How I Met Your Mother. Saison 9 Episode 4 – The Broken Code

0
290
Ted-Barney

Avec ce quatrième épisode, How I Met Your Mother redresse la barre avec un épisode centré sur l’amitié, qui, bien que très drôle, pose tout de même quelques problèmes essentiels, notamment en termes de cohérence.

Barney règle ses comptes avec Ted, sous l’arbitrage d’un Marshall virtuel, tandis que Lily cherche à résoudre le problème qu’a Robin pour se lier d’amitié avec les filles.

L’épisode de la semaine dernière, Last Time in New-York, mettait en lumière ce que pouvaient être les limites de cette neuvième saison. Cette semaine The Broken Code vient confirmer ces craintes. Mais avant toute chose, attardons-nous sur les éléments positifs de l’épisode.

En effet, il est indéniable que l’épisode est drôle, ce qui, pour une sitcom, est un point non négligeable. Comme le laissait supposer la fin de l’épisode précédent, l’intrigue principal portait sur la relation entre Ted (Josh Radnor) et Barney (Neil Patrick Harris), ce dernier ayant surpris son ami dans un moment fort avec Robin à Central Park au cours de la saison précédente. L’émotion est immédiatement laissée de côté, faisant place à une farce cruelle, que Ted, ce pauvre naïf, ne voit pas venir. Les situations et les « punitions » lancée par Barney sont très divertissantes, et finalement, tout est bien qui finit bien… Un peu trop facilement d’ailleurs, mais nous y reviendrons. Pour notre plus grand plaisir, le Bro Code fait son retour, et l’on découvre avec réjouissance que celui-ci connaît un certain succès en librairie, comme dans la réalité. D’ailleurs, détail amusant, l’édition de l’ouvrage qui est vue dans l’épisode est bel et bien celle qui est réellement sortie (traduite en français et disponible aux éditions Florent Massot), et l’on s’aperçoit d’ailleurs qu’à chaque apparition du livre, les acteurs s’évertuent à cacher le titre de la série, How I Met Your Mother, qui apparaît sur la couverture. Un autre retour cette semaine, celui de l’acteur William Zabka (l’adversaire de Ralph Macchio dans Karate Kid), héros de toujours de Barney, mais dont la présence n’apporte pas grand chose à l’épisode et relève plutôt du clin d’œil.

Ted-Barney

Quant à Robin (Cobie Smulders) et Lily (Alyson Hannigan), elle sont fidèles à elles-même, la première tentant de convaincre sa très masculine amie de se trouver d’autres amies de sexe féminin afin de ne pas se retrouver seule lorsque celle-ci sera partie à Rome. La storyline use des clichés inhérents aux deux personnages pour bâtir une intrigue amusante mais inutile, dont le principal intérêt est le retour de Patrice (Ellen D. Williams), dont la seule présence fait hurler Robin, et ça, on ne s’en lasse pas !

Marshall (Jason Segel), de son côté, est toujours bien loin de Farhampton, mais cette fois, interagit avec ces amis sous la forme de Marshpillow, une tablette attachée à un oreiller, ce qui lui permet d’être présent pour arbitrer le duel Ted/Barney. Le procédé n’est pas nouveau (Sheldon avait utilisé un procédé similaire dans l’épisode The Cruciferous Vegetable Amplification lors de la saison 4 de The Big Bang Theory), mais il permet quelques gags désopilants, ainsi que d’intégrer ce pauvre Marshall aux aventures de ses amis.

Le concept « une saison = un week-end » commence à prouver ses limites, et au bout de seulement quatre épisodes, cela semble un peu tôt. En effet, un conflit comme celui auquel sont confrontés Ted et Barney ne peut se résoudre en un temps aussi limité, c’est pourquoi cette saison s’annonce pleine d’incohérences d’ordre temporel. Dans le même registre, Marshall est supposé faire le trajet entre le Minnesota et Farhampton (qui se situerait sur Long Island, à New-York) en voiture. Or (merci Google Maps!), il faut entre quinze et vingt heures pour relier les deux endroits avec ce moyen de transport. Sachant que depuis le début de la saison il ne s’est écoulé que cinq heures, combien d’épisodes faudra-t-il encore attendre avant que Marshall ne rejoigne ses amis ? Jason Segel devra-t-il encore longtemps se contenter d’intrigues inintéressantes ou les scénaristes nous serviront-ils encore une incohérence temporelle ? Cette fois-ci, on l’espère, comme on espère que le taux d’alcoolémie de Lily descendra plus vite que dans la réalité.

Un épisode réellement drôle, mais qui se révèle particulièrement inquiétant quant à la suite du déroulement de cette ultime saison. Espérons que les scénaristes relèvent rapidement la barre pour ne pas nous décevoir à quelques encablures du grand final. Espérons également qu’ils n’ont pas oublié que Cristin Milioti a rejoint le casting principal de la série, parce que là, on commence sérieusement à en douter. Peut-être une apparition dans l’épisode de la semaine prochaine, The Poker Game ?

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=jxAmAnaJbCw[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici