Test Blu-ray : Tout le monde dit I love you

0
421

 
États-Unis : 1996
Titre original : Everyone says I Love You
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h41
Genre : Comédie musicale
Date de sortie cinéma : 12 février 1997
Date de sortie DVD/BR : 8 février 2016

 

 

Djuna vit à New York dans une famille aisée et plutôt turbulente. Steffi, sa mère divorcée, veut « faire dans le social ». Bob, son nouveau mari, est millionnaire et démocrate. Drame : son fils est maladivement Républicain ! Sa fille Skylar, fiancée à Holden, craque pour le premier repris de justice soi-disant repenti que Steffi ramène à la maison ! Quant aux deux dernières, Lane et Laura, elles ne pensent qu’au premier flirt ! Pour les vacances, voilà Djuna avec son père Joe à Venise, où ils rencontrent la superbe Von… et son mari !

 

 

Le film

[4/5]

Si depuis Match Point, la livraison annuelle des films de s’est toujours vue gratifiée d’une sortie sur support Blu-ray en France, il n’en était pour l’instant pas de même pour ses films précédents, tous inédits en Haute Définition, à l’exception de Manhattan (1979) et Annie Hall (1977). Et comme le binoclard New-Yorkais nous livre grosso-modo un film par an depuis 1969, cela fait beaucoup de films toujours bizarrement inédits sur support HD. Gloire soit donc rendue à , qui vient de récupérer les droits auparavant détenus par TF1 Vidéo pour plusieurs films de des années 90, et qui nous propose donc de les redécouvrir en Blu-ray dans des éditions minimalistes mais soignées.

En 1996, prenait le pari de s’essayer à la comédie musicale avec , qui avec 1,5 millions d’entrées enregistrées en France début 1997, deviendrait son plus gros succès public dans l’hexagone depuis La rose pourpre du Caire en 1985. Charmant, drôle et formellement plus ambitieux qu’à l’accoutumée, est un conte de fées filmé (le film débute d’ailleurs par « Il était une fois… »), mis en scène par un amoureux du jazz tel un hommage aux grands films musicaux américains des années 50 (et aux « musicals » made in Broadway qu’il abordait déjà un peu à travers Coups de feu sur Broadway). Fantastique et magie font donc leur apparition sur les quais de Seine avec une bonne humeur et une inspiration qui feront malheureusement défaut, quelques années plus tard, à Minuit à Paris (2011), dans lequel cinéaste reprendrait le même gimmick. Côté musique, les morceaux choisis par font merveille et vous resteront sans doute dans la tête longtemps après la fin du générique… Inspiré, amusant, à la fois respectueux du genre et absolument personnel (qui d’autre que lui pour filmer une fête où tout le monde est déguisé en Groucho Marx ?), est une petite merveille d’humour et de fraicheur, et un des indispensables de cette vague éditée par Metropolitan.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

On l’a dit juste au dessus, c’est donc qui nous propose aujourd’hui de (re)découvrir sur support Blu-ray. L’image est proposée au format, le piqué est très satisfaisant, les couleurs sont tout particulièrement éclatantes, avec des contrastes bien tranchants, et le tout est proposé dans un master stable et bien restauré, tout en respectant scrupuleusement le grain argentique d’une captation en 35 mm. Côté son, VF et VO sont toutes deux proposées en mono d’origine et mixées en DTS-HD Master Audio 2.0. Les deux versions restituent les dialogues avec la plus parfaite clarté, et les nombreuses scènes musicales font preuve d’une dynamique surprenante.

Comme le veut la « tradition » concernant les films de , aucun supplément n’est proposé, outre les habituelles bandes-annonces des films édités par Metropolitan.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici