Accueil Tags Amy Ryan

Tag: Amy Ryan

Test Blu-ray : My beautiful boy

0
Y a-t-il un plus grand fléau social que la drogue ? Elle détruit tout sur son passage, du plus petit, le cercle familial, au plus grand, l’équilibre des états en proie à une guerre sanglante contre les narcotrafiquants, comme par exemple le Mexique. Bref, il n’y a que misère et désarroi à tirer de cette spirale morbide menant presque sans exception à la mort de l’homme dans tout ce qui le caractérise. My beautiful boy en tire néanmoins une histoire particulièrement émouvante, loin des sphères criminelles qui avaient rendu Traffic de Steven Soderbergh si f

Test DVD : Don Verdean

0
En attendant Nicktoons, projet de film autour des séries d’animation Nickelodeon, qui marquera leur retour à l’écriture, Don Verdean est le dernier film à avoir été écrit par Jared Hess en « couple » avec son épouse Jerusha. En effet, on suppose que l’échec de la série Napoleon Dynamite a dû forcer le cinéaste à envisager de tourner des comédies écrites par d’autres : outre Les cerveaux, il est aussi actuellement attaché à la réalisation de Shanghaï Kid III, suite tardive des aventures de Jackie Chan et Owen Wilson au Far West.

Test Blu-ray : Agents presque secrets

0
Agents presque secrets remplit convenablement le contrat d’un film d’espionnage survolté, à mille lieues de la réalité sur le terrain. La nostalgie qu’il convoque est celle des films du même genre des années ’80, avec en bonus le traitement nullement grossier du sujet délicat du passage difficile à l’âge adulte pour les adolescents en panne de confiance et de reconnaissance.

Critique : Agents presque secrets

1
Les acteurs Kevin Hart et Dwayne Johnson pratiquent chacun un style d’humour assez peu complémentaire. Tandis que le premier s’engage de préférence dans une surenchère de vannes hystériques, en référence très indirecte et toutes proportions gardées, puisqu’il s’agit d’une version au rabais, à l’énervement constant de Louis De Funès, le deuxième joue d’une manière distincte de son physique – incomparablement plus imposant – pour camper une sorte de bonhomme au penchant paternel, quoique pas toujours particulièrement futé ou à l’aise dans un environnement étranger.

Test Blu-ray : Chair de poule

1
Si les exécutifs de Sony à Hollywood ont décidé aujourd’hui d’adapter l’univers de R.L. Stine au cinéma, c’est sans doute que l’un des jeunes créatifs les plus influents du studio a du développer une sorte de nostalgie concernant la série d’ouvrages « horrifiques » pour enfants et/ou de la série TV qui en fut dérivée dans les années 90. En matière de modes, chacun sait qu’il faut battre le fer quand il est chaud, et Sony ne pouvait espérer réaliser un blockbuster familial en se basant sur l’éventuelle nostalgie d’une poignée de quasi-trentenaires qui ont tout oublié/refoulé du mauvais goût des 90’s, qui allait de Chair de poule aux 2 be 3 en passant par les pin’s, les sacs bananes ou les totoches.

Test Blu-ray : Le pont des espions

0
Derrière son apparence trompeuse de somnifère pour les jeunes générations de spectateurs, Le pont des espions est le film le plus passionnant et maîtrisé de Steven Spielberg depuis longtemps ! Avec une sobriété exemplaire, il revient aux sources du cinéma, voire à celles de l’humanité tout entière

Critique : Chair de poule – le film

1
Un homme marche seul avec une valise noire. Cette dernière s’ouvre et laisse s’envoler plusieurs manuscrits. Une ombre passe à travers la ville et semble avoir un effet sur le décor et les personnages. Une femme sur une affiche de publicité change et se met à arborer une expression de dégoût. Les yeux d’un chien projettent une lueur jaunâtre. Si on n’a pas encore zappé, c’est qu’on est jeune et donc curieux. Curieux de voir si cet épisode nous fera peur. Bien que la musique soit à elle seule inquiétante, on reste devant notre écran. C’est un soir normal après l’école, en hiver. On déprime de n’être qu’au début de la semaine. Le vent qui fait claquer les volets ne nous rassure pas. Il fait déjà nuit et on ne se doute pas qu’après avoir éteint la télé, on ne va pas beaucoup dormir. Des frissons parcourent tout notre corps et ce faisant expliquent à merveille le nom de cette série adaptée des livres de R.L. Stine : Chair de poule.

Critique : Back Home

0
En voulant traiter d'un trop grand nombre de sujets et en triturant par trop son récit dans tous les sens,Joachim Trier nous rend une copie moyenne, heureusement réhaussée par la qualité de la photographie et par le jeu des comédiens.

Festival de Gardanne 2015 : jour 5

0
Jour 5 du Festival de Gardanne : projection de deux films en avant-première, deux films qui étaient en compétition lors du dernier Festival de Cannes. Tout d'abord, "Mountains may depart", du réalisateur chinois Zhang-ke Jia, film qui devrait sortir avec le titre" Au delà des montagne"s. Ensuite, "Plus fort que les bombes", du réalisateur norvégien Joachim Trier.

Bridge of spies de Spielberg : premier trailer, première affiche

0
Capitaine dans l'United States Air Force, Gary Powers fut capturé par les Soviétiques après que son avion ait été abattu alors qu'il survolait l'URSS....

Casting séduisant pour Ils vivent la nuit de Ben Affleck

2
Live By Night sera le quatrième long-métrage du réalisateur de Gone baby gone, The Town et Argo, Oscar du meilleur film en 2013 et...

Bande-annonce et affiche : Birdman avec Michael Keaton

0
Fou et surprenant, tel s'annonce le nouveau long-métrage de Alejandro González Iñárritu, après Amours chiennes, 21 grammes, Babel ou Biutiful sur un scénario original...