Test Blu-ray : Tartarin de Tarascon

1
2020

Tartarin de Tarascon

 
France : 1934
Titre original : –
Réalisateur : Raymond Bernard
Scénario : Raymond Bernard, Marcel Pagnol
Acteurs : Raimu, Fernand Charpin, Sinoël
Éditeur : Pathé
Durée : 1h56
Genre : Comédie
Date de sortie cinéma : 9 novembre 1934
Date de sortie DVD/BR : 1 juin 2016

 

 

Tartarin est un bourgeois fanfaron et robuste qui vit à Tarascon, sa réputation repose sur des récits de voyages et d’aventures, plus ou moins inventés. Il se voit alors obligé de quitter son pays et rejoindre l’Afrique pour y chasser le fauve afin d’impressionner son entourage. Là-bas, il vivra des aventures dignes d’un Don Quichotte…

 

 

Le film

[5/5]

Comme pour s’octroyer une pause entre deux tournages des films composant la fameuse « trilogie marseillaise », Marcel Pagnol et Raimu se sont retrouvés, en 1934, aux côtés de Raymond Bernard sur le tournage de Tartarin de Tarascon. Adaptant avec truculence le roman d’Alphonse Daudet, Pagnol et Bernard donnent à Raimu un rôle extraordinaire, au cœur duquel il peut faire exploser toute sa fantaisie. Gestuelle, phrasé, dialogues : tout est devenu « légendaire » chez ce Tartarin-là.

Léger, souvent hilarant, le film nous donne à voir une Provence et un personnage vraiment haut en couleurs, aussi drôle que touchant et véritablement attachant. Tartarin de Tarascon est d’ailleurs tellement articulé autour de Raimu que les autres personnages en paraissent un peu fades en comparaison. La mise en scène est purement fonctionnelle, laissant libre cours au talent de l’acteur, mais qu’à cela ne tienne ! On est bel et bien en présence d’une vraie œuvre « plaisir », divertissante et sans temps mort, et d’un classique de la comédie français à ne manquer sous aucun prétexte.

 


 

Le Blu-ray

[5/5]

Comme les autres films de cette nouvelle vague de classiques Pathé, Tartarin de Tarascon a été restauré en 2015, et le travail de remasterisation s’avère au final réellement impressionnant : la restauration s’impose avec faste et élégance, nous proposant de découvrir ou redécouvrir le film dans des conditions complètement inédites. Le piqué est au final d’une précision étonnante, les contrastes ébouriffants, et l’ensemble présente une stabilité exemplaire. Côté son, la bande son encodée en DTS HD Master Audio 1.0 mono d’origine fait le boulot sans problème, avec des dialogues toujours parfaitement clairs et distincts.

Du côté des suppléments, on trouvera un sujet d’une petite vingtaine de minutes consacré à la carrière de Raimu (et sur sa relations d’amitié houleuse avec Marcel Pagnol), à partir d’entretiens croisés avec Micheline Boudet (sociétaire de la comédie française), Karin Hann (auteur de « Marcel Pagnol, un autre regard »), Isabelle Nohain-Raimu (Directrice du Musée Raimu) et enfin Nicolas Pagnol (auteur de « J’ai écrit le rôle de ta vie »).

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici