Test DVD : Limbo

0
400

Limbo

Royaume-Uni : 2020
Titre original : –
Réalisation : Ben Sharrock
Scénario : Ben Sharrock
Acteurs : Amir El-Masry, Vikash Bhai, Ola Orebiyi
Éditeur : L’Atelier d’Images
Durée : 1h40
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 4 mai 2022
Date de sortie DVD/BR : 6 septembre 2022

Sur une petite île de pêcheurs en Écosse, un groupe de demandeurs d’asile attend de connaitre son sort. Face à des habitants loufoques et des situations ubuesques, chacun s’accroche à la promesse d’une vie meilleure. Parmi eux se trouve Omar, un jeune musicien syrien, qui transporte où qu’il aille l’instrument légué par son grand-père.

Le film

[4.5/5]

Lorsque sort en DVD un film dont la vision vous a régalé lors de sa sortie en salles, et même avant cette sortie, on ne peut s’empêcher de « penser aux autres », à toutes celles et à tous ceux qui ne l’ont pas vu pour telle raison ou une autre. Toutefois, quand on n’est pas égoïste, quand on est persuadé que la vision de ce film peut régaler un nombre important de spectateurs, il ne suffit pas de « penser aux autres », il est bon de donner des arguments les incitant à se précipiter vers ce DVD. Facile ! Sur le sujet des migrants, sujet presque toujours traité de façon très sombre au cinéma, Limbo apporte un ton décalé, il est bourré d’un humour très frais, il est touchant, remarquablement interprété  et la photographie est magnifique. Si cela ne suffit, j’invite tout un chacun à cliquer ici pour prendre connaissance de la critique complète rédigée pour la sortie en salles.

Le DVD

[4.5/5]

A très bon film, très beau DVD. Le plus important, bien sûr, était de ne pas trahir la très belle photographie de Nick Cooke : c’est chose faite ! Que ce soit dans la version originale avec un sous-titrage en français ou dans la version française, seul un son 5.1 est disponible mais cela passe très bien quel que soit l’équipement dont on dispose. Deux suppléments complètent le film : un entretien de 13 minutes avec Ben Sharrock accompagné de Sidse Babett Knudsen et une rencontre de 9 minutes avec Amir El-Masry. Dans le premier supplément, le réalisateur nous fait part du désir qu’il avait de faire un film sur le sujet des migrants sans savoir, a priori, comment aborder ce sujet. L’envie de mettre de la comédie au sein d’une situation somme toute dramatique s’est vite imposée à lui ainsi que la nécessité de faire appel à de véritables comédiens plutôt qu’à des non professionnels pour interpréter les principaux migrants, à condition, toutefois, qu’ils ne soient pas connus. La relation de Ben Sharrock avec Sidse Babett Knudsen s’avère manifestement pleine de complicité, en particulier lorsqu’ils parlent de la coupe de cheveux adoptée par la comédienne danoise ou de l’accent écossais. Quant à Amir El-Masry, comédien anglo-égyptien, il nous rappelle les liens de Ben Sharrock avec la culture arabe et sa connaissance de la langue arabe. Est abordée, également, ce qui s’est passé, le concernant, à propos du oud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici