Accueil Tags Alban Lenoir

Tag: Alban Lenoir

À voir sur Netflix : Balle perdue – Pas perdue pour...

0
Balle perdue est porté par deux personnalités fortes. Le cinéaste Guillaume Pierret d'une part, repéré grâce à un excellent court-métrage en 2012 puis avec des vidéos tournées pour les rigolos de Golden Moustache. L'acteur Alban Lenoir d'autre part, promu ici coscénariste et directeur artistique...

Test Blu-ray : Les crevettes pailletées

0
Après une belle carrière en salles ayant tout de même réuni 577.000 français, Les crevettes pailletées débarque donc en Blu-ray, sous la bannière d’Universal Pictures. Et comme à son habitude, l’éditeur nous livre une galette très soignée : côté image, le master s’avère propre et bien défini ; le piqué est d’une précision à couper le souffle et les couleurs vraiment éclatantes.

Jeu concours BLU-RAY / DVD : L’intervention

1
À l’occasion de la sortie de L’intervention, disponible à partir du 30 mai 2019 en Blu-ray et DVD, M6 Vidéo et critique-film.fr vous proposent de participer à un jeu concours pour gagner des Blu-ray et DVD du film…

Test Blu-ray : L’intervention

0
Tirer un film de faits réels n'est pas chose aisée, et encore moins quand il s'agit d'événements tragiques ayant coûté la vie à plusieurs personnes. Avec L'intervention, Fred Grivois a pris le parti de « réimaginer » à des fins artistiques les événements s'étant déroulé lors de la prise d’otages de Loyada (Djibouti) en février 1976. Ce faisant, le cinéaste s'est attiré les foudres de plusieurs personnes, parmi lesquelles les membre de l’association « Les oubliés de Loyada » ainsi que Christian Prouteau, fondateur du GIGN et commandant l’opération de libération des enfants otages. Tous lui reprochent de n'avoir consulté aucun des acteurs réels de ce drame, et d'avoir en quelque sorte « bafoué » la mémoire des victimes.

Critique : Les Crevettes pailletées

1
L'histoire du cinéma gay a toujours aussi été en parallèle celle de l'homophobie. Autant les représentations filmiques de l'homosexualité jouaient et jouent encore un rôle essentiel d'affirmation et de visibilité auprès d'un public plus ou moins confidentiel, autant elles font œuvre de résistance contre l'ignorance, voire l'hostilité à l'égard des orientations sexuelles en dehors de la norme hétéro.

Cannes 2018, carnet de bord, troisième partie

0
Dans Les Éternels (Ash is the purest white) (2,5/5) (compétition), Jia Zhangke dirige à nouveau sa...

Critique : Le Semeur

0
Le Semeur, ce titre peut inspirer toutes sortes d'images d'Épinal d'un idéal agricole que nous avons perdu depuis longtemps dans la frénésie ambiante de l'alimentation industrialisée. Il y a aussi de cela dans le premier long-métrage de Marine Francen, des images superbes de champs prêts à être fauchés qui arrivent au moment de la récolte à recréer en toute simplicité le lien oh si précieux entre l'homme et la terre.

Test Blu-ray : Antigang

1
Sorti en catimini en plein milieu du mois d'août, sans avoir été préalablement présenté à la presse, Antigang est pourtant un pur produit populaire, qui aurait sans aucun doute rencontré son public en salles si son distributeur avait eu les couilles de le vendre comme ce qu'il était : un film d'action à l'américaine, slalomant entre humour et scènes d'action énormes, à la façon de films tels que L'arme fatale, l'aspect buddy movie en moins.

Test DVD : Un français

0
Les prises de position politiques de Diastème sont claires, et avec Un français, il signe clairement un film « à charge », écrit afin dans le but d'éclairer quelques consciences sur le fait qu'être un sale skinhead raciste, c'est pas très très bien. A la façon d'autres avant lui, dans d'autres pays

Critique : Antigang

0
Il en sort un par an, deux tout au plus, aucun parfois. Je veux bien sûr parler des films de genre français. Ces bêtes noires dont ont peur les distributeurs, les exploitants et, par conséquent, les spectateurs. Leur distribution en salles, leur manque de budget et leurs acteurs non bankables en sont les parfaits exemples. Or, le polar d’action semble plus favorable à une plus grande visibilité et à un certain succès que ses cousins du cinéma de genre que sont le film d’horreur ou fantastique. Et ce, grâce à une ou plusieurs têtes d’affiche à des références outre atlantique et un second degré omniprésent. Et ça, Benjamin Rocher Rocher l’a bien compris!

Critique : Un Français

0
« La France aux Français. » On n’entend plus tellement cette provocation haineuse dans le paysage politique actuel. C’est parce qu’elle a été remplacée par une forme encore plus préoccupante de l’adoption de l’idéologie de l’extrême droite. Grâce au travail inlassable de la part de Marine Le Pen afin de transformer son parti en une formation en apparence respectable, le Front National occupe désormais le devant de la scène politique. C’est lui qui impose ses thématiques dans le débat politique.