News — 11 décembre 2018
Los Angeles Film Critics 2019 : le palmarès

La , les critiques de la métropole de la côte ouest des États-Unis, a annoncé avant-hier sa sélection de ce qu’elle considère comme le meilleur du cinéma de l’année 2018. La 44ème cérémonie des prix aura lieu le samedi 12 janvier 2019 à l’hôtel InterContinental à Century City. Comme à leur habitude, les critiques californiens ont communiqué à la fois leurs lauréats et leurs dauphins, les fameux Runner up, qui correspondent donc aux candidats arrivés en deuxième position lors des délibérations.

© Condor Entertainment Tous droits réservés

Meilleur Film : de Alfonso Cuaron, sans date de sortie cinéma en France

Runner up : de Lee Chang-dong

Meilleure réalisatrice : pour Leave No Trace

Runner-up : Alfonso Cuaron pour Roma, sans date de sortie cinéma en France

Meilleure actrice : dans La Favorite, sortie française le 6 février 2019

Runner up : Toni Collette dans Hérédité

Meilleur acteur : dans Sur le chemin de la rédemption

Runner up : Ben Foster dans Leave No Trace

Meilleure actrice dans un second rôle : dans Si Beale Street pouvait parler, sortie française le 30 janvier 2019

Runner up : Elizabeth Debicki dans Les Veuves

Meilleur acteur dans un second rôle : dans Burning

Runner up : Hugh Grant dans Paddington 2

Meilleur scénario : Can You Ever Forgive Me ? par Nicole Holofcener et Jeff Whitty, sans date de sortie en France

Runner up : La Favorite par Deborah Davis et Tony McNamara, sortie française le 6 février 2019

© Diaphana Distribution Tous droits réservés

Meilleurs Films étrangers : Burning (Corée du Sud) de Lee Chang-dong & (Japon) de Kore-Eda Hirokazu, sortie française le 12 décembre (ex æquo)

Meilleur Documentaire : Shirkers de Sandi Tan, sans date de sortie cinéma en France

Runner up : Minding the Gap de Bing Liu, sans date de sortie en France

Meilleur Film d’animation : de Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman, sortie française le 12 décembre

Runner up : Les Indestructibles 2 de Brad Bird

© Mars Films Tous droits réservés

Meilleure photo : Roma – Alfonso Cuaron, sans date de sortie cinéma en France

Runner up : Si Beale Street pouvait parler, sortie française le 30 janvier 2019 – James Laxton

Meilleur montage : Minding the Gap, sans date de sortie en France – Joshua Altman et Bing Liu

Runner up : Roma, sans date de sortie cinéma en France – Alfonso Cuaron et Adam Gough

Meilleure musique : Si Beale Street pouvait parler, sortie française le 30 janvier 2019 – Nicholas Britell

Runner up : First Man Le Premier homme sur la lune – Justin Hurwitz

Meilleurs décors : – Hannah Beachler

Runner up : La Favorite, sortie française le 6 février 2019 – Fiona Crombie

© 2018 Les Films du Losange Tous droits réservés

Prix New Generation : pour The Rider

Citation spéciale : De l’autre côté du vent de Orson Welles

Prix Douglas Edwards Cinéma indépendant, expérimental & vidéo : The Green Frog de Evan Johnson, Galen Johnson et Guy Maddin

© Nibariki GNDHDDTK Tous droits réservés

Comme déjà annoncé fin octobre, le réalisateur japonais de films d’animation (*1941 / Le Château dans le ciel, Princesse Mononoké, Le Voyage de Chihiro, Ponyo sur la falaise, Le Vent se lève) recevra le prix honorifique de l’association des critiques de Los Angeles.

Depuis la création de l’association des critiques de Los Angeles en 1975, ceux-ci étaient d’accord avec leurs confrères de New York dans la catégorie reine du Meilleur Film à treize reprises, pour Kramer contre Kramer de Robert Benton en 1980, Tendres passions de James L. Brooks en 1984, Hannah et ses sœurs de Woody Allen en 1987, Les Affranchis de Martin Scorsese en 1991, La Liste de Schindler de Steven Spielberg en 1994, Leaving Las Vegas de Mike Figgis l’année suivante, L.A. Confidential de Curtis Hanson deux ans plus tard, Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg en 1999, Sideways de Alexander Payne en 2005, Le Secret de Brokeback Mountain de Ang Lee en 2006, Démineurs de Kathryn Bigelow en 2010, The Social Network de David Fincher en 2011, ainsi que Boyhood de Richard Linklater en 2015. A cette liste prestigieuse, sur laquelle figurent par ailleurs quatre lauréats de l’Oscar du Meilleur Film, se joint donc Roma de Alfonso Cuaron, le cinquième film non-anglophone pour les critiques de la côte est, après Z de Costa-Gavras, Cris et chuchotements de Ingmar Bergman, La Nuit américaine de François Truffaut et Amarcord de Federico Fellini, et le quatrième pour ceux basés en Californie, après Tigre et dragon de Ang Lee, Lettres d’Iwo Jima de Clint Eastwood et Amour de Michael Haneke. Enfin, ce n’est que la troisième fois qu’une réalisatrice est récompensée par les critiques de Los Angeles, en l’occurrence Debra Granik pour Leave No Trace, après Jane Campion en 1994 pour La Leçon de piano et Kathryn Bigelow pour Démineurs en 2010.

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles