Accueil Tags François Damiens

Tag: François Damiens

Disponible en VOD : Le prince oublié

0
Avec Le prince oublié, Michel Hazanavicius décide cependant d'inverser le postulat habituel du coming of age, en nous proposant de découvrir le passage de l'âge adulte de la jeune Sofia à travers les yeux de son père, Djibi.

Test DVD : Fourmi

0
Théo, dix ans, est surnommé Fourmi en raison de sa petite carrure. Excellent footballeur, il est souvent embarrassé par son père qui s’emporte pour un rien contre l’arbitre, les autres joueurs ou leurs parents. Alors que Théo espérait être recruté par Liverpool, on lui dit qu’il est trop petit. Craignant de voir son père s’enfoncer plus profondément dans sa déprime et son penchant pour l’alcool, il lui fait croire qu’il a été pris… Le gamin multiplie les mensonges, aidé par un copain doué en informatique, aux initiatives de plus en plus bizarres mais plutôt amusantes.

2e Festival CinéComedies : rendez-vous avec Michel Blanc

0
Un an après une première édition qui avait réuni 12 000 spectateurs, une deuxième édition de...

Test Blu-ray : Le petit Spirou

0
Les origines du Petit Spirou remontent à 1987, alors que Tome et Janry imaginaient quelles avaient pu être les années d’enfance du groom aventurier dans l’album « La jeunesse de Spirou ». Dès 1990, le premier d’une longue série d’albums verrait le jour, porté par le trait énergique et insolent de Janry et par l’humour volontiers graveleux de Tome, qui repoussait volontiers gentiment les limites de ce qui était alors publié par les éditions Dupuis. Précurseur de quelques années de la série à succès Titeuf qui lui a énormément piqué (la BD est un monde d’influences), la série Le petit Spirou, tout comme la dizaine de volumes du « grand » Spirou signés par Tome et Janry, semblaient à priori inadaptables…

Test DVD : Ôtez-moi d’un doute

0
Un film drôle et émouvant, à voir et à revoir.

Albi 2017 : Ôtez-moi d’un doute (Deuxième avis)

0
Qu'est-ce qui définit la paternité de nos jours, où les familles recomposées sont la norme et où les dispositifs pour se créer des repères de substitution pullulent ? A cette question, vieille comme le monde, Ôtez-moi d'un doute ne cherche point à apporter une réponse définitive. Cette comédie franco-belge insiste au contraire sur la pluralité des conceptions de ce qui fait un bon père, laissant de surcroît une place de choix à une intrigue romantique en parallèle, qui se démarque par la même fraîcheur de ton que le reste du récit.

Critique : Otez-moi d’un doute

1
Un film à la fois drôle et émouvant, le genre de film pour lequel on a envie d'écrire : "si vous n'allez qu'une fois au cinéma cette année, allez voir "Otez-moi d'un doute" !"

Cannes 2017 : Le bilan de Jean-Jacques

0
Impression générale : un Festival très moyen, de nombreux films qui auraient beaucoup gagné à être raccourcis, remarque qui vaut d'ailleurs, malgré toutes leurs qualités, à la Palme d'Or, au Grand Prix du Jury et, surtout, au Prix du Jury.

Test DVD : Des nouvelles de la planète Mars

1
La mayonnaise montée par Dominik Moll et Gilles Marchand entre film dérangeant, comédie alerte et facette poétique, 3 genres très différents et pas forcément compatibles, prend parfaitement, bien aidée par une distribution haut de gamme.

César 2016 : les nominations

4
Les nominations aux César ont été annoncées ce matin par Alain Terzian, président de l’Académie française du cinéma, et Florence Foresti, maîtresse de la 41ème cérémonie qui se tiendra le vendredi 26 février au Théâtre du Châtelet.

Critique : Les Cowboys

0
Scénariste à succès, Thomas Bidegain a pris le risque de se lancer dans la réalisation. Risque d'autant plus grand que le sujet choisi est particulièrement explosif. Coup d'essai, coup de maître ! Sans se lancer dans la description "casse-gueule" d'un véritable choc de civilisation, il montre avec tact et subtilité les dégâts qu'une coupure culturelle mal gérée peuvent générer, tant à la petite échelle d'une famille qu'à celle de la planète toute entière.

Décès du réalisateur Pascal Chaumeil

0
L'Arnacoeur, son premier long-métrage, avait été un triomphe surprise au printemps 2010 avec pas moins d'un million de spectateurs rien qu'en région parisienne et...