Accueil Tags Woody Harrelson

Tag: Woody Harrelson

Test Blu-ray : Les blancs ne savent pas sauter

0
Quand Les blancs ne savent pas sauter est sorti sur les écrans du monde entier en 1992, les films sur le basket n'étaient pas monnaie courante. Bien sûr, il y avait bien eu quelques essais dans les années 70

Test Blu-ray : Midway

0
« Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… » Il fut un temps où Roland Emmerich était, sans exagération aucune, le roi d’Hollywood. Chacun de ses nouveaux films était alors attendu avec ferveur par un public toujours au rendez-vous, et le nom du cinéaste d’origine allemande était carrément devenu un synonyme de « Blockbuster ». Parallèlement au succès jamais démenti de ses films tout au long des années 90/2000, il était également devenu la tête de turc de tous les Trolls qui officiaient déjà lors des balbutiements du web mondial. Emmerich était l’homme à abattre, le symbole de l’impérialisme américain au cinéma, celui que vous adoriez détester en quelque sorte.

Test Blu-ray : Retour à Zombieland

0
C’est suffisamment rare pour être souligné : la carrière de Retour à Zombieland au cinéma s’est montrée plus convaincante que celle du film original il y a dix ans. Bienvenue à Zombieland avait en effet généré 102 millions de dollars de recettes et attiré seulement 271.000 français dans les salles, sa suite en revanche a cumulé 113 millions au box-office international, et convaincu 582.000 français de faire le déplacement. Ce joli succès pourra être attribué à un timing parfait entre les deux films, mêlé à un sentiment d’attente indéniable de la part du public. Et ce public, Ruben Fleischer et ses scénaristes Matt Rheese et Paul Wernick le chouchoutent, le caressent dans le sens du poil en lui offrant pile ce qu’il est venu voir, quitte à donner par moments l’impression de manquer d’audace et de surprises.

Test Blu-ray : 3 Billboards – Les panneaux de la vengeance

0
Si le cinéma de Martin McDonagh a toujours été parfaitement sympathique, on n'ira pas jusqu'à clamer haut et fort que ses deux premiers films -pour mémoire Bons baisers de Bruges (2008) et 7 psychopathes (2012)- laissaient augurer d'une quelconque manière la claque ressentie à la vision de 3 Billboards : Les panneaux de la vengeance. Car en abordant de front un genre et une tonalité devenus depuis quelques années la chasse gardée des frères Coen, on ne s'attendait pas du tout à ce que le cinéaste parvienne à ce point à s'approprier cet univers, évoluant sur un fil très ténu entre l'humour très noir et la crudité du « réel », qui fait régulièrement et brutalement son irruption dans le récit.

Critique : Solo – A Star Wars Story

1
Star Wars (1977) : assis à la table d’un bouge, La Cantina de Mos Esley, sur une planète aux confins de la galaxie, un homme se présente comme le capitaine du vaisseau le plus rapide de la galaxie. Quelques minutes plus tard, il élimine un homme de main un peu trop insistant. En quelques phrases, avec sa dégaine et ses expressions, Han Solo s’impose comme un charismatique contrebandier, avec une « gueule » et du bagout, qui en l’espace d’une trilogie (puis d’un baroud d’honneur trente ans plus tard) devient un des plus célèbres personnages du grand écran, indissociable de son acteur. Drôle d’idée donc, en 2018, de vouloir expliquer les origines de ce simili cow-boy, dans un film sans Harrison Ford. Si les épisodes I, II et III de Star Wars émanaient de la volonté du papa de la trilogie d’étendre son univers en en expliquant les origines, connaître celles de Solo était loin d’être nécessaire. Si seulement c'était son seul défaut ...

Test DVD : The duel

0
Depuis un peu plus de vingt ans et la révélation de son charisme animal dans Tueurs nés (Oliver Stone, 1994), Woody Harrelson s’est spécialisé dans les rôles troubles, propres à mettre en avant ses allures de fauve imprévisible et dangereux. De Bienvenue à Zombieland (Ruben Fleischer, 2009) à Rampart (Oren Moverman, 2011) en passant par sa prestation très remarquée dans la série True detective (2014), on ne compte en effet plus ses compositions de psychopathes et autres inadaptés sociaux, ne parvenant à s’exprimer que dans la violence. Souvent à la limite du cabotinage, mais toujours réellement impressionnant et charismatique, l’acteur porte parfois littéralement les films dans lesquels il joue sur ses épaules, la fièvre de son interprétation emportant tout sur son passage.

Oscars 2018 : les statistiques des nominations

0
Suite à l'annonce des nominations aux 90èmes Oscars, voici quelques anecdotes, records et autres faits divers autour de cette liste si prestigieuse du cinéma hollywoodien :

Oscars 2018 : les nominations

0
Les nominations pour les 90èmes Oscars ont été annoncées cet après-midi, heure française. Après avoir fait l'impasse l'année dernière sur une petite cérémonie matinale à Hollywood, l'Académie du cinéma américain est essentiellement revenu au dispositif éprouvé depuis longtemps. Suite à quelques mots de bienvenue de la part du président de l'Académie, le chef opérateur John Bailey, ce sont donc les acteurs Tiffany Haddish et Andy Serkis qui ont révélé les noms des heureux élus.

BAFTA 2018 : les nominations

0
Cette semaine plutôt décisive pour la saison 2017 / 18 des prix de cinéma continue sur sa vitesse de croisière avec l'annonce ce matin des nominations pour les BAFTAs, les récompenses de l'académie du cinéma britannique. Alors que le vote des membres de l'académie américaine se terminera dans quelques jours, leurs confrères d'outre-Manche ont une fois de plus fait honneur à la double tâche de prédire les nominations aux Oscars et de mettre en avant des accomplissements typiquement britanniques.

Screen Actors Guild Awards 2018 : les nominations cinéma

0
Les nominations pour la 24ème édition des Screen Actors Guild Awards, attribués par le très influent syndicat américain des acteurs de cinéma et de télévision, ont été annoncées hier à West Hollywood par les actrices Olivia Munn et Niecy Nash. La cérémonie aura lieu le dimanche 21 janvier 2018. Pour la première fois, elle sera animée par une maîtresse de cérémonie, l'actrice Kristen Bell.

Test Blu-ray : La planète des singes – Suprématie

0
Derrière la réussite de La planète des singes – Suprématie ne se cachent pas seulement le talent de Matt Reeves et des auteurs de cette nouvelle trilogie simiesque, entamée avec La planète des singes – Les origines en 2011. Si les acteurs –et notamment l’époustouflant Andy Serkis– sont également à féliciter le plus chaleureusement du monde pour les grands moments de cinéma que nous a offert la saga ces dernières années, on a tout de même une pensée pour les studios 20th Century Fox qui tentent visiblement de renouer avec l’excellence d’une époque que l’on pensait révolue durant laquelle les « blockbusters » n’étaient pas de simples produits marketing à destination des familles, et pouvaient s’imposer comme des œuvres pensées et réfléchies à destination d’un public adulte, n’insultant pas l’intelligence du spectateur et se révélaient, avant tout, de grands films de cinéma.

Deauville 2017 : la sélection officielle

0
La sélection officielle du 43ème Festival du Cinéma Américain de Deauville a été annoncée avant-hier. Ce rendez-vous incontournable de la rentrée cinématographique, à la fois une vitrine de choix de la production américaine indépendante et une fenêtre ouverte sur les formes annexes du cinéma, comme les séries ou les films diffusés sur les services de vidéo en ligne, se déroulera cette année du 1er au 10 septembre dans la belle station balnéaire.