Festivals News — 03 avril 2019
Festival Play it again 2019 : ça commence aujourd’hui
© Agence pour le Développement Régional du Cinéma Tous droits réservés

La 5ème édition du Festival Play it again commence aujourd’hui dans plus de 150 salles à travers la France. Même si son organisme créateur, l’Association des Distributeurs de Films de Patrimoine, a cédé la main à l’Agence pour le Développement Régional du Cinéma, le mot d’ordre reste le même pour cette semaine de festivités nostalgiques : proposer aux salles qui souhaitent les programmer une sélection des meilleures rééditions de l’année passée. Le parrain de cette édition, le réalisateur Cédric Klapisch (Ce qui nous lie) a ouvert le festival hier soir lors d’un ciné concert de Les Lois de l’hospitalité de Buster Keaton au cinéma Grand Action à Paris. Pour la clôture du festival, Le Bateau phare de Jerzy Skolimowski sera projeté en avant-première de sa ressortie, au même endroit le mardi 9 avril à 20h00.

Alors qu’initialement seuls les membres de l’adfp avaient contribué des films au festival, le changement de gestionnaire s’accompagne d’un échantillon plus large de distributeurs participants, désormais au nombre de dix-huit, dont de grands studios comme la Warner et Pathé. Dans le programme 2019, on retrouve de façon ponctuelle la plupart des réalisateurs dont la filmographie avait fait l’objet d’une rétrospective plus ample l’année dernière, comme par exemple Ingmar Bergman, John Carpenter, Youssef Chahine, Robert Enrico, Shohei Imamura, Nicolas Philibert et Billy Wilder. Enfin, les salles parisiennes se sont sensiblement moins mobilisées cette fois-ci, puisque seuls le Grand Action et le Christine 21 (anciennement Action Christine) ont aménagé une toute petite place aux films du festival dans leur agenda hebdomadaire.


La sélection par ordre alphabétique

2001 L’Odyssée de l’espace © Warner Bros. Tous droits réservés

2001 L’Odyssée de l’espace (1968 / Royaume-Uni) de Stanley Kubrick, avec Keir Dullea et Gary Lockwood

Alice Comedies 2 (1924-26 / États-Unis) de Walt Disney

(1953 / Japon) de Josef von Sternberg, avec Akemi Nigishi et Tadashi Suganuma

(1969 / Lituanie) de Arunas Zebriunas, avec Inga Mickyté et Lilija Zadeikyté

© Théâtre du Temple Tous droits réservés

Breaking Away (1979 / États-Unis) de Peter Yates, avec Dennis Christopher et Dennis Quaid

(1955 / Italie) de Antonio Pietrangeli, avec Alberto Sordi et Nino Manfredi

Les Contes merveilleux par Ray Harryhausen (1949-2002 / États-Unis) de Ray Harryhausen

(1964 / États-Unis) de Billy Wilder, avec Dean Martin et Kim Novak

Gare centrale © Tamasa Distribution Tous droits réservés

Gare centrale (1958 / Égypte) de Youssef Chahine, avec Youssef Chahine et Hind Rostom

(1965 / France) de Robert Enrico, avec Bourvil et Lino Ventura

(1991 / Sénégal) de Djibril Diop Mambety, avec Mansour Diouf et Ami Diakhate

(1988 / États-Unis) de John Carpenter, avec Roddy Piper et Keith David

© Les Films du Losange Tous droits réservés

La Moindre des choses (1995 / France) de Nicolas Philibert

Monika (1953 / Suède) de Ingmar Bergman, avec Harriet Andersson et Lars Ekborg

(1951 / France) de Jacqueline Audry, avec Edwige Feuillère et Simone Simon

(1966 / Japon) de Shohei Imamura, avec Shoichi Ozawa et Sumiko Sakamoto

© 1963 SND / Groupe M6 / Malavida Tous droits réservés

Rue des cascades (1964 / France) de Maurice Delbez, avec Madeleine Robinson et Serge Nubret

(1954 / Italie) de Federico Fellini, avec Anthony Quinn et Giulietta Masina

Le Vieil homme et l’enfant (1967 / France) de Claude Berri, avec Michel Simon et Luce Fabiole

Yentl (1983 / États-Unis) de Barbra Streisand, avec Barbra Streisand et Mandy Patinkin

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles