Castle Saison 5 Episode 23 – The Human Factor

est le maillon faible de la série d’excellents épisodes que nous a livré depuis The Lives Of Others. Inutile de dire que l’on attendait mieux de cet avant-dernier chapitre.

Une voiture explose en plein cœur de New-York causant la mort d’un homme. Les Services de Sécurité Intérieure arrivent rapidement sur les lieux et s’empare de toutes les preuves du crime y compris le corps de la victime. Pour et Castle, c’est l’incompréhension totale. Qu’est-ce que ce meurtre a de si particulier pour déclencher une telle vague de mystères ?

Castle est une série qui base son succès sur la notion d’antagonisme. La dynamique entre ses deux héros en est le meilleur exemple : Beckett est pragmatique, Castle plus fantaisiste. La série est estampillée « drame » mais elle distille en filigrane des bons mots et des situations cocasses. Ces oppositions permettent d’ancrer la série dans une réalité certes fictive mais tout de même crédible. Mais lorsque les scénaristes s’égarent et optent pour des situations « too much », la qualité de l’épisode en pâtit.

C’est le cas pour The Human Factor : un homme est tué dans sa voiture par une attaque de drone qui a dévié de sa trajectoire après avoir été piraté par un inconnu ! Le postulat est bien trop tiré par les cheveux -même pour une série comme Castle– pour y adhérer. Ainsi il devient difficile d’entrer dans l’histoire et on reste sur la touche à se focaliser sur les défauts de l’épisode. Outre l’enquête qui confine au ridicule, l’alchimie entre les deux héros, d’habitude si éclatante, paraît ici factice. Après l’exceptionnel Still qui retraçait l’évolution de leur histoire, on rage de voir le couple s’embourber dans un tel inconfort.

Castle 5x23

Malgré tout, il faut reconnaître une qualité à The Human Factor : il pose à merveille la problématique qui va rythmer le dernier épisode de la saison et certainement le début de la prochaine : les différences entre Castle et Beckett. Impressionné par les qualités de la détective, Jared Stack (Carlos Bernard, 24 h, Burn Notice) enquêteur pour l’équivalent de notre ministère de la justice, offre un poste à Beckett… à Washington. Une proposition alléchante où pourra faire ce qui lui plaît le plus à une plus grand échelle : faire la lumière sur des crimes.

Si Castle est un écrivain à succès au zénith de sa carrière, Beckett, elle, a encore une importante marge de progression professionnelle. Les enquêtes sont un simple passe-temps pour lui alors que c’est un véritable sacerdoce pour elle. Ces antagonismes ont toujours pesé lourd dans leur histoire. Et s’ils ont déjà été mis en exergue dans After Hours (épisode 8 de cette saison) par exemple, ils deviennent inévitables dans The Human Factor.

Suite à de nombreuses interviews, a révélé que le couple Beckett/Castle -ou pour les initiés-, ne terminera pas la saison sous les meilleurs augures… La bande annonce du dernier épisode n’est pas pour nous rassurer. La preuve en images :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=47esjA0yh0A[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Marina

Cet article a été rédigé par Marina Leggiero, Responsable séries de Critique Film.