Test Blu-ray : Tokyo Ghoul – Jack & Pinto

0
476

– Jack et Pinto

 
Japon : 2015
Titre original : –
Réalisateurs : Sôichi Shimada, Tadahito Matsubayashi
Scénario : Chûji Mikasano, Sôichi Shimada
Acteurs (VO) : , ,
Éditeur :
Durée : 1h00 environ
Genre : Horreur, Animation
Date de sortie DVD/BR : 11 octobre 2017

 

Deux OAV se déroulant dans l’univers de la série . Dans « Jack », l’un des plus jeunes détectives du CCG, Kishou Arima, alors encore lycéen, fait la rencontre d’un jeune délinquant, Taishi Fura et décident de partir tous les deux sur les traces d’une goule particulièrement brutale connue sos le nom de Lanterne. Dans « Pinto », le plus gourmet des goules, Shu Tsukiyama, tombe nez à nez avec Chie Hori alors qu’il s’apprête à dévorer sa proie. De cette rencontre improbable naît une amitié qui ne cessera de grandir…

 

 

Les OAV

[4/5]

Alors que la troisième saison « officielle » de vient d’être confirmée pour une diffusion probable en 2018, et en attendant l’arrivée en France du film « live » sorti cet été au Japon, nous propose de patienter avec les deux OAV dérivés du show, appelés Jack et Pinto. Diffusés durant le dernier trimestre 2015 au pays du soleil levant, ces deux petites histoires indépendantes d’une durée de plus ou moins une demi-heure s’avèrent une jolie carte de visite pour le studio Pierrot, qui nous livre comme à son habitude un concentré d’action et d’horreur au design et à l’animation pour le moins soignés.

Jack, le premier OAV, suivra les pas de Kisho Arima, l’un des plus jeunes détectives du CCG, et sa rencontre avec Taishi, avec qui il partira à la chasse aux ghoules afin de retrouver « la lanterne », dont l’identité constituera une jolie surprise. Plus mélancolique, mais également plus drôle et très attachant, le deuxième OAV intitulé Pinto nous racontera quant à lui la rencontre entre Shu Tsukiyama, un des personnages phares de la première saison de , dans un préquel revenant sur sa rencontre avec Chie, jeune humaine passionnée de photographie coincée dans le corps d’un enfant. La grande réussite de cet OAV se situe dans la description de la relation étrange se développant entre leurs deux solitudes, et s’avère presque émouvant dans sa dernière partie : un sacré tour de force pour un petit film de trente minutes !

Cohérents avec l’univers développé durant les deux premières saisons de , ces deux OAV continuent de creuser la thématique selon laquelle les différences entre humains et ghoules ne sont peut-être pas aussi flagrantes que l’on pourrait le croire de prime abord. Malin, le script de Pinto parvient, dans son dernier acte, à inverser les rôles entre Shu Tsukiyama et un personnage dont on ne vous révélera rien afin de ne pas vous [spoiler] le plaisir : sachez simplement que le monstre n’est peut-être pas systématiquement celui à qui l’on pense…

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

C’est bien sûr , qui s’était déjà chargé d’éditer (lire notre article) et – Root A, qui nous propose de découvrir ces deux OAV sur galettes Blu-ray et DVD. Comme à son habitude, l’éditeur a pris soin de nous proposer un master de toute beauté : visuellement, les deux courts films affichent une pêche tout simplement épatante. Les couleurs sont extraordinaires, la définition est sans accroc, le piqué ultra-précis nous permet de découvrir mille petits détails par ci par là, bref tout est fait pour rendre justice aux petites mains du studio Pierrot ayant œuvré dans l’ombre afin de livrer un show à l’univers si impressionnant. Côté son, la VO japonaise est proposée dans un mixage DTS-HD Master Audio 2.0 sobre et efficace, avec des sous-titres français ne posant pas le moindre souci.

Côté suppléments, l’éditeur nous propose tout d’abord une très belle jaquette réversible, reprenant les visuels promo des deux OAV. Ceci se verra accompagné des traditionnelles bandes-annonces ; on notera également l’existence d’une édition « collector » digipack avec sur-étui rigide, comprenant en cadeau 6 cartes en couleurs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici