Accueil Tags Versions restaurées par Pathé

Tag: Versions restaurées par Pathé

Test Blu-ray : Boulevard

0
Pour le spectateur contemporain autant que pour celui de 1960, il semble absolument impossible, à la découverte de Boulevard, de ne pas dresser de parallèles entre le film de Julien Duvivier et Les 400 coups de François Truffaut.

Test Blu-ray : La Rose de la mer

0
La Rose de la mer n'est pas un film de péniche, ni un film sur le cyclimse. Au contraire, le film de Jacques de Baroncelli commencerait presque comme un film noir...

Test Blu-ray : Entr’acte / Paris qui dort – Deux films...

0
Ambiance fantastique fortement teintée de surréalisme pour Entr'acte (23 minutes) et Paris qui dort (59 minutes), qui marquent en 1924 les premiers pas derrière la caméra pour René Clair. Deux films muets à redécouvrir de toute urgence...

Test Blu-ray : Le silence est d’or

0
Avant d'aborder le film en lui-même, il convient d'évacuer d'entrée de jeu les éventuelles craintes que vous aurez pu ressentir à la lecture du synopsis : Le silence est d'or met en scène un triangle amoureux qui, chez un autre cinéaste que René Clair, aurait pu donner naissance au mélo le plus sirupeux qui soit. Rassurez-vous : craindre les excès dans le pathos ou la guimauve reviendrait à oublier la fantaisie naturelle du cinéaste français, qui nous propose ici une brillante relecture de « L'école des femmes » de Molière, transposée à l'époque des débuts du cinéma.

Test Blu-ray : Le dernier milliardaire

0
Sorti sur les écrans français en 1935, Le dernier milliardaire ne s'impose pas, à proprement parler, tout à fait comme une « réponse française » à La soupe au canard des Marx Brothers tourné l’année précédente : malgré des similitudes que le cinéphile ne pourra certainement pas manquer, les deux films jouent dans des cours un peu différentes, l'humour de René Clair étant finalement très éloigné de l'absurde hystérique, de la frénésie non-sensique du film des frères Marx. Cela dit, avec son intrigue se déroulant dans un royaume imaginaire complètement farfelu, Le dernier milliardaire permet tout de même à René Clair de laisser libre cours à toute sa fantaisie, tout en tirant à boulets rouges sur les dérives du système capitaliste et sur la notion « d’impérialisme » économique, qui serait largement discutée et remise en question durant la deuxième moitié du vingtième siècle. Le monde de la politique et de ses fantoches abrutis toujours prêts à s'incliner devant le pouvoir financier est croqué avec férocité, jusqu'à un final en forme de pirouette inattendue.

Test Blu-ray : 125 rue Montmartre

0
125 rue Montmartre est un récit de machination, qui invitera le spectateur à se plonger dans les arcanes d’un mystère tout droit issu d’un roman policier – littéralement parlant d’ailleurs, puisque le film de Gilles Grangier est adapté du roman éponyme d’André Gillois, publié chez Hachette en 1958. Malgré la belle collection affichée dans l’appartement de Dora Doll dans le film, le roman d’origine ne faisait pas partie de la fameuse « Série Noire » de chez Gallimard – mais il en est un cousin pas très éloigné, de la même façon que le film de 1959 s’avère forcément à sa manière un peu cousin du Film Noir américain. Les clins d’yeux aux U.S.A. sont d’ailleurs assez explicites dans le film de Grangier, avec le personnage de Lino Ventura arborant une belle paire de Converse, le commissaire et sa cartouche de Chesterfield…

Test Blu-ray : Un sac de billes

0
Alors que Gaumont a mis en boite en 2017 une nouvelle adaptation d’Un sac de billes devant la caméra de Christian Duguay, Pathé nous propose aujourd’hui de redécouvrir la vision de Jacques Doillon du roman autobiographique de Joseph Joffo, racontant la fuite en avant de deux jeunes garçons au cœur de la France occupée de 1942.

Test Blu-ray : L’équipage

0
L’équipage (1935), réalisé par le russe Anatole Litvak, nous propose de voir des avions, mais de guerre cette fois, au cœur d’une reconstitution extrêmement soignée de la Première Guerre Mondiale sur fond de mélo plus ou moins sirupeux.

Test Blu-ray : Paris au mois d’août

3
Paris au mois d’Août emporte le spectateur dans une espèce de tourbillon de sentiments au cœur d’une suite de moments volés dont la modernité n’aura de cesse de nous surprendre...

Test Blu-ray : Miss Daisy et son chauffeur

0
Adapté d'une pièce de théâtre d'Alfred Uhry ayant obtenu le prestigieux Prix Pulitzer en 1987, Miss Daisy et son chauffeur a également remporté une pluie de récompenses en 1990 : quatre Oscars dont ceux du meilleur film et de la meilleure actrice, trois Golden Globes, un Bafta, un Ours d'Argent à Berlin... Entre autres que l'on n'aurait pas la place de tous citer ici. Il faut dire aussi que l'attachant film de Bruce Beresford était, de par sa thématique et par les bons sentiments qu'il développe, le parfait aimant à récompenses à travers le monde.

Test Blu-ray : Au grand balcon

0
Il y a quelques mois, Pathé avait étonné la petite communauté de cinéphiles français friands de découvertes en Blu-ray en ressortant de l’oubli Premier de cordée, tourné par Louis Daquin en 1944, qui s’avérait un curieux mélange de fiction et de documentaire, et s’imposait avant tout comme une déclaration d’amour à la montagne, majestueuse, sublime… mais surtout très dangereuse. Nouvelle stupéfaction dans les rangs des cinéphiles en ce début du mois de novembre : Pathé a remis ça, nous proposant de (re)découvrir Au grand balcon, film de patrimoine tourné par Henri Decoin en 1949, à vrai dire complètement oublié de nos jours, et dont la particularité est d’être un vibrant hommage aux pionniers de l’aéropostale dans les années 20…

Test Blu-ray : Nous les gosses

0
On pense souvent que la tradition française du « film de gosses », qui exploserait en France avec le grand succès populaire de La guerre des boutons (Yves Robert, 1962), est né de la plume fine et poétique de Jacques Prévert et de ses fameux Disparus de Saint-Agil (Christian-Jaque, 1938). En y regardant de plus près, on pourra néanmoins supposer que l’inspiration de Prévert et Christian-Jaque venait du succès outre-Atlantique des Petites canailles, une série de courts films créée par le producteur Hal Roach, produits et diffusés entre 1922 et 1944 aux Etats-Unis. Comme son titre l’indique, la série suivait bien sûr les tribulations d’une petite bande d’enfants farceurs et indisciplinés. Les français découvriraient par la suite Les petites canailles à la télévision en 1962, année de sortie de La guerre des boutons ; il y a également de fortes chances pour que les quarantenaires d’aujourd’hui connaissent également la série, puisqu’elle fut diffusée à partir de 1984 dans Récré A2, parallèlement à la série animée de chez Hanna-Barbera mettant en scène la même bande de petits galopins.