Gotham Awards 2017 : le palmarès

0
184
Luca Guadagnino avec ses acteurs Peter Spears et Timothee Chalamet, et la remettante du prix du meilleur film, Rachel Weisz

Les ont annoncé leur 27ème palmarès hier et lancent les remises de prix cinéma aux Etats-Unis. De bonne augure pour le très beau réalisé par Luca Guadagnino, honoré dans la catégorie du meilleur film où il succède à Birdman, Spotlight et Moonlight qui ont ensuite reçu l’Oscar du meilleur long-métrage de fiction. Ce n’est pas un baromètre systématique mais il fait suite à une belle série. Ce drame raconte la délicate romance en Italie dans les années 80 entre un jeune américain (la découverte Timothee Chalamet, d’ailleurs prix de la révélation) et un invité de son père, joué par Armie Hammer qui trouve l’un de ses plus beaux rôles.

L’autre grand vainqueur de la soirée est de Jordan Peele qui reçoit les prix du scénario, du nouveau réalisateur et du public. James Franco risque bien de voler la vedette au favori des Oscars, Gary Oldman, qui surjoue Winston Churchill dans le excruciatingly boring and academic (oui j’ai envie de l’écrire en anglais) Les Heures sombres de Joe Wright qui réussit l’exploit d’être encore plus pénible qu’un autre récent biopic sur le Premier Ministre anglais, avec Brian Cox. Ce qui n’est pas un mince exploit. Dans The Disaster Artist dont il est également le réalisateur, le randonneur manchot de 127 heures est primé pour son portrait de Tommy Wiseau, lui aussi acteur et réalisateur de The Room (2003), considéré comme l’un des pires jamais tournés. En recevant son prix du meilleur acteur, il a prononcé ces mots : «Je pensais que le sujet était le tournage du meilleur pire film jamais tourné mais en fait le thème profond est la poursuite de son rêve par un artiste». Un prix collectif d’interprétation a été remis au casting de Mudbound de Dee Reese (Carey Mulligan, Garrett Hedlund, Jason Clarke, Jason Mitchell, Mary J. Blige, Rob Morgan et Jonathan Banks), déjà ainsi honoré par les Spirit Awards.

Les autres primés : meilleure actrice pour Saoirse Ronan dans de Greta Gerwig et meilleur documentaire pour de Yance Ford, étude sur le système judiciaire américain par le réalisateur autour du procès de l’assassin de son frère. Des trophées pour l’ensemble de leur carrière ont été remis à des personnalités impliquées dans des films éligibles aux remises de prix de cette saison : (le producteur de ), et (Les Proies), (The Meyerowitz Stories), (le directeur photo du Musée des merveilles). , producteur du documentaire écologique Une Suite qui dérange, a reçu le trophée humanitaire et l’acteur Michael K. Williams a reçu le prix Made in NY en tant que personnalité locale.

La série comique Atlanta avec Donald Glover est récompensée en tant que meilleure nouvelle série.

Jordan Peele, avec Lois Smith et Brooklyn Prince, doyenne et cadette des nommées

Quelques autres nommés :

Meilleur film

The Florida Project ; ; Good Time ; Moi, Tonya

Meilleure actrice

Melanie Lynskey dans I Don’t Feel at Home in This World Anymore

Haley Lu Richardson dans Columbus

Margot Robbie dans Moi, Tonya

Lois Smith dans Marjorie Prime

Meilleur acteur

Willem Dafoe dans The Florida Project

Daniel Kaluuya dans

Robert Pattinson dans Good Time

Adam Sandler dans The Meyerowitz Stories

Harry Dean Stanton dans Lucky

Meilleur nouveau réalisateur

Maggie Betts pour Novitiate

Greta Gerwig pour

Kogonada pour Columbus

Joshua Z Weinstein pour Brooklyn Yiddish

Meilleur scénario

Greta Gerwig pour

Emily V. Gordon et Kumail Nanjiani pour The Big Sick

James Ivory pour

Kogonada pour Columbus

Mike White pour Brad’s Status

Révélation comédien ou comédienne

Mary J. Blige dans Mudbound

Harris Dickinson dans Beach Rats

Kelvin Harrison, Jr dans It Comes at Night

Brooklynn Prince dans The Florida Project

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici