http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 19 novembre 2018
Le box-office de la semaine du 7 novembre 2018

Une baisse importante, quoique prévisible, en cette semaine 45, allant du 7 au 13 novembre, au cours de laquelle la fréquentation des salles obscures françaises a donc retrouvé le niveau d’un cycle hebdomadaire ordinaire. Plus de deux millions d’entrées en moins, cela fait certes mal, mais demeure tout à fait conforme aux grandes tendances observées ces dernières années. Et puis, cumuler près de trois millions et demi de spectateurs sur une semaine sans grosse sortie au fort potentiel commercial, qui s’en plaindrait ? Une certaine conformité aux attentes s’empare donc du box-office français en ce début du mois de novembre, puisqu’il serait tout de même difficile d’évoquer une stabilité avec des films en continuation qui perdent environ 40 % de leurs spectateurs. Le grand gagnant est une fois de plus – on ne se lassera jamais de le répéter – le cinéma français, qui est responsable de la moitié des tickets vendus. Une part de marché excellente, qui se reflète également dans les estimations pour le mois d’octobre somme toute encourageantes, publiées par le CNC. La fréquentation y est ainsi en hausse de 3,2 %, grâce à des succès nationaux comme et Alad’2, ce qui inverse aussi joliment que tardivement la tendance après quatre mois consécutifs de baisse.

Le changement s’opère de façon quasiment imperceptible au sein du Top 10 français en cette semaine, où l’on cherchera en vain de quelconques revirements spectaculaires. Car le succès principal de la période reste le même que celui de la précédente : de Bryan Singer, qui réussit le double, voire le triple exploit de conserver la première place, d’enregistrer la baisse la plus mesurée parmi ses sept concurrents directs et d’accroître même légèrement, de 2 %, sa part de marché. En troisième semaine d’exploitation, Le Grand bain de Gilles Lellouche continue de même sur sa trajectoire de petit phénomène populaire, grâce à ses désormais plus de trois millions d’entrées, bien que son écart par rapport à la biographie filmique de Freddie Mercury, encore très serré la semaine précédente, se creuse davantage. Les autres films en continuation s’écroulent dans l’ensemble lourdement, soit à cause de la fin des vacances pour le film d’animation , soit parce que le public des films d’horreur et de super-héros n’est généralement pas du genre à tarder pour découvrir leurs films de prédilection avant l’arrivée certaine des suivants. Le champion de la stabilité est une fois de plus . Le drame musical de Bradley Cooper remonte même trois place à une part de marché égale en comparaison avec la semaine précédente et une baisse légèrement supérieure à celle de Bohemian Rhapsody, mais d’autant plus impressionnante après un mois et demi d’exploitation ! Enfin, deux nouveautés françaises ont su tant soit peu s’imposer cette semaine, même si les frasques d’amnésie de Fabrice Luchini et les tracas romantiques de Virginie Efira ne cumulent guère plus de 12 % de part de marché.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 7 et le mardi 13 novembre 2018 :


1. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox France – 2ème semaine / – 33 % – 722 802 entrées / 1 800 463 cumul – 21 % part de marché
2. Le Grand bain – distribué par Studiocanal – 3ème semaine / – 42 % – 602 180 entrées / 3 175 810 cumul – 18 % part de marché
3. – distribué par Gaumont – Nouveauté – 293 291 entrées cumulées – 9 % part de marché
4. – distribué par Mars Films – 4ème semaine / – 40 % – 186 664 entrées / 1 327 305 cumul – 5 % part de marché
5. – distribué par Memento Films – 2ème semaine / – 46 % – 175 592 entrées / 503 787 cumul – 5 % part de marché


6. A Star is born – distribué par Warner Bros. France – 6ème semaine / – 35 % – 146 537 entrées / 1 540 805 cumul – 4 % part de marché
7. Yéti & compagnie – distribué par Warner Bros. France – 4ème semaine / – 70 % – 123 351 entrées / 1 629 997 cumul – 4 % part de marché
8. – distribué par Le Pacte – Nouveauté – 95 480 entrées cumulées – 3 % part de marché
9. – distribué par Sony Pictures Releasing – 5ème semaine / – 63 % – 95 130 entrées / 2 220 943 cumul – 3 % part de marché
10. – distribué par Universal Pictures France – 3ème semaine / – 70 % – 87 193 entrées / 791 092 cumul – 3 % part de marché


Ce n’est pas que dans un grand parc à thèmes de la région parisienne que Noël arrive en avance cette année. Au box-office américain également, le public s’est précipité le week-end dernier pour se laisser enchanter par ce qui devrait faire office de film d’animation de Noël pour les fans du Grand Rex à Paris : de Scott Mosier et Yarrow Cheney. Cette nouvelle adaptation du conte du docteur Seuss, extrêmement populaire aux États-Unis, fait donc à peu près aussi bien que la dernière version de Ron Howard, avec Jim Carrey sous une tonne de maquillage, qui avait débuté sur les écrans américains dix-huit ans plus tôt avec 55 millions de dollars. En tout cas, elle fait sensiblement mieux que les autres nouveautés, assez décevantes, puisque de Julius Avery et Millénium Ce qui ne me tue pas de Fede Alvarez démarrent avec des moyennes par copie quatre à cinq fois inférieures. Les grandes tendances sont sinon conformes à celles en France, avec Bohemian Rhapsody et A Star is born qui se maintiennent plutôt bien, tandis que Yéti & compagnie et Halloween de David Gordon Green perdent une partie conséquente de leur public. Parmi les films projetés dans un nombre de salles limité, les seuls à s’imposer plus ou moins sont Boy Erased de Joel Edgerton et la nouveauté The Frontrunner de Jason Reitman avec Hugh Jackman, dont la moyenne par copie reste par contre sagement autour des dix-mille dollars. Enfin, alors que le parcours américain et français de Venom de Ruben Fleischer touche à sa fin, il a démarré très fort en Chine avec 111 millions de dollars !

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 11 novembre 2018 :


1. Le Grinch – distribué par Universal – Nouveauté – 67 572 855 $ cumulés, sortie française le 28 novembre
2. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox – 2ème semaine / – 38 % – 31 201 568 $ / 100 362 116 $ cumul
3. Overlord – distribué par Paramount – Nouveauté – 10 202 108 $ cumulés, sortie française le 21 novembre
4. – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 50 % – 10 086 869 $ / 35 778 403 $ cumul, sortie française le 28 novembre
5. A Star is born – distribué par Warner Bros. – 6ème semaine / – 26 % – 8 105 163 $ / 178 115 551 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles