DVD — 01 mai 2017
Test Blu-ray : Les salauds dorment en paix

 
Japon : 1960
Titre original : Warui yatsu hodo yoku nemuru
Réalisateur :
Scénario : Akira Kurosawa, , ,
Acteurs : , ,
Éditeur : Wild Side Vidéo
Durée : 2h31
Genre : Drame
Date de sortie DVD/BR : 3 mai 2017

 

 

Un énigmatique justicier essaie de semer la discorde au sein d’une entreprise dirigée par des financiers véreux. Iwabuchi, président de cette grande société immobilière, est quand à lui sur le point de marier sa fille Yoshiko à son secrétaire particulier, Nishi. Lors du banquet, tout ne se passe pas comme prévu et plusieurs incidents se produisent…

 

 

Le film

[4/5]

« Pas de doute, pas d’incertitude : Akira Kurosawa est l’un des plus grands réalisateurs de l’Histoire du cinéma. (…)

Les salauds dorment en paix et les héros ont le sommeil fragilisé par le poids de la culpabilité, de la difficulté de mener à bien la lutte pour une certaine idée de la justice. Contraints de manipuler et de cacher certaines vérités pour faire exploser la vérité, ils sont contraints de se salir mais sont victimes de leurs mansuétudes. Les éléments plus sombres sont aggravés par l’apparente légèreté du ton dans les rapports entre certains des personnages, perdus par leurs actes de générosité. Beaucoup d’humour dans ce film noir qui annonce les polars paranoïaques à l’américaine et où on joue avec les fantômes. Ceux qui sont morts et ceux qui ne le sont pas vraiment pèsent sur cette histoire au rythme haletant. La mémoire de la guerre sous-tend les motivations de ceux qui luttent pour la justice dans un monde corrompu. Une critique forte des réflexes de servilité et de l’esprit de sacrifice absurde dans la communauté japonaise entre cadres et employés, qui n’hésitent pas à toutes les pratiques pour arriver à leurs fins et cacher leurs méfaits, y compris en utilisant leurs proches.

Un film noir passionnant dans lequel brille à nouveau Toshiro Mifune. D’abord d’une grande discrétion, son comportement humble se révèle être un masque (un des rappels de Hamlet) qui contraste avec sa colère forte, sa culpabilité face à des choix passés et il fait passer les motivations ambiguës de son personnage avec habileté. Vraiment passionnant. »

Extrait de la critique de notre chroniqueur Tobias Dunschen. Retrouvez-en l’intégralité en cliquant sur ce lien.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Wild Side a beau avoir pris du retard dans la livraison des titres de sa collection Akira Kurosawa – Les années Tōhō, les titres continuent à sortir avec régularité. Le 3 mai, cela sera donc au tour de trois nouveaux titres très attendus d’arriver sur les linéaires de vos boutiques préférées : Les bas-fonds (1957), Les salauds dorment en paix (1960) et Entre le ciel et l’enfer (1963) ; comme d’habitude, toutes sont naturellement présentées dans de riches éditions Combo Blu-ray + DVD, dans des digibooks comprenant également chacune un livret consacré au film.

Côté image, Les salauds dorment en paix s’offre un master globalement satisfaisant, respectant la granulation d’origine, et affichant une belle propreté, doublé d’une impeccable stabilité. Le rendu Haute Définition n’est sans doute pas le plus spectaculaire qui soit, surtout en projection sur un écran de grande taille, mais sur une dalle ou TV de taille plus raisonnable (entre 80 et 120 cm), le Blu-ray enterre littéralement toute source antérieure en définition standard par sa précision accrue. Du côté des enceintes, le film est proposé en V.O japonaise uniquement, et en DTS-HD Master Audio 2.0 mono d’origine : les dialogues sont clairs, équilibrés et sans trop de souffle parasite.

La section suppléments reprend les bonus de la belle édition collector du film parue chez Wild Side en 2006, encodés en définition standard : un making of rétrospectif et un entretien avec Masahiko Kumada, assistant de Kurosawa. On ajoutera à cela le traditionnel livret de 66 pages, écrit cette fois par Frédéric Albert Lévy (Starfix).

 

Articles semblables

Partage

Auteur

Cet article a été écrit par Mickaël Lanoye, rédacteur cinéma / DVD / Blu-ray sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *