Test DVD : Un français

0
54

 
France : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Diastème
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h34
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 10 juin 2015
Date de sortie DVD/BR : 21 octobre 2015

 

 

Avec ses copains, Braguette, Grand-Guy, Marvin, Marco cogne les Arabes et colle les affiches de l’extrême droite. Jusqu’au moment où il sent que, malgré lui, toute cette haine l’abandonne. Mais comment se débarrasser de la violence, de la colère, de la bêtise qu’on a en soi ? C’est le parcours d’un salaud qui va tenter de devenir quelqu’un de bien…

 


 

Le film

[3,5/5]

Les prises de position politiques de Diastème sont claires, et avec Un français, il signe clairement un film « à charge », écrit afin dans le but d’éclairer quelques consciences sur le fait qu’être un sale skinhead raciste, c’est pas très très bien. A la façon d’autres avant lui, dans d’autres pays (Made in Britain pour le Royaume-Uni, Romper Stomper pour l’Australie, Guerrière pour l’Allemagne…), Diastème tend à légèrement trop surligner son propos, mais le fait est qu’Un français atteint tout de même clairement son but, dans le sens où le film s’avère très noir et malaisant, et secoue bien le spectateur dans son fauteuil pendant la première partie du film. Courageux, Diastème utilise dans cette première partie de longs plans séquences, rappelant un peu le cinéma de Gaspar Noé, mais contrairement à Noé qui esthétise toujours beaucoup son image et son univers, Diastème choisit d’ancrer profondément son récit dans la réalité, celle de la France de la fin des années 80.

Dans sa seconde partie, le film progresse par ellipses, montrant de façon nette l’évolution du discours du front national en l’espace de 25 ans, et tandis que notre héros s’éloigne toujours un peu plus de ses idées racistes ; les scènes fortes se multiplient, mais on garde toujours malheureusement à l’esprit le côté artificiel de certaines séquences qui apparaissent un peu comme des passages obligés (la coupe du monde 98…). Film à thèse, donc forcément un poil maladroit, Un français demeure néanmoins un essai intéressant et riche, doublé d’un tacle en bonne et due forme au Front National, remis à sa place de parti populiste dont les cadres et les électeurs semblent sortir de la même fosse à purin de la pensée, dominée par la haine plutôt que par le désir d’évoluer et de vivre ensemble.

 

 

Le DVD

[4/5]

C’est France Télévisions Distribution qui se fait aujourd’hui le plaisir d’éditer Un français sur support DVD, après une distribution en salles contrariée. Un DVD en tous points excellent d’ailleurs : la définition est exemplaire, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. Côté son, seule la version française est naturellement proposée en Dolby Digital 5.1, parfaitement équilibrée et immersive.

Du côté de la section suppléments, l’éditeur nous propose un making of assez complet (35 minutes environ), rendant bien compte des intentions du réalisateur Diastème, même si tout n’est pas forcément retranscrit avec la plus grande finesse à l’écran. Du beau boulot éditorial.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici