Test DVD : Sans filtre

0
904

Sans filtre

Suède : 2022
Réalisation : Ruben Östlund
Scénario : Ruben Östlund
Interprètes : Harris Dickinson, Charlbi Dean Kriek, Woody Harrelson
Éditeur : M6 Vidéo
Durée : 2h21
Genre : Drame, Comédie
Date de sortie : 28 septembre 2022
Date de sortie DVD/BR/VOD : 1er février 2023

Après la Fashion Week, Carl et Yaya, couple de mannequins et influenceurs, sont invités sur un yacht pour une croisière de luxe. Tandis que l’équipage est aux petits soins avec les vacanciers, le capitaine refuse de sortir de sa cabine alors que le fameux dîner de gala approche. Les événements prennent une tournure inattendue et les rapports de force s’inversent lorsqu’une tempête se lève et met en danger le confort des passagers.

Le film

[3.5/5]

Plutôt inclassable, Ruben Östlund est considéré par certains comme un anarchiste de droite et, par d’autres, comme un représentant de l’extrême gauche ! Toujours est-il que dans The square (en français, le carré), Palme d’or à Cannes en 2017, il s’en prenait à la couche dite supérieure de la société qui méprise les pauvres, à l’individualisme qui gagne l’ensemble de nos sociétés, aux communicants et à l’art contemporain (Pour beaucoup, se moquer de certaines formes de l’art contemporain, c’est forcément être de droite !!!). Dans Sans filtre (le titre original est Triangle of sadness, triangle de tristesse, un triangle après un carré), Palme d’or à Cannes en 2022, il s’attaque frontalement au capitalisme et à ses représentants, des gens qui, à part sortir leur portefeuille et humilier le reste de la société, ne savent rien faire de leurs 10 doigts, au point de devoir s’en remettre à la dame-pipi d’un gros bateau de croisière lorsque ce dernier s’échoue sur ce qui semble être une île déserte et qu’il s’agit de se débrouiller par soi-même, ne serait-ce que pour allumer un feu. Alors oui, on est d’accord, ça ne fait pas toujours dans la finesse, mais la charge est quand même le plus souvent très jouissive. On ajoutera que, 3 mois après la cérémonie cannoise, la comédienne sud-africaine Charlbi Dean Kriek, l’interprète de Yaya, a brutalement été emportée par une septicémie bactérienne et que, au même moment, on pouvait voir Harris Dickinson, l’interprète de Carl, dans le rôle totalement différent qu’il interprète dans Là où chantent les écrevisses. Par ailleurs, l’excellente critique d’Elena est visible ici.

Le DVD

[4/5]

La qualité visuelle de ce DVD est au niveau de ce qui se fait de mieux pour le passage d’un film de cinéma sur le support DVD. Le film est visible en VO et en VF, avec, pour chaque version, le choix, pour le son, entre 2.0 et 5.1. Concernant le sous-titrage, on peut choisir entre le sous-titrage classique en français, un sous-titrage pour sourds et malentendants et aucun sous-titrage.

Sur ce DVD, on note la présence de deux suppléments. Le premier, d’une durée de 19 minutes, consiste en deux interviews menées durant le dernier Festival de Cannes. La première, d’une durée de 7 minutes, consiste en une série de questions posées à Dolly De Leon, l’interprète d’Abigail, la dame-pipi du bateau qui devient celle dont tout le monde a besoin une fois les passagers arrivés sur l’île, questions suivies, bien sûr, des réponses qu’elle apporte. Même procédé durant les 12 autres minutes, cette fois-ci avec Ruben Östlund, le réalisateur. A noter que, dans cette interview, on n’est pas particulièrement surpris de l’entendre faire référence à Michael Haneke ! Le second supplément, d’une durée de 12 minutes, propose 6 scènes coupées.

Simultanément avec le DVD, M6 Vidéo propose un coffret comprenant le Blu-ray du film plus les mêmes suppléments que sur le DVD et un DVD bonus sur lequel on retrouve la captation, d’une durée de 67 minutes, d’une masterclass donnée par Ruben Östlund.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici