http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
News — 08 novembre 2017
Le box-office de la semaine du 1er novembre 2017

Ce sont des lendemains de fêtes pas franchement réjouissants que nous présente le box-office français de la semaine 44, allant du 1er au 7 novembre 2017 ! La dégringolade n’est certes pas spectaculaire et le trio de tête se maintient honorablement. Il faut néanmoins reconnaître que les chiffres des entrées ont retrouvé un niveau plus ordinaire, après les envolées de la semaine précédente au cœur des vacances de la Toussaint. Ce qui est plus inquiétant encore, c’est la baisse globale de la fréquentation salle sur le mois d’octobre, qui enregistre un recul de 15 % par rapport à son niveau record sur la même période en 2016. Le seul gagnant dans ces tendances économiques en berne, c’est le cinéma français, toujours aussi vigoureux, grâce à une part de marché de 54 %, ce qui en fait des fans de Philippe Lacheau, Albert Dupontel, Benoît Magimel et Jean-Pierre Bacri sur toujours plus de cinq millions de spectateurs cumulés au cours des sept jours passés. Puisqu’il ne reste guère plus que sept semaines complètes de cinéma d’ici la fin de l’année 2017, les chiffres préliminaires de l’année ne bougent plus trop, s’établissant toujours à une légère baisse autour d’un pour cent, à la fois du box-office parisien et français.

On prend les mêmes et on recommence ! A trois nouvelles entrées plutôt timides près, on aurait presque pu faire un copier-coller avec notre texte de la semaine dernière, tellement les choses bougent mollement. La stabilité du Top 3 a même failli s’étendre jusqu’au quatrième rang, car à peine plus de 250 tickets achetés séparent la meilleure nouveauté de la semaine, Benoît Magimel dans , visiblement plus chanceux dans sa vie professionnelle que dans ses déboires avec la police et la presse people, et qui prend tranquillement les trois millions d’entrées en ligne de mire. Avec la perte d’un cinquième de ses spectateurs, il reste toutefois dans la moyenne, contrairement aux infiniment plus stables L’Ecole buissonnière et , les proies tout destinées d’une baisse sanglante dès que le public familial aura trouvé d’autres occupations que de se faire une toile pendant les vacances. En comparaison, les deux nouveautés américaines font pâle figure, avec le film d’horreur , beaucoup moins effrayant en France qu’aux États-Unis, et , qui reste davantage conforme aux résultats décevants outre-Atlantique. Ce qui vaut toujours mieux que de faire ses débuts navrants, d’un point de vue commercial, en dehors du Top 10, comme ce fut le cas cette semaine d’au moins deux films au potentiel certain : la comédie Daddy Cool avec Vincent Elbaz et le nouveau Polanski D’après une histoire vraie, qui souffre de façon annexe de la polémique autour des vieilles accusations contre le réalisateur.

Voici les principaux chiffres du Top 10 du box-office français entre le mercredi 1er et le mardi 7 novembre 2017 :

1. – distribué par Walt Disney Studios France – 2ème semaine / – 38 % – 707 698 entrées / 1 848 084 cumul – 13 % part de marché
2. – distribué par Studiocanal – 2ème semaine / – 34 % – 642 927 entrées / 1 613 362 cumul – 12 % part de marché
3. – distribué par Gaumont – 2ème semaine / – 20 % – 440 023 entrées / 990 208 cumul – 8 % part de marché
4. Carbone – distribué par EuropaCorp – Nouveauté – 334 791 entrées cumulées – 6 % part de marché
5. Le Sens de la fête – distribué par Gaumont – 5ème semaine / – 21 % – 334 525 entrées / 2 504 343 cumul – 6 % part de marché


6. L’Ecole Buissonnière – distribué par StudioCanal – 4ème semaine / – 14 % – 312 614 entrées / 1 423 115 cumul – 6 % part de marché
7. Jigsaw – distribué par Metropolitan Filmexport – Nouveauté – 302 467 entrées cumulées – 6 % part de marché
8. – distribué par SND – 2ème semaine / – 30 % – 270 183 entrées / 655 231 cumul – 5 % part de marché
9. Geostrom – distribué par Warner Bros. – Nouveauté – 235 162 entrées cumulées – 4 % part de marché
10. Le Monde secret des Emojis – distribué par Sony Pictures Releasing – 3ème semaine / – 2 % – 190 530 entrées / 644 445 cumul – 4 % part de marché


Pour une fois, les spectateurs français et américains sont raccord sur leur champion du box-office, parce que la nouvelle production Marvel trône sans partage en haut du classement un peu partout dans le monde ! Aux États-Unis, le démarrage en léger décalage de Thor Ragnarok ne laisse même plus grand-chose pour la concurrence, culminant à près de dix fois plus de dollars que son adversaire direct, la comédie de Noël, sortie pour sa part en avance, . Tous les autres films en continuation dans le Top 10 perdent environ la moitié de leur recette, à l’exception de la production chrétienne Let there be light qui reste quasiment stable. Tandis que l’étoile de George Clooney, réalisateur, baisse cruellement à travers les résultats mauvais de Bienvenue à Suburbicon, d’autres films d’auteurs font leurs preuves sur le marché quasiment parallèle des sorties limitées. A commencer par Lady Bird de Greta Gerwig, qui obtient la meilleure moyenne par copie de l’année grâce à ses presque 100 000 $ par écran, et aussi The Florida Project de Sean Baker, qui remonte trois places pour cumuler à près de trois millions de dollars à l’extrémité inférieure du Top 20. Enfin, Coco, le nouveau Pixar, qui fait du coup office de Disney de Noël, présenté en avant-première au Grand Rex à Paris dès la semaine prochaine, casse d’ores et déjà la baraque au Mexique, grâce à son intrigue très « latino friendly ».

Voici les principaux chiffres du Top 5 du box-office américain pour le week-end se terminant le dimanche 5 novembre 2017 :

1. Thor Ragnarok – distribué par Buena Vista – Nouveauté – 122 744 989 $ cumul
2. Bad moms 2 – distribué par STX Entertainment – Nouveauté – 16 759 161 $ cumul – sortie française le 29 novembre
3. Jigsaw – distribué par Lionsgate – 2ème semaine / – 60 % – 6 558 146 $ / 28 694 617 $ cumul
4. Tyler Perry’s Boo 2 A Madea Halloween – distribué par Lionsgate – 3ème semaine / – 54 % – 4 541 190 $ / 42 849 613 $ cumul – sans date de sortie en France
5. Geostorm – distribué par Warner Bros – 3ème semaine / – 45 % – 3 194 031 $ / 28 929 372 $ cumul

Articles semblables

Partage

Auteur

Tobias Dunschen

Cet article a été rédigé par Tobias Dunschen, Rédacteur de Critique Film. Lire tous ses articles