Test Blu-ray : The mirror

2
205

États-Unis : 2013
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Mike Flanagan, Jeff Seidman
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 1h44
Genre : Horreur
Date de sortie DVD/BR : 15 avril 2015

 

 

Après avoir passé 10 ans en institut psychiatrique, Tim, 21 ans, retrouve la liberté. Alors qu’il souhaite tirer un trait sur la mort violente de ses parents, l’événement à la source de son internement, sa soeur, Kaylie lui rappelle qu’ils s’étaient autrefois promis d’enquêter sur les causes mystérieuses de ce drame. Elle achète alors le miroir qui aurait précipité leurs parents dans une démence diabolique…

 

 

Le film

[3,5/5]

Comptant à son générique rien de moins que Karen Gillan (Doctor Who), Katee Sackhoff (Battlestar Galactica), (Les experts – Miami), (Les frères Scott), Brenton Thwaites (Summer bay) et (Medium), le nouveau film d’horreur arrivant en « Direct To Video » chez TF1 Vidéo, The mirror, ne devrait pas trop perturber les amateurs de séries TV côté casting.

Récit d’ambiance, au caractère assez ambitieux dans son genre, The mirror choisit de suivre un personnage perturbé, sortant d’un hôpital psychiatrique. Rien de neuf ou d’original en soi, sauf si l’on part du principe que ce dernier, guéri, doit gérer avec les psychoses de sa sœur, qui n’a pas été internée et s’avère carrément plus psychotique que lui. Le fantastique ne prenant -dans un premier temps du moins- pas réellement le pas sur le côté « réaliste » de l’intrigue, le film va s’amuser à mélanger les genres, en même temps que le passé, le présent, le réel, le doute et la folie.

Une fois cette curieuse ambiance bien installée, quand elles arrivent enfin, les scènes de terreur s’avèrent plutôt efficaces : aidé par une photo de toute beauté et des cadres extrêmement bien composés, le film de Mike Flanagan assure le spectacle et le quota de frissons sans le moindre problème. S’il ne trouvera certes pas automatiquement sa place au panthéon des classiques du genre, sa mise en scène soignée et sa classe générale le rendent cent fois plus fréquentable que n’importe quel Paranormal activity.

 

 

Le Blu-ray

[5/5]

On l’a dit en introduction, The mirror s’offre aujourd’hui un transfert haute définition sur galette Blu-ray, sous les couleurs de TF1 Vidéo. Et comme d’hab avec TF1 Vidéo, le boulot éditorial est de qualité : le transfert est d’une précision remarquable, avec de belles couleurs et un très agréable petit grain cinéma. Le niveau de détail est excellent, et l’image offre une bien belle profondeur de champ. Côté son, les deux mixages en DTS HD Master Audio 5.1 proposent une spatialisation des plus étonnantes, facilitant encore plus l’immersion du spectateur dans cette histoire de miroir hanté. On notera cependant que la VF nous propose un doublage québécois, ce qui implique quelques intonations ou expressions vaguement étranges (« changer les rubans des caméras » = « changer les bandes »).

Dans la section bonus, TF1 Vidéo a gâté les amateurs de frissons : on commence avec un module making of, revenant sur le court-métrage aux origines du film, et sur le montage du long. Le fameux court métrage, intitulé Oculus : Chapter 3 – The man with the plan, est également disponible en supplément. Ce court très fauché mais imaginatif, exploitant l’idée de l’installation vidéo destinée à « surveiller » le miroir, permit en fait à Mike Flanagan de signer un intéressant « brouillon » de The mirror (Oculus en VO). Enfin, une dizaine de minutes de scènes coupées reviennent sur certains éléments clés du récit que Flanagan a finalement préféré traiter sur le mode de l’ellipse, tels que la question de la maîtresse du père des deux héros. Une façon pour ceux ayant aimé le film d’approfondir encore un peu la psychologie des personnages.

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici