son, la spatialisation des pistes audio, la VO est proposée dans un solide mixage DTS-HD Master Audio 5.1, à la spatialisation globalement discrète mais sachant se révéler efficace, dynamique et immersive durant les séquences d’action. Du côté de la VF, il faudra se contenter d’un mixage Dolby Digital 5.1 efficace mais beaucoup plus contenu. On notera qu’un soin tout particulier a été apporté au doublage français, de qualité.

Côté suppléments, la deuxième galette du coffret regorge littéralement de featurettes : plus d’une heure d’informations sur la production et le tournage de cette deuxième saison de vous sera proposée. On s’attardera donc tout d’abord sur une poignée de personnages, avec des portraits de Lee Scoresby, incarné par (13 minutes), de l’ours Panserbjørne (8 minutes), de Mrs. Coulter (6 minutes) et bien sûr de Lyra (3 minutes). On continuera ensuite avec quelques featurettes consacrées à « l’univers » du show, avec un retour sur les fameux Daemons (8 minutes), sur les sorcières et quelques éléments de l’intrigue les concernant (9 minutes), sur les « portails » entre les mondes (9 minutes), sur les différences entre les mondes de Will et Lyra (3 minutes), sur la cité de Cittàgazze (4 minutes) ou encore sur le poignard subtil (3 minutes – attention néanmoins aux Spoilers pendant ce sujet-ci). On terminera enfin avec un sujet consacré aux effets spéciaux numériques (6 minutes), et tout particulièrement sur ceux ayant pour vocation de créer des animaux de toutes pièces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici