Critique express : Vice-Versa 2

0
252

Vice-Versa 2

États-Unis : 2024
Réalisateur: Kelsey Mann
Distributeur: Walt Disney Company France
Genre : Animation, aventure, comédie
Durée : 1h40
Date de sortie : 19 Juin 2024

3/5

Il se dit que la nouvelle politique de Pixar est d’abandonner les créations originales et se concentrer sur ses franchises. Alors qu’un énième Toy-Story est déjà annoncé, voici donc la deuxième itération de Vice-Versa.

Fraîchement diplômée, Riley est désormais une adolescente, ce qui n’est pas sans déclencher un chamboulement majeur au sein du quartier général qui doit faire face à quelque chose d’inattendu : l’arrivée de nouvelles émotions ! Joie, Tristesse, Colère, Peur et Dégoût – qui ont longtemps fonctionné avec succès – ne savent pas trop comment réagir lorsqu’Anxiété débarque. Et il semble qu’elle ne soit pas la seule…

Le premier opus, intelligemment écrit, grouillait d’idées aussi taquines pour les parents que ludiques pour les enfants. Cela m’amusait d’autant plus que le concept n’est pas sans rappeler Everything you always wanted to know about Sex de Woody Allen en 1972 où Allen poussait la même idée dans un sketch hilarant qui le voyait incarner un spermatozoïde anxieux.

Ce second film ne me semble pas apporter beaucoup plus à la mythologie du premier et trahit même un peu son projet annoncé (parler de la puberté), en se concentrant en fait principalement sur le sentiment d’anxiété qui n’a malheureusement pas d’âge. L’on peut presque entendre les idées des showrunners de chez Pixar souhaitant décliner à l’infini cette nouvelle franchise en l’étirant jusqu’à l’épuisement.

Néanmoins, et ceci expliquera ma note ; il y a une telle maîtrise du rythme, un humour malin dans les dialogues, une qualité d’animation formidable et suffisamment de petites idées par ci par là pour que l’expérience reste bougrement divertissante.

Je n’essaye pas de niveler par le bas mais je serai bien aigri si je disais ne pas avoir passé un bon moment. Depuis Soul, il y a 4 ans, les films Pixar m’ennuyaient assez par manque d’élan…

Conclusion

Pour le meilleur ou pour le pire, Vice-Versa 2 annonce un retour en forme de Pixar ! Complètement efficace et indolore pour toute la famille!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici