Test DVD : Jurassic world

0
288

États-Unis : 2015
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Rick Jaffa, Amanda Silver, , Derek Connolly
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h59
Genre : Aventures, Fantastique
Date de sortie cinéma : 10 juin 2015
Date de sortie DVD/BR : 20 octobre 2015

 

 

L’Indominus Rex, un dinosaure génétiquement modifié, pure création de la scientifique Claire Dearing, sème la terreur dans le fameux parc d’attraction. Les espoirs de mettre fin à cette menace reptilienne se portent alors sur le dresseur de raptors Owen Grady et sa cool attitude…

 

Le film

[3/5]

Énorme succès en salles à travers le monde, dénote vaguement de la nostalgie du public pour un cinéma de spectacle familial à la , dont a longtemps été un fier ambassadeur. Longtemps annoncé à grands renforts de plans promo en tous genres, le film de s’avère finalement le parfait représentant d’un entertainment pas trop con et sans tâches ni morceaux qui débordent. Techniquement parfait, le film démontre le savoir-faire indéniable des gros studios en matière d’effets spéciaux : les affrontements entre dinosaures sont vraiment le point fort du film, et s’avèrent visuellement très impressionnants.

En revanche, les limites du spectacle seront atteintes -ou pas- en fonction de la capacité de chacun à se laisser aller aux images qui sont montrées par le film, le gros point noir de se révélant selon le seuil de suspension d’incrédulité de chaque spectateur. Si l’on peut naturellement prendre pour argent comptant la présence de dinosaures dans un parc d’attractions, il pourra par exemple être plus difficile à avaler pour une partie du public que et son équipe nous refassent le coup de Cloverfield. En effet, comme dans le film de Matt Reeves, le personnage féminin principal, incarné par la fille de Ron Howard, , passe son temps à courir, pourchassée qu’elle est par des dinosaures lui collant au train. Difficile dés lors de gober que la jeune femme garde sempiternellement ses chaussures à hauts talons aux pieds…

Le DVD

[4/5]

Le stock de Blu-ray destinés à la presse s’étant éteint aussi rapidement que les dinosaures après une chute de météorites, n’a pu nous fournir qu’un DVD de , dont nous allons aborder les qualités techniques dans ces lignes. Côté galette donc, il n’y a aucun doute, l’éditeur connait le support sur le bout des doigts et maîtrise l’encodage de façon vraiment remarquable. Qu’il s’agisse de la définition, des couleurs ou de la gestion bruit vidéo, tous les écueils auxquels on pourrait s’attendre sont brillamment et soigneusement évités. Niveau image, même si le grain semble un poil épais, on pourra sans trop de problèmes parler de sans faute (dans les limites d’un encodage en définition standard bien sûr), mais il faut également reconnaître que le boulot de l’éditeur a été facilité par une photo et des prises de vue le plus souvent très lumineuses et colorées. Les séquences nocturnes sont également bien gérées. Coté son, les deux mixages Dolby Digital 5.1 font le boulot de façon très immersive et spectaculaire, avec un dynamisme de tous les instants sur les séquences d’action.

Coté suppléments, l’éditeur choisit de faire très léger dans la version DVD : outre les traditionnelles bandes-annonces des sorties à venir, on ne trouvera qu’une courte série de scènes coupées, dont une nous refait le coup du caca de dinosaure (dont les personnages se servent ici pour camoufler leur odeur corporelle), ainsi qu’une très amusante discussion sous forme de questions/réponses entre (acteur) et (réalisateur).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici