DVD — 03 août 2019
Test Blu-ray : Chamboultout

 
France : 2019
Titre original : –
Réalisation :
Scénario : Bruno Lavaine, Barbara Halary-Lafond, Éric Lavaine
Acteurs : , , Michaël Youn
Éditeur :
Durée : 1h40
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie cinéma : 3 avril 2019
Date de sortie DVD/BR : 7 août 2019

 

Béatrice célèbre avec les siens la sortie de son livre, dans lequel elle raconte l’accident de son mari qui a bouleversé leur vie. Frédéric a perdu la vue et ne peut s’empêcher de dire tout ce qu’il pense : c’est devenu un homme imprévisible et sans filtre bien que toujours aussi drôle et séduisant. Mais ce livre, véritable hymne-à-la-vie, va déclencher un joyeux pugilat car même si Béatrice a changé les noms, chacun de ses proches cherche à retrouver son personnage…

 


 

Le film

[3/5]

Évoquant le sujet sensible de la reconstruction d’une femme et de sa famille après un accident ayant laissé le père aveugle et sans inhibition sur ses paroles, Chamboultout s’affiche d’entrée de jeu comme un film profondément tourné vers « l’humain », destiné à prodiguer une espèce de leçon de vie au spectateur, à la façon de ses films de réunions d’amis qui tournent mal et qui en disent souvent long sur la nature humaine (Les copains d’abord, Peter’s friends, Les petits mouchoirs…).

Seulement voilà : si le scénariste / réalisateur Éric Lavaine s’avère assez à l’aise dans le registre de la comédie – il a su le prouver à de nombreuses reprises avec de sympathiques réussites absurdes et hilarantes telles que Protéger et servir, Incognito ou encore Bienvenue à bord – il semble en revanche éprouver d’avantage de difficultés quand il s’agit de faire naître l’émotion, la faute ici à une caractérisation des personnages beaucoup trop caricaturale. En effet, les différents personnages de la bande de potes au cœur de Chamboultout sont malheureusement réduits à un seul aspect de leur personnalité : il y a l’intello (), le radin (), le queutard (Michaël Youn), le con (), l’intrusive (), l’évanescente (), la vélléitaire (), la confidente () et l’amant (). Aucun d’entre eux ne réussira malheureusement à dépasser cet aspect « unilatéral » de sa personnalité, ce qui nuira beaucoup à l’immersion au cœur du film, le spectateur ayant beaucoup de mal à croire à l’humanité des personnages dépeints au cœur du film, qui manquent sérieusement de réalisme ou de véracité. Heureusement, les acteurs sont excellents et font le show de façon efficace et occasionnellement drôle ; cela aidera fortement à faire passer la pilule, même si l’on regrette un peu le manque d’émotion de l’ensemble.

On a donc au final une réussite en demi-teinte, nos pensées rejoignant celles de la critique de notre rédacteur en chef Pascal Le Duff, rédigée à l’occasion de la sortie du film dans les salles françaises :

« Pour écrire cette comédie dramatique chorale, Éric Lavaine s’est basé sur le récit autobiographique d’une amie, Barbara Halary-Lafond. Il réunit une brochette d’acteurs populaires pour cette chronique de copains qui s’engueulent comme dans Les petits mouchoirs lorsqu’ils découvrent comment ils sont dépeints.

Alexandra Lamy et José Garcia forment le couple uni face à l’adversité, accompagnés notamment de Michaël Youn en conjoint infidèle, Anne Marivin en soutien trop présent, Medi Sadoun en ami pas très futé et Olivia Côte en copine loyale. C’est parfois amusant et touchant, avec des répliques assez savoureuses égarées dans des dialogues plus communs. Mais le sujet méritait mieux que cette représentation anecdotique et moralisatrice qui juge aisément ses personnages. »

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Côté Blu-ray, d’un strict point de vue technique, le master de Chamboultout proposé par Gaumont s’avère, comme souvent avec l’éditeur, en tous points parfait. Le format cinéma est naturellement respecté, le piqué est précis, la définition pointue et les couleurs affichent une belle pêche. Même du côté des contrastes et de la gestion des noirs et des scènes les plus sombres, tout est littéralement impeccable : on tire notre chapeau aux équipes techniques de Gaumont. Coté enceintes, la version française est proposée dans un mixage DTS-HD Master Audio 5.1, qui prendra toute son ampleur dans les scènes chorales et surtout durant la scène finale du repas d’anniversaire, qui s’impose comme naturellement plus riche en basses et en légers effets « surround » que le reste du film. Au final, même s’il ne s’agit pas d’un mixage extrêmement spectaculaire, il correspond tout à fait à l’esprit du film, et s’avère immersif avec juste ce qu’il faut de dynamisme pour remporter l’adhésion.

Côté bonus, on trouvera en plus de la traditionnelle bande-annonce, un entretien avec Éric Lavaine, Alexandra Lamy et José Garcia, mené par Laurie Cholewa pour son émission « Tchi Tcha ». En une douzaine de minutes, le trio évoque entre autres la genèse du film et la méthode quasiment « actors studio » de José Garcia afin de rentrer dans la peau de son personnage.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles