Test DVD : Kids in love

0
739

Kids in love

 
Royaume-Uni : 2016
Titre original : –
Réalisateur : Chris Foggin
Scénario : Sebastian De Souza, Preston Thompson
Acteurs : Will Poulter, Alma Jodorowsky, Sebastian De Souza
Éditeur : M6 Vidéo
Durée : 1h24
Genre : Comédie, Drame
Date de sortie DVD : 18 janvier 2017

 

 

Refusant de suivre le chemin tout tracé par ses parents, Jack voit ses repères chamboulés lorsqu’il rencontre la belle Evelyn. À ses côtés, il va s’immerger dans l’univers des soirées sélectives de la scène londonienne, suivant ses nouveaux amis, dont la pétillante Viola. Dans ce quotidien tourbillonnant, de fêtes en festivals, à l’aube de l’âge adulte, Jack va devoir déterminer qui il est, et, surtout, qui il veut devenir…

 

 

Le film

[3/5]

Jeune [adjectif] (du latin classique juvenis) : Qui n’est pas avancé en âge.

Le mystère du « jeune » a toujours intrigué les cinéastes, qui cherchent à en percer les énigmes, à saisir l’état d’esprit qui émane de cette période vague et indéfinie (il n’existe pas de définition « officielle » de l’âge de la jeunesse), et à retranscrire sur un écran de cinéma le fameux phénomène du « coming of age » ou du passage à l’âge adulte, cette indicible progression vers l’autonomie et la maturité. Avenir, amour, découverte de la sexualité, questions existentielles et lutte entre les générations font donc partie des thèmes que l’on retrouve dans de nombreux films depuis des années : on pense notamment –forcément – à La fureur de vivre (Nicholas Ray, 1955), au cinéma de Larry Clark et à Kids (1995) en particulier, ou encore, de notre côté de l’Atlantique, à des films tels que La gifle (Claude Pinoteau, 1974), Diabolo menthe (Diane Kurys, 1977) ou encore, plus récemment, Bang Gang (une histoire d’amour moderne) (Eva Husson, 2015). Ce ne sont là que quelques exemples parmi les plus évidents sur des centaines et des centaines de films explorant ce thème du « coming of age ».

Le dernier en date à atterrir devant nos yeux (qui ne sont plus jeunes depuis longtemps) est donc le britannique Kids in love, réalisé en 2016 par Chris Foggin, qui prend le parti de s’attaquer à la génération Facebook / Instagram, au cœur de laquelle tous les jeunes gens semblent surconnectés. S’il n’apporte rien de réellement nouveau, le film parvient sans conteste à capter l’air du temps, s’amuse des archétypes du genre et suit une trajectoire classique à base de love, de fêtes et de connexions sociales plus ou moins superficielles. Un bon petit teen movie du samedi soir en somme !

 

 

Le DVD

[4/5]

C’est M6 Vidéo qui nous propose donc de découvrir sur support DVD ce sympathique Kids in love. Côté galette, c’est du haut niveau, dans les limites évidentes d’un encodage en SD. La définition est excellente, nous proposant même un piqué d’une belle précision sur de nombreux plans rapprochés, les couleurs sont bien gérées, de même que les contrastes qui n’entachent jamais les séquences les plus sombres. Les (nombreuses) scènes de fêtes sont admirablement gérées, c’est du très beau travail. Côté son, la version française et la version originale anglaise sont encodées en Dolby Digital 5.1, et toutes deux se révèlent amples et bien spatialisées.

Dans la section suppléments, on trouvera la traditionnelle bande-annonce, et puis… c’est tout.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici