DVD — 27 octobre 2017
Test DVD : Les ex

 
France : 2017
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Maurice Barthélémy
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h21
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 21 juin 2017
Date de sortie DVD : 25 octobre 2017

 

 

Si Paris est la ville des amoureux, elle est aussi celle… des ex ! Antoine n’ose plus s’engager, Didier regrette son ex-femme, le père Laurent doit célébrer le mariage de son ex, Julie, Serge est harcelé par Lise, l’ex de sa petite amie du moment, tandis que Greg se console avec le chien… de son ex ! Autant de personnages dont les vies vont se télescoper dans un joyeux désordre et qui pourraient bien retomber amoureux ! Mais de qui ? Qu’ils nous obsèdent ou que l’on adore les détester, au fond, il est difficile d’oublier ses ex…

 

 

Le film

[3,5/5]

Dés son apparition aux côtés de Dominique Farrugia dans La grosse émission, émission-phare de la chaîne Comédie à sa création en 1997, la troupe des « Robins des Bois » avait instantanément donné un « coup de vieux » à tous les humoristes de l’époque : avec leur esprit complètement barré et leurs sketches déjantés, à mi-chemin entre l’esprit des Nuls et celui des Monty Python, la troupe d’humoristes fait les beaux jours de la chaîne, tourne Serial lover aux côtés de James Huth en 1998 et Trafic d’influence avec Dominique Farrugia en 1999, avant de s’exiler sur Canal +, chaîne sur laquelle ils officieront ensemble jusqu’en 2001. Après une interruption de leurs activités télévisuelles en commun, les Robins feront donc leur grand retour au cinéma avec RRRrrrr !!! en 2004, leur seul et unique film avant la séparation, qui verrait par la suite chaque membre prendre des chemins séparés, avec plus ou moins de succès.

Pierre-François Martin-Laval, alias Pef, a persévéré dans l’écriture et la réalisation jusqu’à rencontrer le succès avec la « saga » Les profs, qui s’avère bien éloigné de l’esprit de la troupe d’humoristes. Marina Foïs et Jean-Paul Rouve ont tous deux été auréolés de succès en tant qu’acteurs dans des films tels que Les Tuche ou Maman ou papa. Elise Larnicol et Pascal Vincent, qui étaient les seuls à ne pas être « auteurs » de sketches pour les Robins, sont retournés à leurs carrières d’acteurs respectives. Maurice Barthélemy, le membre le plus créatif de la troupe, a continué à tourner quelques films, avec notamment l’excellent Casablanca Driver, qu’il écrit et réalise en 2004, et qui réunirait à nouveau les Robins des bois dans leur totalité. Il enchaîne ensuite avec Papa (2005), puis quelques années plus tard avec Low cost (2011), deux très sympathiques comédies. En 2013, il signe néanmoins son premier faux pas, avec le calamiteux Pas très normales activités, pourtant interprété par un duo d’acteurs sympathiques (Norman Thavaud et Stéfi Celma). Si sa prestation dans le film parviendra à nous arracher quelques sourires, on sent réellement une baisse d’inspiration ; Pas très normales activités n’a d’ailleurs à l’époque réuni que 176.000 spectateurs dans les salles françaises, malgré une grosse combinaison de 226 salles.

Les ex marque donc le « grand » retour de Maurice Barthélemy à l’écriture et à la réalisation. Et si avec 330.000 entrées sur 307 salles, le film n’a probablement pas atteint les objectifs que s’était fixé son distributeur, Les ex n’en demeure pas moins une bonne petite comédie. Il s’agit en fait du remake de Ex, énorme carton du cinéma italien en 2009, et réalisé Fausto Brizzi ; Barthélemy changera quelques éléments, pour adapter son script à la personnalité de ses comédiens, changera le sexe d’un personnage-clé, et hop, ni vu ni connu, j’t’embrouille. Très fort lorsqu’il s’agit de donner dans le dialogue percutant, l’ex-Robin nous livre une comédie occasionnellement très drôle, avec des petites digressions dans l’absurde pur et dur. Les acteurs sont excellents, et pour cause : Maurice Bathélémy s’entoure de personnalités qu’il connaît bien. Outre la moitié de la troupe des Robins (Jean-Paul Rouve, Elise Larnicol et lui-même), on retrouvera Patrick Chesnais et Pierre Hiessler, qui ont déjà tourné avec lui dans Casablanca Driver, mais encore Stéfi Celma (Pas très normales activités), Arnaud Ducret ou Alice David, qui ont joué dans Les profs de son ami Pierre-François Martin-Laval. Le casting est d’ailleurs un des points forts de la comédie de Maurice Barthélemy, mais la façon dont le réalisateur passe avec aisance d’un personnage à un autre dénote d’une réelle maîtrise de l’outil cinématographique, d’autant qu’il nous propose également de très beaux plans et mouvements techniques.

Si bien sûr on aimait préféré voir Maurice Bathélémy retourner aux délires décomplexés de l’époque des Robins des bois, Les ex permettra aux admirateurs de la troupe de retrouver un peu de l’esprit de la troupe, distillé au sein d’une comédie sentimentale bien écrite, plutôt bien rythmée et finalement très attachante.

 

 

Le DVD

[4/5]

Le DVD édité par M6 Vidéo permettra aux retardataires de découvrir le Les ex dans des conditions tout à fait satisfaisantes : la définition est exemplaire, les couleurs sont belles, l’encodage est très soigné, sans le moindre problème de compression ou autre pétouille technique. De plus, l’image rend un bel hommage à la jolie photo du film signée Laurent Machuel. Coté son, la version originale (anglais) est proposée dans un mixage Dolby Digital 5.1 bien spatialisé et profitant bien du l’excellente B.O du film.

Du côté des suppléments, on trouvera une intéressante série de scènes coupées, principalement centrées sur la relation entre Claudia Tagbo et Maurice Barthélemy, en rajoutant quelques scènes volontiers absurdes présentes dans le film italien. On terminera avec un très amusant bêtisier, l’occasion de découvrir une partie des fous-rires de Stéfi Celma et Arnaud Ducret, deux acteurs visiblement très faciles à déconcentrer.

 

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles