Critique Express : Le test

0
3824

Le test

France : 2020
Réalisation : Emmanuel Poulain-Arnaud
Scénario : Emmanuel Poulain-Arnaud, Noé Debré
Interprètes : Alexandra Lamy, Philippe Katerine, Matteo Perez
Distribution : Appolo Films
Durée : 1h19
Genre : Comédie
Date de sortie : 29 décembre 2021

3/5

Synopsis : Annie Castillon est heureuse. Sa vie conjugale avec Laurent est un exemple d’harmonie. Ses deux grands, Maximilien et César sont des garçons brillants et sensibles. Et Poupi, sa jeune ado, l’épaule sans jamais se plaindre dans l’éducation d’Antoine, le petit dernier. Un week-end comme tous les autres, la découverte d’un test de grossesse positif dans la salle de bain va enrayer la belle harmonie.

Une découverte fortuite qui vous change une vie !

Ah que voilà une petite famille bien sympathique ! Le père, Laurent Castillon, est médecin et son cabinet se trouve dans la maison familiale. La mère, Annie Castillon, est femme au foyer et heureuse de l’être : ses enfants sont toute sa vie et c’est de façon très énergique et souvent très intrusive qu’elle mène son petit monde. Un petit monde de 4 enfants : il y a Max, l’ainé, un étudiant qui aime la musique et dont la devise semble être « Pour vivre heureux, vivons caché » ; puis vient César, qui, à force de se montrer trop collant avec sa petite amie, cheftaine chez les scouts, est en train de se faire larguer ; ensuite est venue Pupi, qui pratique la gymnastique rythmique et qui aide sa mère à s’occuper du petit dernier ; un petit dernier prénommé Antoine, arrivé dans la famille 10 ans après Pupi. Quelle famille sympathique, quelle belle harmonie, tout au moins en apparence. Mais voilà qu’un jour, Annie a le malheur de trouver un test de grossesse positif dans la poubelle des toilettes de la maison familiale. Peste ! Quelle personne a bien pu effectuer de test ? Pupi ? Non, elle est bien trop jeune (NDLR : elle a quand même environ 16 ans, mais certains parents aiment garder le sentiment que leurs enfants sont toujours des bébés qu’il faut cajoler/protéger/couver/bichonner/etc., dans le but, peut-être, de se sentir plus jeunes). Une patiente de Laurent : peu probable, vu qu’il est … gériatre ! La petite amie de César ? Ou alors, une conquête de ce cachotier de Max ? Le problème, c’est qu’il s’avère que, des conquêtes, il en a déjà eu un paquet, ce coquin de Max, et qu’il faut pas mal de temps pour aller à leur rencontre !

Ne soyons pas pessimistes, ne perdons pas notre temps à nous anathématiser : oui, il arrive que des comédies « Made in France » soient à la fois drôles, attachantes, intelligentes, instructives. En 2021, La fracture en a été une preuve éclatante. Le test n’est pas au même niveau d’excellence mais c’est quand même un film à la vision duquel on prend pas mal de plaisir. Un film scénarisé par 2 hommes et réalisé par un homme qui, grâce à l’éclatante prestation d’Alexandra Lamy dans le rôle d’Annie, nous adresse un portrait très juste d’une femme d’aujourd’hui proche de la cinquantaine. Une femme tellement impliquée depuis des années dans son rôle de mère qu’elle en a oublié qu’elle était également une épouse et qu’elle pouvait sans problème continuer à être une femme désirable. Cette femme, les conséquences de sa découverte d’un test de grossesse positif vont complètement ébranler l’équilibre qu’elle se satisfaisait d’avoir trouvé pour occuper son existence. Les enfants ? Eh bien, oui, ça grandit et il arrive un moment où ils aspirent, où ils réussissent, à devenir autonomes. Son mari ? parlons en de son mari. Ou, plutôt, n’en parlons pas, on vous laisse la surprise !! Face à tout cela, pourquoi ne pas se lâcher, finalement, et cela peut aller très loin ! A côté d’Alexandra Lamy, on trouve Philippe Katerine qui montre qu’il peut être très sobre dans le rôle de Laurent et un quatuor d’enfants interprété par de jeunes comédiens prometteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici