Nécrologie News — 30 août 2015
Décès du réalisateur Pascal Chaumeil
Pascal Chaumeil entouré par Diane Kruger et Dany Boon sur le tournage de Un Plan Parfait

Pascal Chaumeil entouré par et Dany Boon sur le tournage de

L’Arnacoeur, son premier long-métrage, avait été un triomphe surprise au printemps 2010 avec pas moins d’un million de spectateurs rien qu’en région parisienne et près de quatre sur l’ensemble du territoire. Le bon concept de départ, cette idée d’un séducteur à louer pour rompre les fiançailles d’une proche qui risque d’être condamnée à passer le reste de ses jours avec un sinistre imbécile (comme celui joué en ouverture , futur «héros» de Babysitting), était accompagnée d’un scénario rondement mené. Cette comédie romantique originale était portée par le couple charmant formé par Romain Duris et dont l’alchimie était d’autant plus inattendue qu’ils n’étaient pas habitués à cet emploi. Le succès fut autant populaire que critique, ce qui fut salué quelques mois plus tard avec pas moins de cinq nominations aux César : meilleur film, premier film, acteur (Duris) et seconds rôles (François Damiens et Julie Ferrier en assistants secrets non moins responsables de quelques fous rires). La suite de sa carrière pour le grand écran fut moins séduisante.

Imogen Poots, Aaron Paul et Pascal Chaumeil à Berlin

, et Pascal Chaumeil à Berlin

Deux ans plus tard, Un plan parfait avec Dany Boon et Diane Kruger n’a pas la même fraîcheur ni la même rigueur dans l’écriture ou la mise en scène, les seconds rôles étant moins séduisants également. Deux ans plus tard encore, il tourne en anglais A Long Way Down, révélé à Berlin en février 2014 et encore inédit en France, tiré d’un roman de Nick Hornby (Vous descendez ?) avec Pierce Brosnan, Toni Collette, Imogen Poots et Aaron Paul en quatuor de suicidaires réunis sur un toit, avec aussi et Rosamund Pike. Il a depuis tourné un nouveau film en français, avec Romain Duris, Alice Belaïdi et adapté par ce dernier d’un roman éponyme de Iain Levison (Since the Layoffs en VO), l’histoire d’un ancien ouvrier au chômage devenant tueur à gages pour se sortir de la misère.

Avant de passer à la réalisation, il fut assistant-réalisateur à partir de la fin des années 80 pour notamment Pierre Tchernia (Bonjour l’angoisse), Régis Wargnier (Je suis le seigneur du château), (Une nouvelle vie) et sur Léon dont il devient le réalisateur deuxième équipe sur et Jeanne d’Arc. Il a surtout travaillé pour la télévision en tant que réalisateur sur les séries Avocats & Associés, Engrenages et Fais pas ci, fais pas ça et avait également dirigé Anne Consigny en première femme présidente de la République dans la mini-série L’État de Grace qui fut plutôt mal reçue. Il avait récemment dirigé les deux premiers épisodes de la série franco-britannique avec Marc-André Grondin en nettoyeur de scènes de crime aux côtés de Denis Ménochet.

Pascal Chaumeil avait 54 ans, les causes de son décès n’ont pas été révélées. Gilles Jacob a réagi avec ces quelques mots sur son compte twitter : «Mort à 54 ans de Pascal Chaumeil: L’Arnacoeur, avec Romain Duris/Vanessa Paradis, film séduisant et enlevé. Et Un plan parfait. Une pensée».

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles