Account Suspended
Account Suspended
This Account has been suspended.
Contact your hosting provider for more information.
News — 11 décembre 2018
Le box-office de la semaine du 28 novembre 2018

© Mars Films Tous droits réservés

La météo sociale n’était pas vraiment au beau fixe pendant la semaine 48, allant du 28 novembre au 4 décembre, avec la mobilisation des gilets jaunes qui y avait pris le tournant épineux vers des manifestations et des revendications plus virulentes. Pourtant, le box-office français ne reflète guère cette fébrilité ambiante, grâce à une vague douce de nouveautés, faisant le ménage parmi des films figés dans le classement depuis plus d’un mois. La fréquentation globale repart ainsi à la hausse, à tel point qu’un gain de près d’un demi-million de spectateurs par rapport à la semaine précédente lui fait tout juste rater les 3 600 000 entrées. Osons donc rêver que ceci n’est que la rampe de lancement de l’engouement traditionnel en cette période des fêtes, qui ne rattrapera certes pas le retard pris depuis le début de l’année, mais qui permettra peut-être au cumul 2018 d’avoisiner les 190 millions de spectateurs. Quoiqu’il en soit, le cinéma français tire une fois de plus son épingle du jeu, par le biais d’une part de marché très solide de 33 %, portée par deux nouveautés et deux films en continuation.

Un vent de renouveau a donc soufflé sur le classement des dix films les plus populaires en France en ce début du mois de décembre. Sans excès, ni locomotive exceptionnellement puissante, certes, mais avec assez d’insistance pour balayer des films qu’on ne pensait presque jamais voir quitter le Top 10, comme Le Jeu de Fred Cavayé, resté pendant six semaines, et – désormais définitivement après deux mois – le très populaire A Star is Born de Bradley Cooper. Nul besoin d’être un expert de l’économie du cinéma pour présager que parmi les six nouveautés de la semaine, seul de Scott Mosier et Yarrow Cheney pourrait connaître un même sort enviable, ne serait-ce qu’en raison du coup de pouce inévitable pendant la saison de Noël de la part du public familial. Tous les autres ne seront que les locataires (très) temporaires des sommets relatifs de la fréquentation, la plupart d’entre eux décevant amèrement, notamment du côté américain, avec la production Disney faiblarde de Lasse Hallström et Joe Johnston, l’énième remake de qui n’intéresse plus personne et de Steve McQueen, un divertissement prestigieux qui peine sérieusement à s’imposer, malgré son casting de luxe, composé entre autres de Viola Davis, Colin Farrell, Daniel Kaluuya et Robert Duvall ! Un candidat certain à la longévité depuis déjà plus d’un mois, de Bryan Singer peut se vanter une fois de plus de la plus faible baisse des films en continuation, et de loin, chassant même de la troisième place la nouveauté de Frédéric Tellier, à moins de trois mille entrées près. Enfin, de Gilles Lellouche, d’ores et déjà le plus grand succès de StudioCanal, s’approche tranquillement des quatre millions de spectateurs conquis, une chorégraphie de natation synchronisée à la fois.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 28 novembre et le mardi 4 décembre 2018 :


1. Le Grinch – distribué par Universal Pictures France – Nouveauté – 581 114 entrées cumulées – 16 % part de marché
2. – distribué par Warner Bros. France – 3ème semaine / – 43 % – 515 834 entrées / 3 070 871 cumul – 14 % part de marché
3. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox France – 5ème semaine / – 21 % – 341 648 entrées / 3 060 912 cumul – 9 % part de marché
4. Sauver ou périr – distribué par Mars Films – Nouveauté – 338 929 entrées cumulées – 9 % part de marché
5. Casse-noisettes et les quatre royaumes – distribué par Walt Disney Studios France – Nouveauté – 254 939 entrées cumulées – 7 % part de marché


6. Les Veuves – distribué par 20th Century Fox France – Nouveauté – 210 256 entrées cumulées – 6 % part de marché
7. Robin des Bois – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 197 360 entrées cumulées – 5 % part de marché
8. – distribué par UGC – Nouveauté – 177 780 entrées cumulées – 5 % part de marché
9. Le Grand bain – distribué par Studiocanal – 6ème semaine / – 41 % – 168 247 entrées / 3 990 749 cumul – 5 % part de marché
10. – distribué par Mars Films – 2ème semaine / – 46 % – 108 090 entrées / 309 207 cumul – 3 % part de marché


© Sony Pictures Releasing France Tous droits réservés

Les lendemains de fêtes étaient difficiles au box-office américain, qui perd près de la moitié de ses recettes, 45 % pour être exact, après un week-end de Thanksgiving historique. Il s’agit quasiment du plus important déclin de fréquentation de l’année 2018, comparable à la baisse considérable début mai pour le deuxième week-end de Avengers Infinity War des frères Russo. Curieusement, le Top 10 américain reste pratiquement identique à celui de la semaine précédente, les changements plutôt minimes s’opérant à travers Le Grinch qui inverse sa place avec de Steven Caple Jr. et la seule nouveauté, sans surprise peu vigoureuse, avec L’Exorcisme de Hannah Grace de Diederik Van Rooijen, qui fait son entrée éphémère à la septième place. Parmi les films exploités sur un parc de salles réduit, une particularité du marché américain, La Favorite de Yorgos Lanthimos est une fois de plus la reine incontestée, l’augmentation de trente copies après son démarrage fulgurant la semaine dernière se traduisant par une hausse de plus de 150 % de ses recettes. C’est par conséquent toujours cette épopée historique irrévérencieuse qui s’octroie la meilleure moyenne par copie, dix fois supérieure à celle de L’Exorcisme de Hannah Grace et près de cinq fois supérieure à celle du champion . En comparaison, ses concurrents directs, sur les écrans américains depuis légèrement plus longtemps, marquent déjà le pas, Green Book Sur les routes du Sud de Peter Farrelly perdant près d’un tiers de ses spectateurs en troisième semaine et The Frontrunner de Jason Reitman avec Hugh Jackman s’écroulant sans appel en quatrième semaine, alors que son cumul est déjà inférieur à celui des querelles mesquines entre Olivia Colman, Emma Stone et Rachel Weisz !

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 2 décembre 2018 :


1. Ralph 2.0 – distribué par Buena Vista – 2ème semaine / – 54 % – 25 566 945 $ / 119 105 178 $ cumul, sortie française le 13 février 2019
2. Le Grinch – distribué par Universal – 4ème semaine / – 41 % – 17 926 785 $ / 203 705 980 $ cumul
3. Creed II – distribué par MGM – 2ème semaine / – 53 % – 16 639 048 $ / 80 975 332 $ cumul, sortie française le 9 janvier 2019
4. Les Animaux fantastiques Les Crimes de Grindelwald – distribué par Warner Bros. – 3ème semaine / – 61 % – 11 361 556 $ / 134 502 962 $ cumul
5. Bohemian Rhapsody – distribué par 20th Century Fox – 5ème semaine / – 42 % – 8 008 587 $ / 164 331 737 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles