Test DVD : 7 jours pas plus

0
318

7 jours pas plus

 
France, Belgique : 2017
Titre original : –
Réalisation : Héctor Cabello Reyes
Scénario : Sebastián Borensztein, Héctor Cabello Reyes
Acteurs : Benoît Poelvoorde, Pitobash, Alexandra Lamy
Éditeur : M6 Vidéo
Durée : 1h28
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 30 août 2017
Date de sortie DVD : 3 janvier 2018

 

 

Quel est le point commun entre une vache qui tombe du ciel, un quincaillier célibataire et maniaque, un jeune Indien perdu, et une jolie normande qui aime les quincailliers maniaques ? Une simple question : tout ce qui nous arrive relève-t-il vraiment du hasard ?

 

 

Le film

[3/5]

« C’est un film sur les cicatrices que laisse la vie. Et sur ce jour où tu te rends compte que cette plaie, avec laquelle tu pensais vivre toute ta vie, a cicatrisé. C’est fini. On peut revivre. »

C’est par ces mots qu’Héctor Cabello Reyes évoque 7 jours pas plus, son premier effort en tant que réalisateur. Et mine de rien, cette déclaration résume parfaitement le cœur de son travail d’adaptation du script d’El Chino, le film argentin qu’il a décidé de « remaker » en France, en mettant au centre de son récit la crise des migrants ayant pour le moins divisé l’opinion il y a quelques mois. On retrouve dans le film le ton tendre et l’humanité débordante qui caractérisaient les scénarios qu’il a signé ces dernières années (Le concert, Retour chez ma mère), et qui lui permet de livrer pour son premier film une comédie populaire certes imparfaite et très consensuelle (on pense parfois à un téléfilm produit par France Télévisions afin d’illustrer un thème « sensible », à la façon du récent L’épreuve d’amour d’Arnaud Sélignac, avec Fred Testot), mais indéniablement attachante, d’autant qu’elle est portée par un trio d’acteurs impeccable.

Au final, 7 jours pas plus s’avère une œuvre globalement sympathique et marque la naissance d’un cinéaste à suivre, même si on attend surtout que Reyes se débarrasse de ses quelques tics d’écriture : on est sûr que s’affranchir du « politiquement correct » lui permettrait de trouver un nouveau souffle ! Un sentiment que partage assurément notre rédacteur en chef Pascal Le Duff, qui écrivait lors de la sortie du film dans les salles françaises :

« Pour son premier long-métrage, le scénariste de Retour chez ma mère reprend fidèlement la trame d’un film argentin avec Ricardo Darín sorti en 2012, El Chino. Il s’ouvrait sur la même scène pour le moins inattendue : une vache tombant du ciel et s’écrasant sur un radeau au milieu d’un lac. Une image drôle et tragique, à l’instar de cette fable menée par Benoît Poelvoorde, râleur un brin caricatural, secondé par Alexandra Lamy dont la discrétion apporte un peu de poids à l’intérêt qu’elle manifeste pour ce grand misanthrope. Le parallèle avec la tragédie des migrants reste à la marge de cette comédie tendre et inoffensive qui souffre de la comparaison avec le film d’origine qui se suffisait à lui-même et avec L’autre côté de l’espoir, le dernier film d’Aki Kaurismäki, sorti en début d’année, bien plus drôle, poétique et profond sur un thème similaire. »

 

 

Le DVD

[4/5]

Côté DVD, la galette de7 jours pas plus éditée par M6 Vidéo fait le boulot sans le moindre problème. L’image respecte pleinement la photographie du film, qui est bien sûr proposé dans son format d’origine respecté, et la définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. L’éditeur, rôdé au support DVD depuis quelques années maintenant, compose de manière très habile avec les qualités et les défauts d’un support en définition standard. Côté son, l’éditeur nous propose soit le film naturellement en VF et en Dolby Digital 5.1, nous proposant un mixage bien enveloppant et relativement dynamique – mettons-nous bien d’accord, nous ne sommes pas chez Michael Bay, il s’agit principalement d’ambiances finement restituées.

Du côté des suppléments, l’éditeur nous propose de (re)découvrir la bande-annonce du film.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici