DVD — 07 août 2018
Test Blu-ray : Red sparrow – Le moineau rouge

 
États-Unis : 2017
Titre original : Red sparrow
Réalisation :
Scénario :
Acteurs : , ,
Éditeur :
Durée : 2h21
Genre : Thriller, Action
Date de sortie cinéma : 4 avril 2018
Date de sortie DVD/BR : 8 août 2018

 

 

Une jeune ballerine, dont la carrière est brisée nette après une chute, est recrutée contre sa volonté par les services secrets russes. Entraînée à utiliser ses charmes et son corps comme des armes, elle découvre l’ampleur de son nouveau pouvoir et devient rapidement l’un de leurs meilleurs agents. Sa première cible est un agent infiltré de la CIA en Russie. Entre manipulation et séduction, un jeu dangereux s’installe entre eux…

 

 

Le film

[3/5]

Il est parfois amusant d’observer la façon dont circulent les idées au cœur des grands studios ; ainsi, depuis quelques années, la « Guerre Froide » semble au centre de toutes les intrigues, envahissant même le terrain du « Blockbuster » : La forme de l’eau, Atomic blonde, Pentagon papers… La Guerre Froide semble au centre de toutes les imaginations, au point même d’envahir Red Sparrow, blockbuster à 70 millions de dollars n’ayant finalement que partiellement convaincu le public américain (avec seulement 47 millions de dollars de recettes) mais qui est en revanche parvenu à attirer de très nombreux spectateurs en Europe : 825.000 en France, presque un million en Allemagne… L’effet Jennifer Lawrence sans doute, qui retrouvait à cette occasion le réalisateur Francis Lawrence (aucun lien de parenté), cinéaste très visuel et grand metteur en scène de blockbusters devant l’éternel puisqu’il était déjà au générique de Constantine, Je suis une légende et d’une bonne partie de la saga Hunger Games.

Honnête sans être des plus convaincants, Red Sparrow permet surtout à Jennifer Lawrence de mettre en avant certaines facettes méconnues de son jeu et de sa personnalité, et à Francis Lawrence de nous proposer quelques plans littéralement sublimes avec l’aide de son camarade Jo Willems à la photographie (30 jours de nuit). Pour le reste, on est en présence d’un blockbuster sympathique mais sans génie, comme le soulignait en substance notre rédacteur en chef Pascal Le Duff lors de la sortie du film dans les salles françaises :

« Guerre froide en 2018, le projet de ce clone du Nikita de Luc Besson semble daté et bien entendu, il l’est. Il est difficile de comprendre ce qui a pu attirer Jennifer Lawrence dans ce projet vieillot truffé de clichés, avec accents russes aléatoires. Francis Lawrence retrouve l’actrice de Hunger Games pour un film bavard avec de rares moments d’action tournés correctement. L’histoire d’amour avec l’agent américain pâtit du jeu désincarné de Joel Edgerton. Heureusement, Matthias Schoenaerts (l’oncle « Vanya ») continue à nous surprendre en jouant toujours aussi bien, même quand le rôle et le film sont mal écrits, comme c’est le cas ici. »

 

 

Le Blu-ray

[4,5/5]

Red Sparrow débarque donc en Blu-ray sous les couleurs de 20th Century Fox, et comme à son habitude, l’éditeur nous propose une galette 100% efficace qui vous permettra à coup sûr de réveiller tous vos voisins immédiats en leur faisant croire que vous avez organisé une représentation du Bolchoï dans votre salon avant de copieusement casser la gueule à tous les danseurs présents dans la pièce. Aussi sublime du point vue de l’image que littéralement tonitruant côté son, le Blu-ray édité par la Fox nous en envoie plein les mirettes et surtout les oreilles. Définition, piqué, niveau de détail, couleurs, profondeur de champ, tout est au taquet, on est vraiment en présence d’un Blu-ray de démonstration, parfait en tous points. Côté son, et comme souvent avec l’éditeur, seule la VO connaitra les joies de la Haute Définition, avec un explosif mixage DTS-HD Master Audio 7.1, spatialisées du tonnerre : les enceintes se régalent, le caisson de basses explose tout sur son passage, bref, c’est du très lourd riche en basses et en gros son, et ce dès les premières minutes du film. La VF n’est cependant pas en reste, puisqu’elle s’impose dans un puissant mixage DTS 5.1, ne tenant cependant logiquement pas la comparaison avec son modèle.

Rayon suppléments, l’éditeur nous propose, outre un très instructif commentaire audio du réalisateur Francis Lawrence, de découvrir un making of assez complet, divisé en plusieurs featurettes globalement sympathiques, et évoquant pendant environ une heure les différentes facettes de la production du film : on reviendra donc pêle-mêle sur le travail d’adaptation du roman de et sur l’ambiance très particulière de la Guerre froide, sur le casting avec un focus tout particulier sur Jennifer Lawrence, ou encore sur les lieux de tournage et le souci d’authenticité de l’ensemble. On terminera avec un sujet dédié aux chorégraphies du film, nous donnant à voir quelques images de l’entrainement de Jennifer Lawrence, et surtout avec un sujet très intéressant sur la post-production du film (montage, musique…). Le tout étant naturellement rythmé par de nombreuses images des coulisses du tournage et de brèves interviews, et entrecoupé d’extraits du film. Last but not least, les amoureux du film pourront également se plonger dans une douzaine de minutes de scènes coupées, proposées avec commentaire facultatif du réalisateur Francis Lawrence.

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *