Accueil Tags Alexandra Lamy

Tag: Alexandra Lamy

Critique Express : Le test

0
Un film scénarisé par 2 hommes et réalisé par un homme qui, grâce à l'éclatante prestation d'Alexandra Lamy dans le rôle d'Annie, nous adresse un portrait très juste d'une femme d'aujourd'hui proche de la cinquantaine.

Test Blu-ray : Le Sens de la famille

0
Avec l’aide de son complice Allan Mauduit, avec qui il avait déjà travaillé sur Vilaine, Arès ainsi que sur la série Kaboul Kitchen, Jean-Patrick Benes opte avec Le Sens de la famille pour une tonalité ouvertement comique.

Test Blu-ray : Calamity – Une enfance de Martha Jane Cannary

0
Avec Calamity - Une enfance de Martha Jane Cannary, Rémi Chayé semble bien déterminé à faire oublier au spectateur la Calamity Jane issue des cases de Lucky Luke.

À (re)voir sur Netflix : Lucky Luke / Dujardin au Far West

0
Ouest sauvage, 1844. Dans une modeste exploitation fermière, la famille Luke prend du bon temps, le petit John, 9 ans, s’amusant tranquillement, déguisé en sioux. Une bande de desperados arrive à l’horizon. L’affrontement inévitable laissera les parents sur le carreau et John orphelin, transi de froid, écrasé de douleur, avec le surnom de « Lucky Luke ».

Test Blu-ray : Chamboultout

0
Évoquant le sujet sensible de la reconstruction d’une femme et de sa famille après un accident ayant laissé le père aveugle et sans inhibition sur ses paroles, Chamboultout s’affiche d’entrée de jeu comme un film profondément tourné vers « l’humain », destiné à prodiguer une espèce de leçon de vie au spectateur, à la façon de ses films de réunions d’amis qui tournent mal et qui en disent souvent long sur la nature humaine (Les copains d’abord, Peter’s friends, Les petits mouchoirs…).

Test DVD : Convoi exceptionnel

0
Depuis une trentaine d'années, et alors que les films de Bertrand Blier s'espacent de plus en plus dans le temps, il semble qu'un certain consensus critique se soit créé autour de chacun des nouveaux films du papa des Valseuses.

Test Blu-ray : Tout le monde debout

0
Avec Tout le monde debout, le premier projet cinéma porté de A à Z, de l’écriture à la réalisation, par Franck Dubosc, on retrouve enfin le mélange d’humour absurde et de sensibilité qui nous plaisait tant, et nous faisait tant rire il y a quelques années.

Test DVD : 7 jours pas plus

0
7 jours pas plus s'avère une œuvre globalement sympathique et marque la naissance d'un cinéaste à suivre, même si on attend surtout que Reyes se débarrasse de ses quelques tics d’écriture : on est sûr que s’affranchir du « politiquement correct » lui permettrait de trouver un nouveau souffle ! Un sentiment que partage assurément notre rédacteur en chef Pascal Le Duff, qui écrivait lors de la sortie du film dans les salles françaises

Test Blu-ray : L’embarras du choix

0
Si la comédie anglaise a toujours été fortement ancrée dans une certaine idée de réalisme social, la comédie française quant à elle semble se développer au cœur d’un monde parallèle et magique, un univers étrange et inconnu où tous les parisiens se parlent, où l’on connait son voisin et respecte les anciens, où le racisme n’existe pas et au-dessus duquel le soleil semble constamment briller. Avec ses rues de Paris propres et nettes s’imposant comme autant d’images d’Epinal de la capitale, ses personnages de comptables, chefs cuistots, blogueurs, coiffeurs ou encore oisifs vivant dans d’immenses appartements à Paris intra muros dont le loyer dans la vraie vie doit avoisiner les 8000€ mensuels, L’embarras du choix ne se pose pas vraiment la question du « réalisme » social : le film d’Eric Lavaine s’impose dès ses premières minutes comme un conte de fées, une comédie romantique déconnectée de la réalité entièrement construite autour de la personnalité de son actrice principale Alexandra Lamy.

Critique : Nos patriotes

0
Le peuple français ou au moins les institutions qui le représentent aiment bien se souvenir avec une nostalgie valorisante des combattants de la Résistance. En témoignent à la fois les plaques commémoratives que l'on trouve par exemple dans bon nombre des rues parisiennes et la Journée nationale qui leur est consacrée depuis trois ans seulement et qui vient d'avoir lieu fin mai. Du côté du cinéma, cette ferveur patriotique s'est montrée sensiblement plus discrète.

Festival de l’Alpe d’Huez 2017 : L’Ascension doublement primé

0
C'est de bonne augure – et plutôt mérité, ce qui ne gâte rien - pour la sortie de ce long-métrage en salles ce 25...

Test Blu-ray : Bis

0
Il existe une mouvance dans la comédie française contemporaine dont la particularité est de laisser porter son intrigue par un ou plusieurs acteurs populaires de façon plus ou moins indolente, comme si leur seule présence à l'écran suffisait à assurer le spectacle pendant une heure et demie et s'attirer les faveurs de la majorité du public.