Accueil Tags Alice Belaïdi

Tag: Alice Belaïdi

Test Blu-ray : Hippocrate 2

0
En mars 2020, en plein milieu du tournage d'Hippocrate 2 (la deuxième saison de la série développée par Canal+ à partir de son film de 2014), Thomas Lilti reviendrait à son métier de soignant, pendant le #GrandConfinement.

Test DVD : Budapest

0
En France, quand un cinéaste décide de se lancer dans le cinéma de genre, c'est pour la vie. Comme il semble plus facile de mettre tout un chacun dans des « cases », le public et les fans de cinéma de genre ne comprennent pas qu'un réalisateur ne se voue pas forcément corps et âme au genre dans lequel il a commencé par évoluer. Par conséquent, les cinéastes abandonnant le genre le temps d'un ou plusieurs films sont le plus souvent considérés comme des « vendus », des traîtres à la cause. Après Florent Emilio-Siri il y a quelques années, c'est donc aujourd'hui à Xavier Gens, découvert en 2007 avec le film horrifique Frontière(s), d'être la cible des quolibets et des médisances : il est en effet le réalisateur de Budapest, comédie écrite et interprétée par Manu Payet...

Festival de l’Alpe d’Huez 2017 : L’Ascension doublement primé

0
C'est de bonne augure – et plutôt mérité, ce qui ne gâte rien - pour la sortie de ce long-métrage en salles ce 25...

Test Blu-ray : Un petit boulot

0
Adapté du roman éponyme de Iain Levison, Un petit boulot est une comédie « sociale » en mode noirissime. Mettant en scène un ouvrier ayant tout perdu (job, femme, télé…) se mettant à enchainer les meurtres commandés pour sortir de la crise, le film de Pascal Chaumeil, décédé juste après le tournage, s’avère une bonne surprise, portée par le talent de Romain Duris, impeccable en prolo barbu et hirsute retrouvant sa dignité en liquidant son prochain.

Décès du réalisateur Pascal Chaumeil

0
L'Arnacoeur, son premier long-métrage, avait été un triomphe surprise au printemps 2010 avec pas moins d'un million de spectateurs rien qu'en région parisienne et...

Sous les jupes des filles

0
La nouvelle plaie du cinéma français ? Ces comédies de femmes faussement décalées mais qui se révèlent aussi bêtes que leurs équivalents au masculin. Comment et pourquoi sont-elles autorisées à encombrer nos écrans qui n’ont pourtant rien fait de mal pour mériter ça ? Sous les jupes des filles n’est qu’un énième jalon dans cette triste série. Vulgaire, pourquoi pas… mais pas drôle, c’est inacceptable !